David Larlet 2 роки тому
джерело
коміт
bf2d6b51b5
Не вдалося знайти GPG ключ що відповідає даному підпису

+ 1
- 0
david/2020/12-21.md Переглянути файл

@@ -3,3 +3,4 @@
*Une page regroupant les livres éclairants de 2020.*

.. include:: fragments/Esprit Zen.md
.. include:: fragments/Deluge.md

+ 5
- 0
david/2020/12/21/index.html Переглянути файл

@@ -38,6 +38,11 @@
<p><cite><em><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Esprit_zen,_esprit_neuf">Esprit zen, esprit neuf</a></em>, Shunryu Suzuki</cite></p>
</blockquote>
<p>Une introduction au bouddhisme, avec des choses qui me grattent, d’autres qui me (ré)confortent, certaines qui me donnent envie d’essayer des choses. C’est déjà pas mal.</p>
<h2 id="a-cote-de-nous-le-deluge">À côté de nous le déluge <a href="#a-cote-de-nous-le-deluge" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Révélateur du fait que ce n’est pas d’abord un manque de savoir qui soutient la société d’externalisation au jour le jour, mais bien un « ne-pas-<em>vouloir</em>-savoir » généralisé, un refus de savoir, composé d’un mélange indéfini de confort et de malaise, d’insouciance et de surcharge, d’indifférence et de crainte. Et ce, autant à petite qu’à (particulièrement) grande échelle. Nous ne voulons pas entendre parler du coût de la grande vie que nous menons : de ce qui doit être sacrifié pour nous, des endroits où on y travaille, de l’identité de ceux qui paient à la fin. Mais surtout, nous ne voulons pas vraiment connaître les principes profonds à l’œuvre, nous ne voulons pas remettre le système en question.</p>
<p><cite><em>À côté de nous le déluge</em>, Stephan Lessenich</cite></p>
</blockquote>
<p>Ce livre décrit avec précision et sources à l’appui la société d’externalisation dans laquelle je vis. Attention, si vous n’êtes pas prêt·e cela peut être assez violent de premier abord, mais probablement moins que cette violence systémique si vous en avez déjà conscience.</p>

</article>


+ 7
- 0
david/2020/fragments/Deluge.md Переглянути файл

@@ -0,0 +1,7 @@
## À côté de nous le déluge

> Révélateur du fait que ce n’est pas d’abord un manque de savoir qui soutient la société d’externalisation au jour le jour, mais bien un « ne-pas-*vouloir*-savoir » généralisé, un refus de savoir, composé d’un mélange indéfini de confort et de malaise, d’insouciance et de surcharge, d’indifférence et de crainte. Et ce, autant à petite qu’à (particulièrement) grande échelle. Nous ne voulons pas entendre parler du coût de la grande vie que nous menons : de ce qui doit être sacrifié pour nous, des endroits où on y travaille, de l’identité de ceux qui paient à la fin. Mais surtout, nous ne voulons pas vraiment connaître les principes profonds à l’œuvre, nous ne voulons pas remettre le système en question.
>
> <cite>*À côté de nous le déluge*, Stephan Lessenich</cite>

Ce livre décrit avec précision et sources à l’appui la société d’externalisation dans laquelle je vis. Attention, si vous n’êtes pas prêt·e cela peut être assez violent de premier abord, mais probablement moins que cette violence systémique si vous en avez déjà conscience.

Завантаження…
Відмінити
Зберегти