Selaa lähdekoodia

Publishing Mouvements

master
David Larlet 2 vuotta sitten
vanhempi
commit
be0907f74a

+ 2
- 1
david/2020/05-26.md Näytä tiedosto

@@ -12,7 +12,8 @@
.. include:: fragments/Covidoudou15.md
.. include:: fragments/Covidoudou18.md
.. include:: fragments/Covidoudou25.md
.. include:: fragments/Covidoudou35.md

---

À suivre…
Je vais m’arrêter là pour le moment, je ferai sûrement une nouvelle entrée dédiée lorsqu’on décidera de mettre un terme au produit. D’ici là vous pouvez suivre le [CHANGELOG](https://github.com/Delegation-numerique-en-sante/mesconseilscovid/blob/master/CHANGELOG.md#changelog) dédié.

+ 1
- 1
david/2020/05/18/index.html Näytä tiedosto

@@ -82,7 +82,7 @@
<p>And I thought with a pang of how I was always hurrying him – to get dressed, to get out the door for school, to finish his dinner, to get ready for bed – and of how heedlessly <mark>I was inflicting upon him my own anxious awareness of time as an oppressive force</mark>. How before he knew where he was, his own childhood would have receded into the past, and he too would be out of the secret level of childhood and into the laterally scrolling world of adulthood.</p>
<p><cite><em><a href="https://www.theguardian.com/news/2020/jan/24/wilderness-solo-splendid-isolation-stopped-time-sitting-in-a-forest-24-hours">Splendid isolation: how I stopped time by sitting in a forest for 24 hours</a></em> (<a href="/david/cache/2020/3fc386b9b57aa937db0a1883502b9ab8/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>On dirait que je ne suis pas le seul à prendre du recul en allant me promener en forêt.</p>
<p>On dirait que je ne suis pas le seul à prendre du recul en allant me promener <a href="/david/bushcraft/">en forêt</a>.</p>
<p>Lorsque j’observe le changement qui a pu s’opérer dans notre famille depuis que l’on est en confinement en terme d’apaisement et d’équilibre, je me dis que j’ai besoin de temps pour accepter que l’instruction en famille est peut-être ce qui est préférable pour chacun de nous.</p>
<p>Aussi, il est temps que j’aille faire un petit tour dans les bois.</p>
<h2 id="haine">Haine <a href="#haine" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2>

+ 4
- 1
david/2020/05/26/index.html Näytä tiedosto

@@ -121,8 +121,11 @@
<p>On passe aussi une partie de la semaine à finalement s’outiller en JavaScript avec <a href="https://parceljs.org/">Parcel</a> et à ré-arranger notre code afin de le rendre plus résilient. Fini le fichier fourre-tout avec des variables globales et des dépendances non explicites. Cela nous permet aussi de passer à des tests automatisés, ce qui nous met suffisamment en confiance pour reprendre l’algorithme.</p>
<p>En parallèle, on essaye de savoir <em>via</em> les logs HTTP et <a href="https://goaccess.io/">goaccess</a> d’où viennent nos visiteur·ses. Ce n’est pas si simple car il faut agréger ceux-ci depuis plusieurs machines.</p>
<p><em>Mine de rien, le site commence à être utilisé.</em></p>
<h2 id="jour-33-10-juin-orientation-et-pediatrie">Jour 33 (10 juin) : orientation et pédiatrie <a href="#jour-33-10-juin-orientation-et-pediatrie" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Les retours des testeuses et testeurs nous indiquent qu’il serait pertinent d’ajouter des informations relatives à la pédiatrie. On ajoute une page dédiée pour les moins de 15 ans.</p>
<p>Autre amélioration, on implémente <a href="https://github.com/Delegation-numerique-en-sante/covid19-algorithme-orientation">l’algorithme d’orientation</a> pour les personnes présentant actuellement des symptômes afin de prodiguer des conseils plus pertinents dans ce cas là.</p>
<p>Je résume mais il y a bien évidemment une somme de petites retouches apportées ici et là pour rendre le site plus utile.</p>
<hr />
<p>À suivre…</p>
<p>Je vais m’arrêter là pour le moment, je ferai sûrement une nouvelle entrée dédiée lorsqu’on décidera de mettre un terme au produit. D’ici là vous pouvez suivre le <a href="https://github.com/Delegation-numerique-en-sante/mesconseilscovid/blob/master/CHANGELOG.md#changelog">CHANGELOG</a> dédié.</p>

<nav>
<p class="center">

+ 10
- 0
david/2020/06-18.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,10 @@
# Mouvements

*Des idées qui poussent, qui bougent, qui rebondissent.*

.. include:: fragments/Retours.md
.. include:: fragments/Canadobe.md
.. include:: fragments/Reference.md
.. include:: fragments/Refuges.md
.. include:: fragments/Obsolescence.md
.. include:: fragments/Introspection.md

+ 2
- 2
david/2020/06/12/index.html Näytä tiedosto

@@ -38,7 +38,7 @@
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/05/26/" title="Publication précédente : Covidoudou">←</a> •
<a href="/david/" title="Aller à l’accueil" tabindex="1">🏠</a>
• <a rel="next" href="/david/2020/06/18/" title="Publication suivante : Mouvements">→</a>
</p>
</nav>
<hr>
@@ -117,7 +117,7 @@
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/05/26/" title="Publication précédente : Covidoudou">←</a> •
<a href="/david/2020/" title="Liste des publications récentes">↑</a>
• <a rel="next" href="/david/2020/06/18/" title="Publication suivante : Mouvements">→</a>
</p>
</nav>
</article>

+ 155
- 0
david/2020/06/18/index.html Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,155 @@
<!doctype html><!-- This is a valid HTML5 document. -->
<!-- Screen readers, SEO, extensions and so on. -->
<html lang="fr">
<!-- Has to be within the first 1024 bytes, hence before the <title>
See: https://www.w3.org/TR/2012/CR-html5-20121217/document-metadata.html#charset -->
<meta charset="utf-8">
<!-- Why no `X-UA-Compatible` meta: https://stackoverflow.com/a/6771584 -->
<!-- The viewport meta is quite crowded and we are responsible for that.
See: https://codepen.io/tigt/post/meta-viewport-for-2015 -->
<meta name="viewport" content="width=device-width,initial-scale=1">
<!-- Required to make a valid HTML5 document. -->
<title>Mouvements — David Larlet</title>
<!-- Generated from https://realfavicongenerator.net/ such a mess. -->
<link rel="apple-touch-icon" sizes="180x180" href="/static/david/icons2/apple-touch-icon.png">
<link rel="icon" type="image/png" sizes="32x32" href="/static/david/icons2/favicon-32x32.png">
<link rel="icon" type="image/png" sizes="16x16" href="/static/david/icons2/favicon-16x16.png">
<link rel="manifest" href="/static/david/icons2/site.webmanifest">
<link rel="mask-icon" href="/static/david/icons2/safari-pinned-tab.svg" color="#07486c">
<link rel="shortcut icon" href="/static/david/icons2/favicon.ico">
<meta name="msapplication-TileColor" content="#f0f0ea">
<meta name="msapplication-config" content="/static/david/icons2/browserconfig.xml">
<meta name="theme-color" content="#f0f0ea">
<!-- Documented, feel free to shoot an email. -->
<link rel="stylesheet" href="/static/david/css/style_2020-04-25.css">
<!-- See https://www.zachleat.com/web/comprehensive-webfonts/ for the trade-off. -->
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t4_poly_regular.woff2" as="font" type="font/woff2" media="(prefers-color-scheme: light), (prefers-color-scheme: no-preference)" crossorigin>
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t4_poly_bold.woff2" as="font" type="font/woff2" media="(prefers-color-scheme: light), (prefers-color-scheme: no-preference)" crossorigin>
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t4_poly_italic.woff2" as="font" type="font/woff2" media="(prefers-color-scheme: light), (prefers-color-scheme: no-preference)" crossorigin>
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t3_regular.woff2" as="font" type="font/woff2" media="(prefers-color-scheme: dark)" crossorigin>
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t3_bold.woff2" as="font" type="font/woff2" media="(prefers-color-scheme: dark)" crossorigin>
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t3_italic.woff2" as="font" type="font/woff2" media="(prefers-color-scheme: dark)" crossorigin>

<body class="remarkdown h1-underline h2-underline h3-underline hr-center ul-star pre-tick">

<article>
<h1>Mouvements</h1>
<nav>
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/06/12/" title="Publication précédente : Vrac">←</a> •
<a href="/david/" title="Aller à l’accueil" tabindex="1">🏠</a>
</p>
</nav>
<hr>

<p><em>Des idées qui poussent, qui bougent, qui rebondissent.</em></p>
<h2 id="retours">Retours <a href="#retours" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2>
<blockquote>
<p>La cabane a-t-elle un sens politique ? Vivre ici n’apporte rien à la communauté des hommes. L’expérience de l’ermitage ne verse pas son écot à la recherche collective sur les moyens de faire vivre les gens ensemble. Les idéologies, comme les chiens, restent au seuil de la porte des ermitages. Au fond des bois, ni Marx ni Jésus, ni ordre ni anarchie, ni égalité ni injustice. Comment l’ermite, préoccupé seulement de l’immédiat, pourrait-il se soucier de prévoir ?<br />
La cabane n’est pas un point de reconquête mais de chute.<br />
<mark>Un havre de renoncement, non un quartier général pour la préparation des révolutions.</mark><br />
Une porte de sortie, non un point de départ.<br />
Un carré où le capitaine va boire un dernier rhum avant le naufrage.<br />
Le trou où la bête panse ses plaies, non le repaire où elle fourbit ses griffes.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie">Dans les forêts de Sibérie</a></em>, Sylvain Tesson</cite></p>
</blockquote>
<p>J’ai l’impression qu’il y a un <a href="https://helloanselm.com/writings/whats-up-with-me">mouvement</a> (<a href="/david/cache/2020/25289703cb4dd3023c087715cddf6d55/">cache</a>) de <a href="https://abeautifulresistance.org/site/2019/12/5/why-i-quit-350org">fond</a> (<a href="/david/cache/2020/f84169abe9067aa3fde8e3f3fc200517/">cache</a>) chez les privilégiés que je suis<sup><a href="#note-1">1</a></sup> pour un <em>retour à la terre</em>. Or, ironiquement, c’est peut-être <a href="/david/2020/05/18/#agriculture">la base du capitalisme</a> et de l’esclavage d’une partie de la population.</p>
<p>Un <em>retour au nomadisme</em> serait probablement plus approprié en matière de frugalité et de société égalitaire. Qu’est-ce que cela signifierait sans avoir un arrière-goût de #vanlife ni des rides de <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/Snowbird_(person)">snowbirds</a> ? S’il s’agit d’une migration saisonnière, combien de nationalités sont nécessaires ?!</p>
<p><span id="note-1">Note 1</span> : la beauté de la langue française :-).</p>

<blockquote>
<p>This is the <mark>progress trap</mark>. Each improvement in our knowledge or in our technology will create new problems, which require new improvements. Each of these improvements tends to make society bigger, more complex, less human-scale, more destructive of nonhuman life, and more likely to collapse under its own weight.</p>
<p><cite><em><a href="https://orionmagazine.org/article/dark-ecology/">Dark Ecology</a></em> (<a href="/david/cache/2020/ef0bea4e3633945e71c7bda351661797/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<h2 id="canadobe">Canadobe <a href="#canadobe" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2>
<blockquote>
<p>Autre anecdote : je suis en train de demander la citoyenneté canadienne. Le seul moyen pour compléter cette demande est de remplir un formulaire PDF en utilisant Acrobat Reader. Impossible de le faire en utilisant un autre logiciel. Je suis donc obligé d’installer un logiciel propriétaire si je veux bénéficier des mes droits. Un formulaire HTML aurait été accessible par tous – en utilisant un standard ouvert. Formulons-le ainsi pour que la dimension d’aberration soit plus évidente : <mark>la seule manière pour devenir citoyen canadien est de passer par la société Adobe.</mark></p>
<p><cite><em><a href="http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/tre-libres-lpoque-du-numrique/">Être libres à l’époque du numérique</a></em> (<a href="/david/cache/2020/02b1967f7086ab2d3eb84d2ce8129e95/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Il faudrait que je fasse un article complet sur le coût d’une <a href="/david/blog/2016/expatriation-choisie/">expatriation choisie</a>, pour l’instant je vais me contenter de consigner cela ici :</p>
<ul>
<li>il m’a fallu trois ans pour obtenir le Certificat de Sélection du Québec (CSQ pour les intimes) : 2017-04-05 → 2020-04-29 ;</li>
<li>il m’a fallu installer <code>Adobe Acrobat Reader DC</code> pour pouvoir saisir des informations personnelles sans avoir aucun contrôle sur l’outil stockant et transmettant ces données ;</li>
<li>il m’a fallu envoyer — sans aucune garantie sur leur (non !) pérennité — des données incluant l’ensemble de mes déplacements trans-frontaliers et emplois de ces 10 dernières années + l’intégralité de mes études et diplômes ;</li>
<li>il m’a fallu utiliser un <em>hack</em> de développeur web pour passer une étape de manière probablement illégale (note : rien de fou non plus, un champ <em>disabled</em> uniquement côté client…) ;</li>
<li>il m’a fallu faire <a href="/david/stream/2018/08/25/">deux tours de poteaux</a> inutiles ;</li>
<li>il m’a fallu payer une somme non négligeable et faire des choix de vie familiale relativement importants ;</li>
<li>il m’a fallu attendre plusieurs mois avec assignation à territoire qu’un visa arrive dans ma boîte aux lettres, deux fois ;</li>
<li>il m’a fallu encaisser les <a href="/david/stream/2019/02/08/">mises de dossiers à la poubelle</a> puis les repêchages improbables.</li>
</ul>
<p><em>Et je ne suis qu’à la moitié du chemin.</em></p>
<p>Toute cette frustration étant étalée, je suis conscient des <strong>privilèges</strong> que j’ai de pouvoir réaliser tout cela en relative sérénité, sans (trop) douter de mon interprétation des documents aux <a href="https://colly.com/articles/indefinite-leave-to-remain">tournures incompréhensibles</a> (<a href="/david/cache/2020/73dc1ad4719144f3768002aa5cef60ef/">cache</a>), sans que mon emploi/revenu soit en jeu, sans penser que ma parole va être mise en doute <em>a priori</em>, sans avoir trop de mal à contacter mes anciens employeurs/propriétaires, sans avoir de casier judiciaire, sans venir d’un pays qui est dans la mauvaise liste, sans avoir peur que l’on me renvoie dans un pays où je risque ma vie, etc etc.</p>
<h2 id="reference">Référence <a href="#reference" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2>
<blockquote>
<p>L’écologie sans la justice sociale, c’est du jardinage.</p>
</blockquote>
<p>Je <a href="https://mastodon.social/@dav/104332335388940331">pouettais</a> cela sans en citer la source il y a quelques jours suite à la lecture d’une liste de diffusion qui faisait un lien vers un <em>tweet</em> avec la traduction ci-dessus qui lui même contenait une photo d’une pancarte de manifestation en Italie. Cela devient de plus en plus <a href="/david/stream/2018/11/29/">difficile</a> de savoir qui/comment référencer…</p>

<blockquote lang="en">
<p>Amongst all the campaigns to “save the Earth” today, Kingsnorth sees “no sign of any real, felt attachment to any small part of that Earth.” It’s no wonder we are feeling burnt out. We have lost the connection to the earth—not the planet Earth with a capital “E”, but the earth beneath our feet, <mark>the place where we are</mark>. “The antidote to this global distancing of humanity from the rest of nature,” writes Kingsnorth, “is the slow, messy business of getting to know a landscape.”</p>
<p><cite><em><a href="https://abeautifulresistance.org/site/2019/12/5/why-i-quit-350org">Why I Stopped Protesting and Started a Garden</a></em> (<a href="/david/cache/2020/f84169abe9067aa3fde8e3f3fc200517/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<h2 id="refuges">Refuges <a href="#refuges" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2>
<blockquote lang="en">
<p>Building refuges. The coming decades are likely to challenge much of what we think we know about what progress is, and about who we are in relation to the rest of nature. Advanced technologies will challenge our sense of what it means to be human at the same time as the tide of extinction rolls on. The ongoing collapse of social and economic infrastructures, and of the web of life itself, will kill off much of what we value. In this context, ask yourself: <mark>what power do you have to preserve what is of value</mark>—creatures, skills, things, places? Can you work, with others or alone, to create places or networks that act as refuges from the unfolding storm? Can you think, or act, like the librarian of a monastery through the Dark Ages, guarding the old books as empires rise and fall outside?</p>
<p>[…]</p>
<p>If you don’t feel despair, in times like these, you are not fully alive. But there has to be something beyond despair too; or rather, something that accompanies it, like a companion on the road. This is my approach, right now. It is, I suppose, the development of a personal philosophy for a dark time: a dark ecology. None of it is going to save the world—but then there is no saving the world, and the ones who say there is are the ones you need to save it from.</p>
<p><cite><em><a href="https://orionmagazine.org/article/dark-ecology/">Dark Ecology</a></em> (<a href="/david/cache/2020/ef0bea4e3633945e71c7bda351661797/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Dans mon état de conscience du monde actuel, je me retrouve beaucoup dans cet article avec ses digressions et ses pistes. Je suis toujours aussi <a href="/david/blog/2013/proprieterre/">circonspect quant à la propriété</a> mais je me demande de plus en plus si le mieux que j’ai à faire en tant qu’hyper-privilégié ne serait quand même pas d’acheter un bout de terrain à préserver des humains.</p>
<p><em>Un refuge à mon échelle.</em> L’idée de m’est <a href="/david/blog/2013/patrimoine-agrologie/">pas nouvelle</a> et même <a href="/david/stream/2018/09/02/">récurrente</a> (merci ma mémoire numérique).</p>

<blockquote>
<p>Pas un tas de cailloux.</p>
<p><cite><em><a href="/david/blog/2014/heritage-immobilier/">Héritage et immobilier</a></em></cite></p>
</blockquote>
<p>Soit, mais qu’en est-il de quelques acres de forêt ?</p>
<h2 id="obsolescence">Obsolescence <a href="#obsolescence" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Après <a href="/david/stream/2015/07/19/">cinq ans</a> de bons et loyaux services, j’ai remis une somme conséquente dans une machine pour personnes pommées. C’est ce que ça demande <a href="/david/2020/05/26/#jour-25-29-mai-peaufinage-et-outillage">d’utiliser de l’outillage JS</a> et je sais à quel point c’est <a href="https://www.theolognion.com/unreal-engine-5-is-meant-to-ridicule-web-developers/">ridicule</a> (<a href="/david/cache/2020/23b142e6e8edf164de61e003291e4619/">cache</a>).</p>
<p>C’est encore une fois l’occasion de voir ce que je peux éviter d’installer. <a href="https://docs.brew.sh/">Homebrew</a> reste toujours mon outil de choix pour ce qui est système et j’essaye pour l’instant de m’en tenir au shell par défaut de macOS (zsh) avec un <a href="https://gist.github.com/davidbgk/7511af13629a16c67d4b7083bbdf0e54">fichier de configuration</a> relativement court.</p>
<p>Au passage, si vous avez besoin de transférer des fichiers critiques entre deux machines localement, <a href="https://magic-wormhole.readthedocs.io/en/latest/welcome.html">wormhole</a> fonctionne plutôt bien. Si vous avez besoin d’installer un <em>gist</em> comme un module python, j’ai sauvé un <a href="https://gist.github.com/davidbgk/bc842e20d7b30961bfefa65e2070c8b0">gist à ce sujet</a> (<em>how meta!</em>). J’ai résisté à <a href="https://martinovic.blog/post/home_git/">transformer ma maison en dépôt git</a> (<a href="/david/cache/2020/4be675592f4f6dcf636812263e9e1233/">cache</a>) et j’ai renoncé à <a href="https://www.micah.soy/posts/setting-up-git-identities/">définir des identités distinctes</a> (<a href="/david/cache/2020/4218c8b3332d61d6702bb2bd73ea9944/">cache</a>) pour chacune de mes forges (trop complexe pour mon usage).</p>
<p>Et enfin, j’ai découvert <a href="https://hugo.soucy.cc/note/2019/11/shell-script-compiler-et-surveiller-le-scss.html">via Hugo Soucy</a> une façon simple d’écouter les modifications sur les fichiers <em>markdown</em> avec <a href="http://eradman.com/entrproject/">entr</a> pour reconstruire ce site (vs. <a href="https://github.com/lepture/python-livereload">livereload</a>) :</p>
<pre><code>$ ls david/2020/fragments/*.md | entr -r python site.py pages
</code></pre>
<p>Là c’est encore plus <em>meta</em>. Mais trêve de technique.</p>

<blockquote lang="en">
<p>It’s kind of funny, how <mark>commercial apps have feature bloat but don’t have power mode</mark>. You can do more different things, but can’t configure them to your liking.</p>
<p><cite><em><a href="https://tonsky.me/blog/syncthing/">Computers as I used to love them</a></em> (<a href="/david/cache/2020/154a7a62b2eb5b0fbe17673fd7cbcf42/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<h2 id="introspection">Introspection <a href="#introspection" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2>
<blockquote>
<p>Solitaire, oui, mais jamais seul. <mark>J’ai tellement de voix dans ma tête.</mark> Régulièrement trop nombreuses pour que je puisse en isoler une dominante. Ce n’est pas un aveu de démence. Ce n’est pas quelque chose qui m’effraie, juste une source d’épuisement. Ces voix ne me sont pas inconnues. Elles sont miennes. Elles sont mes pensées qui parlent et qui débattent.</p>
<p><cite><em><a href="https://nrkn.fr/blog/2020/06/13/plus-rien-a-craindre/">Plus rien à craindre</a></em> (<a href="/david/cache/2020/5db0711c2794aed3bf1433b48084064c/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Plus j’écoute ces voix, plus je me dis que ce <a href="https://sentiers.media/dispatch-08-digital-gardens/">jardin numérique</a> (<a href="/david/cache/2020/5a82172cc73bfc2050a2590b4d81e82d/">cache</a>) me permet de les cultiver, de les voir grandir et faner, de pouvoir les offrir de manière plus ou moins empoisonnée. En tout cas, de les externaliser suffisamment pour qu’elles puissent continuer leur chemin sans rebondir de trop entre mes deux tempes. Certaines raisonnent longtemps. D’autres entrent en résonance. La boîte crânienne tente de résister. <em>Et ça finit par faire mal.</em></p>

<blockquote>
<p>L’ermite accepte de ne plus rien peser dans la marche du monde, de ne compter pour rien dans la chaîne des causalités. Ses pensées ne modèleront pas le cours des choses, n’influenceront personne. Ses actes ne signifieront rien. (Peut-être sera-t-il l’objet de quelques souvenirs.) Qu’elle est légère, cette pensée ! Et comme elle prélude au détachement final : <mark>on ne se sent jamais aussi vivant que mort au monde !</mark></p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie">Dans les forêts de Sibérie</a></em>, Sylvain Tesson</cite></p>
</blockquote>

<nav>
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/06/12/" title="Publication précédente : Vrac">←</a> •
<a href="/david/2020/" title="Liste des publications récentes">↑</a>
</p>
</nav>
</article>


<hr>

<footer>
<p>
<a href="/david/" title="Aller à l’accueil">🏠</a> •
<a href="/david/log/" title="Accès au flux RSS">🤖</a> •
<a href="http://larlet.com" title="Go to my English profile" data-instant>🇨🇦</a> •
<a href="mailto:david%40larlet.fr" title="Envoyer un courriel">📮</a> •
<abbr title="Hébergeur : Alwaysdata, 62 rue Tiquetonne 75002 Paris, +33184162340">🧚</abbr>
</p>
</footer>
<script src="/static/david/js/instantpage-3.0.0.min.js" type="module" defer></script>
</body>
</html>

+ 2
- 2
david/2020/11/27/index.html Näytä tiedosto

@@ -36,7 +36,7 @@
<h1>Perles</h1>
<nav>
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/06/12/" title="Publication précédente : Vrac">←</a> •
<a rel="prev" href="/david/2020/06/18/" title="Publication précédente : Mouvements">←</a> •
<a href="/david/" title="Aller à l’accueil" tabindex="1">🏠</a>
</p>
@@ -94,7 +94,7 @@

<nav>
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/06/12/" title="Publication précédente : Vrac">←</a> •
<a rel="prev" href="/david/2020/06/18/" title="Publication précédente : Mouvements">←</a> •
<a href="/david/2020/" title="Liste des publications récentes">↑</a>
</p>

+ 1
- 0
david/2020/12-15.md Näytä tiedosto

@@ -10,6 +10,7 @@
.. include:: fragments/Jean-Marc Jancovici.md
.. include:: fragments/Contagion.md
.. include:: fragments/Jusqu_au_declin.md
.. include:: fragments/The Last Dance.md

---


+ 2
- 0
david/2020/12/15/index.html Näytä tiedosto

@@ -97,6 +97,8 @@
loading="lazy" width="1024" height="1024" />
<figcaption>Photo prise depuis le pont.</figcaption>
</figure>
<h2 id="the-last-dance">The Last Dance <a href="#the-last-dance" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>J’ai finalement vu <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/The_Last_Dance_(TV_series)">ce documentaire</a> où des millionnaires parlent d’autres millionnaires. J’ai joué au basketball pendant ces années là, beaucoup, <em>vraiment</em> beaucoup. J’avais le maillot de Jordan et ses chaussures. Aussi, difficile de ne pas s’y retrouver et tout est fait pour ça. Une chose qui m’a marqué dans je ne sais plus quel épisode, c’est de montrer que Nike est devenu la marque actuelle en grande partie grâce au concours de Mickael Jordan à cette époque.</p>
<p>Au vu de la popularité du Netflix, ça me donne une bonne idée du pourcentage de la population des abonné·e·s qui a mon âge… <em>good shot!</em></p>
<hr />
<p><em>Note : je regarde aussi des navets beaucoup moins avouables, je suis même allé au bout de la première saison de « The Witcher », c’est dire ma résistance à la nullité.</em></p>


+ 0
- 8
david/2020/12/21/index.html Näytä tiedosto

@@ -125,18 +125,10 @@ Le bonheur d’avoir dans son assiette le poisson que l’on a pêché, dans sa
<p>[…]</p>
<p>Le courage serait de regarder les choses en face : ma vie, mon époque et les autres. La nostalgie, la mélancolie, la rêverie donnent aux âmes romantiques l’illusion d’une échappée vertueuse. Elles passent pour d’esthétiques moyens de résistance à la laideur mais ne sont que le cache-sexe de la lâcheté. Que suis-je ? Un pleutre, affolé par le monde, reclus dans une cabane, au fond des bois. Un couard qui s’alcoolise en silence pour ne pas risquer d’assister au spectacle de son temps ni de croiser sa conscience faisant les cent pas sur la grève.</p>
<p>[…]</p>
<p>La cabane a-t-elle un sens politique ? Vivre ici n’apporte rien à la communauté des hommes. L’expérience de l’ermitage ne verse pas son écot à la recherche collective sur les moyens de faire vivre les gens ensemble. Les idéologies, comme les chiens, restent au seuil de la porte des ermitages. Au fond des bois, ni Marx ni Jésus, ni ordre ni anarchie, ni égalité ni injustice. Comment l’ermite, préoccupé seulement de l’immédiat, pourrait-il se soucier de prévoir ?<br />
La cabane n’est pas un point de reconquête mais de chute.<br />
Un havre de renoncement, non un quartier général pour la préparation des révolutions.<br />
Une porte de sortie, non un point de départ.<br />
Un carré où le capitaine va boire un dernier rhum avant le naufrage.<br />
Le trou où la bête panse ses plaies, non le repaire où elle fourbit ses griffes.</p>
<p>[…]</p>
<p>Les hommes qui ressentent douloureusement la fuite du temps ne supportent pas la sédentarité. En mouvement, il s’apaisent. Le défilement de l’espace leur donne l’illusion du ralentissement du temps, leur vie prend l’allure d’une danse de Saint-Guy. Ils s’agitent.<br />
L’alternative c’est l’ermitage.</p>
<p>[…]</p>
<p>Dans un ermitage, on se contente d’être aux loges de la forêt. Les fenêtres servent à accueillir la nature en soi, non à s’en protéger. On la contemple, on y prélève ce qu’il faut, mais on ne se nourrit pas de l’ambition de la soumettre. <mark>La cabane permet une posture, mais ne donne pas un statut.</mark> On joue à l’ermite, on ne peut se prétendre pionnier.</p>
<p>L’ermite accepte de ne plus rien peser dans la marche du monde, de ne compter pour rien dans la chaîne des causalités. Ses pensées ne modèleront pas le cours des choses, n’influenceront personne. Ses actes ne signifieront rien. (Peut-être sera-t-il l’objet de quelques souvenirs.) Qu’elle est légère, cette pensée ! Et comme elle prélude au détachement final : on ne se sent jamais aussi vivant que mort au monde !</p>
<p>[…]</p>
<p>L’amour vrai ne serait-il pas d’aimer ce qui nous est irrémédiablement différent ? Non pas un mammifère ou un oiseau, qui sont encore trop proches de notre humanité, mais un insecte, une paramécie. Il y a dans l’humanisme un parfum de corporatisme reposant sur l’impératif d’aimer ce qui nous ressemble. L’homme se doit d’aimer l’homme comme le chirurgien-dentiste aime les autres chirurgiens-dentistes. Dans la clairière, j’inverse la proposition et tente d’aimer les bêtes avec une intensité proportionnelle au degré d’éloignement biologique qu’elles entretiennent avec moi. <mark>Aimer c’est reconnaître la valeur de ce qu’on ne pourra jamais connaître.</mark> Et non pas célébrer son propre reflet dans le visage d’un semblable.</p>
<p>[…]</p>

+ 20
- 0
david/2020/fragments/Canadobe.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,20 @@
## Canadobe

> Autre anecdote : je suis en train de demander la citoyenneté canadienne. Le seul moyen pour compléter cette demande est de remplir un formulaire PDF en utilisant Acrobat Reader. Impossible de le faire en utilisant un autre logiciel. Je suis donc obligé d’installer un logiciel propriétaire si je veux bénéficier des mes droits. Un formulaire HTML aurait été accessible par tous – en utilisant un standard ouvert. Formulons-le ainsi pour que la dimension d’aberration soit plus évidente : ==la seule manière pour devenir citoyen canadien est de passer par la société Adobe.==
>
> <cite>*[Être libres à l’époque du numérique](http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/tre-libres-lpoque-du-numrique/)* ([cache](/david/cache/2020/02b1967f7086ab2d3eb84d2ce8129e95/))</cite>

Il faudrait que je fasse un article complet sur le coût d’une [expatriation choisie](/david/blog/2016/expatriation-choisie/), pour l’instant je vais me contenter de consigner cela ici :

* il m’a fallu trois ans pour obtenir le Certificat de Sélection du Québec (CSQ pour les intimes) : 2017-04-05 → 2020-04-29 ;
* il m’a fallu installer `Adobe Acrobat Reader DC` pour pouvoir saisir des informations personnelles sans avoir aucun contrôle sur l’outil stockant et transmettant ces données ;
* il m’a fallu envoyer — sans aucune garantie sur leur (non !) pérennité — des données incluant l’ensemble de mes déplacements trans-frontaliers et emplois de ces 10 dernières années + l’intégralité de mes études et diplômes ;
* il m’a fallu utiliser un *hack* de développeur web pour passer une étape de manière probablement illégale (note : rien de fou non plus, un champ *disabled* uniquement côté client…) ;
* il m’a fallu faire [deux tours de poteaux](/david/stream/2018/08/25/) inutiles ;
* il m’a fallu payer une somme non négligeable et faire des choix de vie familiale relativement importants ;
* il m’a fallu attendre plusieurs mois avec assignation à territoire qu’un visa arrive dans ma boîte aux lettres, deux fois ;
* il m’a fallu encaisser les [mises de dossiers à la poubelle](/david/stream/2019/02/08/) puis les repêchages improbables.

*Et je ne suis qu’à la moitié du chemin.*

Toute cette frustration étant étalée, je suis conscient des **privilèges** que j’ai de pouvoir réaliser tout cela en relative sérénité, sans (trop) douter de mon interprétation des documents aux [tournures incompréhensibles](https://colly.com/articles/indefinite-leave-to-remain) ([cache](/david/cache/2020/73dc1ad4719144f3768002aa5cef60ef/)), sans que mon emploi/revenu soit en jeu, sans penser que ma parole va être mise en doute *a priori*, sans avoir trop de mal à contacter mes anciens employeurs/propriétaires, sans avoir de casier judiciaire, sans venir d’un pays qui est dans la mauvaise liste, sans avoir peur que l’on me renvoie dans un pays où je risque ma vie, etc etc.

+ 7
- 0
david/2020/fragments/Covidoudou35.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,7 @@
## Jour 33 (10 juin) : orientation et pédiatrie

Les retours des testeuses et testeurs nous indiquent qu’il serait pertinent d’ajouter des informations relatives à la pédiatrie. On ajoute une page dédiée pour les moins de 15 ans.

Autre amélioration, on implémente [l’algorithme d’orientation](https://github.com/Delegation-numerique-en-sante/covid19-algorithme-orientation) pour les personnes présentant actuellement des symptômes afin de prodiguer des conseils plus pertinents dans ce cas là.

Je résume mais il y a bien évidemment une somme de petites retouches apportées ici et là pour rendre le site plus utile.

+ 0
- 11
david/2020/fragments/Dans les forets de Siberie.md Näytä tiedosto

@@ -61,15 +61,6 @@
>
> […]
>
> La cabane a-t-elle un sens politique ? Vivre ici n’apporte rien à la communauté des hommes. L’expérience de l’ermitage ne verse pas son écot à la recherche collective sur les moyens de faire vivre les gens ensemble. Les idéologies, comme les chiens, restent au seuil de la porte des ermitages. Au fond des bois, ni Marx ni Jésus, ni ordre ni anarchie, ni égalité ni injustice. Comment l’ermite, préoccupé seulement de l’immédiat, pourrait-il se soucier de prévoir ?
> La cabane n’est pas un point de reconquête mais de chute.
> Un havre de renoncement, non un quartier général pour la préparation des révolutions.
> Une porte de sortie, non un point de départ.
> Un carré où le capitaine va boire un dernier rhum avant le naufrage.
> Le trou où la bête panse ses plaies, non le repaire où elle fourbit ses griffes.
>
> […]
>
> Les hommes qui ressentent douloureusement la fuite du temps ne supportent pas la sédentarité. En mouvement, il s’apaisent. Le défilement de l’espace leur donne l’illusion du ralentissement du temps, leur vie prend l’allure d’une danse de Saint-Guy. Ils s’agitent.
> L’alternative c’est l’ermitage.
>
@@ -77,8 +68,6 @@
>
> Dans un ermitage, on se contente d’être aux loges de la forêt. Les fenêtres servent à accueillir la nature en soi, non à s’en protéger. On la contemple, on y prélève ce qu’il faut, mais on ne se nourrit pas de l’ambition de la soumettre. ==La cabane permet une posture, mais ne donne pas un statut.== On joue à l’ermite, on ne peut se prétendre pionnier.
>
> L’ermite accepte de ne plus rien peser dans la marche du monde, de ne compter pour rien dans la chaîne des causalités. Ses pensées ne modèleront pas le cours des choses, n’influenceront personne. Ses actes ne signifieront rien. (Peut-être sera-t-il l’objet de quelques souvenirs.) Qu’elle est légère, cette pensée ! Et comme elle prélude au détachement final : on ne se sent jamais aussi vivant que mort au monde !
>
> […]
>
> L’amour vrai ne serait-il pas d’aimer ce qui nous est irrémédiablement différent ? Non pas un mammifère ou un oiseau, qui sont encore trop proches de notre humanité, mais un insecte, une paramécie. Il y a dans l’humanisme un parfum de corporatisme reposant sur l’impératif d’aimer ce qui nous ressemble. L’homme se doit d’aimer l’homme comme le chirurgien-dentiste aime les autres chirurgiens-dentistes. Dans la clairière, j’inverse la proposition et tente d’aimer les bêtes avec une intensité proportionnelle au degré d’éloignement biologique qu’elles entretiennent avec moi. ==Aimer c’est reconnaître la valeur de ce qu’on ne pourra jamais connaître.== Et non pas célébrer son propre reflet dans le visage d’un semblable.

+ 11
- 0
david/2020/fragments/Introspection.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,11 @@
## Introspection

> Solitaire, oui, mais jamais seul. ==J’ai tellement de voix dans ma tête.== Régulièrement trop nombreuses pour que je puisse en isoler une dominante. Ce n’est pas un aveu de démence. Ce n’est pas quelque chose qui m’effraie, juste une source d’épuisement. Ces voix ne me sont pas inconnues. Elles sont miennes. Elles sont mes pensées qui parlent et qui débattent.
>
> <cite>*[Plus rien à craindre](https://nrkn.fr/blog/2020/06/13/plus-rien-a-craindre/)* ([cache](/david/cache/2020/5db0711c2794aed3bf1433b48084064c/))</cite>

Plus j’écoute ces voix, plus je me dis que ce [jardin numérique](https://sentiers.media/dispatch-08-digital-gardens/) ([cache](/david/cache/2020/5a82172cc73bfc2050a2590b4d81e82d/)) me permet de les cultiver, de les voir grandir et faner, de pouvoir les offrir de manière plus ou moins empoisonnée. En tout cas, de les externaliser suffisamment pour qu’elles puissent continuer leur chemin sans rebondir de trop entre mes deux tempes. Certaines raisonnent longtemps. D’autres entrent en résonance. La boîte crânienne tente de résister. *Et ça finit par faire mal.*

> L’ermite accepte de ne plus rien peser dans la marche du monde, de ne compter pour rien dans la chaîne des causalités. Ses pensées ne modèleront pas le cours des choses, n’influenceront personne. Ses actes ne signifieront rien. (Peut-être sera-t-il l’objet de quelques souvenirs.) Qu’elle est légère, cette pensée ! Et comme elle prélude au détachement final : ==on ne se sent jamais aussi vivant que mort au monde !==
>
> <cite>*[Dans les forêts de Sibérie](/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie)*, Sylvain Tesson</cite>

+ 19
- 0
david/2020/fragments/Obsolescence.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,19 @@
## Obsolescence

Après [cinq ans](/david/stream/2015/07/19/) de bons et loyaux services, j’ai remis une somme conséquente dans une machine pour personnes pommées. C’est ce que ça demande [d’utiliser de l’outillage JS](/david/2020/05/26/#jour-25-29-mai-peaufinage-et-outillage) et je sais à quel point c’est [ridicule](https://www.theolognion.com/unreal-engine-5-is-meant-to-ridicule-web-developers/) ([cache](/david/cache/2020/23b142e6e8edf164de61e003291e4619/)).

C’est encore une fois l’occasion de voir ce que je peux éviter d’installer. [Homebrew](https://docs.brew.sh/) reste toujours mon outil de choix pour ce qui est système et j’essaye pour l’instant de m’en tenir au shell par défaut de macOS (zsh) avec un [fichier de configuration](https://gist.github.com/davidbgk/7511af13629a16c67d4b7083bbdf0e54) relativement court.

Au passage, si vous avez besoin de transférer des fichiers critiques entre deux machines localement, [wormhole](https://magic-wormhole.readthedocs.io/en/latest/welcome.html) fonctionne plutôt bien. Si vous avez besoin d’installer un *gist* comme un module python, j’ai sauvé un [gist à ce sujet](https://gist.github.com/davidbgk/bc842e20d7b30961bfefa65e2070c8b0) (*how meta!*). J’ai résisté à [transformer ma maison en dépôt git](https://martinovic.blog/post/home_git/) ([cache](/david/cache/2020/4be675592f4f6dcf636812263e9e1233/)) et j’ai renoncé à [définir des identités distinctes](https://www.micah.soy/posts/setting-up-git-identities/) ([cache](/david/cache/2020/4218c8b3332d61d6702bb2bd73ea9944/)) pour chacune de mes forges (trop complexe pour mon usage).

Et enfin, j’ai découvert [via Hugo Soucy](https://hugo.soucy.cc/note/2019/11/shell-script-compiler-et-surveiller-le-scss.html) une façon simple d’écouter les modifications sur les fichiers *markdown* avec [entr](http://eradman.com/entrproject/) pour reconstruire ce site (vs. [livereload](https://github.com/lepture/python-livereload)) :

```
$ ls david/2020/fragments/*.md | entr -r python site.py pages
```

Là c’est encore plus *meta*. Mais trêve de technique.

> [en] It’s kind of funny, how ==commercial apps have feature bloat but don’t have power mode==. You can do more different things, but can’t configure them to your liking.
>
> <cite>*[Computers as I used to love them](https://tonsky.me/blog/syncthing/)* ([cache](/david/cache/2020/154a7a62b2eb5b0fbe17673fd7cbcf42/))</cite>

+ 9
- 0
david/2020/fragments/Reference.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,9 @@
## Référence

> L’écologie sans la justice sociale, c’est du jardinage.

Je [pouettais](https://mastodon.social/@dav/104332335388940331) cela sans en citer la source il y a quelques jours suite à la lecture d’une liste de diffusion qui faisait un lien vers un *tweet* avec la traduction ci-dessus qui lui même contenait une photo d’une pancarte de manifestation en Italie. Cela devient de plus en plus [difficile](/david/stream/2018/11/29/) de savoir qui/comment référencer…

> [en] Amongst all the campaigns to “save the Earth” today, Kingsnorth sees “no sign of any real, felt attachment to any small part of that Earth.” It’s no wonder we are feeling burnt out. We have lost the connection to the earth—not the planet Earth with a capital “E”, but the earth beneath our feet, ==the place where we are==. “The antidote to this global distancing of humanity from the rest of nature,” writes Kingsnorth, “is the slow, messy business of getting to know a landscape.”
>
> <cite>*[Why I Stopped Protesting and Started a Garden](https://abeautifulresistance.org/site/2019/12/5/why-i-quit-350org)* ([cache](/david/cache/2020/f84169abe9067aa3fde8e3f3fc200517/))</cite>

+ 19
- 0
david/2020/fragments/Refuges.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,19 @@
## Refuges

> [en] Building refuges. The coming decades are likely to challenge much of what we think we know about what progress is, and about who we are in relation to the rest of nature. Advanced technologies will challenge our sense of what it means to be human at the same time as the tide of extinction rolls on. The ongoing collapse of social and economic infrastructures, and of the web of life itself, will kill off much of what we value. In this context, ask yourself: ==what power do you have to preserve what is of value==—creatures, skills, things, places? Can you work, with others or alone, to create places or networks that act as refuges from the unfolding storm? Can you think, or act, like the librarian of a monastery through the Dark Ages, guarding the old books as empires rise and fall outside?
>
> […]
>
> If you don’t feel despair, in times like these, you are not fully alive. But there has to be something beyond despair too; or rather, something that accompanies it, like a companion on the road. This is my approach, right now. It is, I suppose, the development of a personal philosophy for a dark time: a dark ecology. None of it is going to save the world—but then there is no saving the world, and the ones who say there is are the ones you need to save it from.
>
> <cite>*[Dark Ecology](https://orionmagazine.org/article/dark-ecology/)* ([cache](/david/cache/2020/ef0bea4e3633945e71c7bda351661797/))</cite>

Dans mon état de conscience du monde actuel, je me retrouve beaucoup dans cet article avec ses digressions et ses pistes. Je suis toujours aussi [circonspect quant à la propriété](/david/blog/2013/proprieterre/) mais je me demande de plus en plus si le mieux que j’ai à faire en tant qu’hyper-privilégié ne serait quand même pas d’acheter un bout de terrain à préserver des humains.

*Un refuge à mon échelle.* L’idée de m’est [pas nouvelle](/david/blog/2013/patrimoine-agrologie/) et même [récurrente](/david/stream/2018/09/02/) (merci ma mémoire numérique).

> Pas un tas de cailloux.
>
> <cite>*[Héritage et immobilier](/david/blog/2014/heritage-immobilier/)*</cite>

Soit, mais qu’en est-il de quelques acres de forêt ?

+ 20
- 0
david/2020/fragments/Retours.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,20 @@
## Retours

> La cabane a-t-elle un sens politique ? Vivre ici n’apporte rien à la communauté des hommes. L’expérience de l’ermitage ne verse pas son écot à la recherche collective sur les moyens de faire vivre les gens ensemble. Les idéologies, comme les chiens, restent au seuil de la porte des ermitages. Au fond des bois, ni Marx ni Jésus, ni ordre ni anarchie, ni égalité ni injustice. Comment l’ermite, préoccupé seulement de l’immédiat, pourrait-il se soucier de prévoir ?
> La cabane n’est pas un point de reconquête mais de chute.
> ==Un havre de renoncement, non un quartier général pour la préparation des révolutions.==
> Une porte de sortie, non un point de départ.
> Un carré où le capitaine va boire un dernier rhum avant le naufrage.
> Le trou où la bête panse ses plaies, non le repaire où elle fourbit ses griffes.
>
> <cite>*[Dans les forêts de Sibérie](/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie)*, Sylvain Tesson</cite>

J’ai l’impression qu’il y a un [mouvement](https://helloanselm.com/writings/whats-up-with-me) ([cache](/david/cache/2020/25289703cb4dd3023c087715cddf6d55/)) de [fond](https://abeautifulresistance.org/site/2019/12/5/why-i-quit-350org) ([cache](/david/cache/2020/f84169abe9067aa3fde8e3f3fc200517/)) chez les privilégiés que je suis<sup>[1](#note-1)</sup> pour un *retour à la terre*. Or, ironiquement, c’est peut-être [la base du capitalisme](/david/2020/05/18/#agriculture) et de l’esclavage d’une partie de la population.

Un *retour au nomadisme* serait probablement plus approprié en matière de frugalité et de société égalitaire. Qu’est-ce que cela signifierait sans avoir un arrière-goût de #vanlife ni des rides de [snowbirds](https://en.wikipedia.org/wiki/Snowbird_(person)) ? S’il s’agit d’une migration saisonnière, combien de nationalités sont nécessaires ?!

<span id="note-1">Note 1</span> : la beauté de la langue française :-).

> This is the ==progress trap==. Each improvement in our knowledge or in our technology will create new problems, which require new improvements. Each of these improvements tends to make society bigger, more complex, less human-scale, more destructive of nonhuman life, and more likely to collapse under its own weight.
>
> <cite>*[Dark Ecology](https://orionmagazine.org/article/dark-ecology/)* ([cache](/david/cache/2020/ef0bea4e3633945e71c7bda351661797/))</cite>

+ 5
- 0
david/2020/fragments/The Last Dance.md Näytä tiedosto

@@ -0,0 +1,5 @@
## The Last Dance

J’ai finalement vu [ce documentaire](https://en.wikipedia.org/wiki/The_Last_Dance_(TV_series)) où des millionnaires parlent d’autres millionnaires. J’ai joué au basketball pendant ces années là, beaucoup, *vraiment* beaucoup. J’avais le maillot de Jordan et ses chaussures. Aussi, difficile de ne pas s’y retrouver et tout est fait pour ça. Une chose qui m’a marqué dans je ne sais plus quel épisode, c’est de montrer que Nike est devenu la marque actuelle en grande partie grâce au concours de Mickael Jordan à cette époque.

Au vu de la popularité du Netflix, ça me donne une bonne idée du pourcentage de la population des abonné·e·s qui a mon âge… *good shot!*

+ 4
- 0
david/2020/index.html Näytä tiedosto

@@ -36,6 +36,10 @@
<article>
<nav>
<h2><a href="/david/2020/06/18/">Mouvements</a> (2020-06-18)</h2>
<p><em>Des idées qui poussent, qui bougent, qui rebondissent.</em></p>
<h2><a href="/david/2020/06/12/">Vrac</a> (2020-06-12)</h2>
<p><em>Plein de trucs car je manque de temps pour faire moins.</em></p>

+ 2
- 0
david/index.html Näytä tiedosto

@@ -71,6 +71,8 @@
<nav>
<ul>
<li><a href="/david/2020/06/18/">Mouvements</a> (2020-06-18)</li>
<li><a href="/david/2020/06/12/">Vrac</a> (2020-06-12)</li>
<li><a href="/david/2020/05/26/">Covidoudou</a> (2020-05-26)</li>

+ 107
- 3
david/log/index.xml Näytä tiedosto

@@ -5,13 +5,113 @@
<link href="https://larlet.fr/david/" rel="alternate" type="text/html" />
<link href="https://larlet.fr/david/log/" rel="self" />
<id>https://larlet.fr/david/</id>
<updated>2020-06-12T12:00:00+01:00</updated>
<updated>2020-06-18T12:00:00+01:00</updated>
<author>
<name>David Larlet</name>
<uri>https://larlet.fr/david/</uri>
</author>
<rights>Copyright (c) 2004-2020, David Larlet</rights>
<entry xml:lang="fr">
<title>Mouvements</title>
<link href="https://larlet.fr/david/2020/06/18/" rel="alternate" type="text/html" />
<updated>2020-06-18T12:00:00+01:00</updated>
<id>https://larlet.fr/david/2020/06/18/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Des idées qui poussent, qui bougent, qui rebondissent.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2&gt;Retours&lt;/h2&gt;

&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;La cabane a-t-elle un sens politique ? Vivre ici n’apporte rien à la communauté des hommes. L’expérience de l’ermitage ne verse pas son écot à la recherche collective sur les moyens de faire vivre les gens ensemble. Les idéologies, comme les chiens, restent au seuil de la porte des ermitages. Au fond des bois, ni Marx ni Jésus, ni ordre ni anarchie, ni égalité ni injustice. Comment l’ermite, préoccupé seulement de l’immédiat, pourrait-il se soucier de prévoir ?&lt;br /&gt;
La cabane n’est pas un point de reconquête mais de chute.&lt;br /&gt;
&lt;mark&gt;Un havre de renoncement, non un quartier général pour la préparation des révolutions.&lt;/mark&gt;&lt;br /&gt;
Une porte de sortie, non un point de départ.&lt;br /&gt;
Un carré où le capitaine va boire un dernier rhum avant le naufrage.&lt;br /&gt;
Le trou où la bête panse ses plaies, non le repaire où elle fourbit ses griffes.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie&quot;&gt;Dans les forêts de Sibérie&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Sylvain Tesson&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;J’ai l’impression qu’il y a un &lt;a href=&quot;https://helloanselm.com/writings/whats-up-with-me&quot;&gt;mouvement&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/25289703cb4dd3023c087715cddf6d55/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) de &lt;a href=&quot;https://abeautifulresistance.org/site/2019/12/5/why-i-quit-350org&quot;&gt;fond&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/f84169abe9067aa3fde8e3f3fc200517/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) chez les privilégiés que je suis&lt;sup&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/06/18/#note-1&quot;&gt;1&lt;/a&gt;&lt;/sup&gt; pour un &lt;em&gt;retour à la terre&lt;/em&gt;. Or, ironiquement, c’est peut-être &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/05/18/#agriculture&quot;&gt;la base du capitalisme&lt;/a&gt; et de l’esclavage d’une partie de la population.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Un &lt;em&gt;retour au nomadisme&lt;/em&gt; serait probablement plus approprié en matière de frugalité et de société égalitaire. Qu’est-ce que cela signifierait sans avoir un arrière-goût de #vanlife ni des rides de &lt;a href=&quot;https://en.wikipedia.org/wiki/Snowbird_(person)&quot;&gt;snowbirds&lt;/a&gt; ? S’il s’agit d’une migration saisonnière, combien de nationalités sont nécessaires ?!&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;span id=&quot;note-1&quot;&gt;Note 1&lt;/span&gt; : la beauté de la langue française :-).&lt;/p&gt;

&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;This is the &lt;mark&gt;progress trap&lt;/mark&gt;. Each improvement in our knowledge or in our technology will create new problems, which require new improvements. Each of these improvements tends to make society bigger, more complex, less human-scale, more destructive of nonhuman life, and more likely to collapse under its own weight.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://orionmagazine.org/article/dark-ecology/&quot;&gt;Dark Ecology&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/ef0bea4e3633945e71c7bda351661797/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;h2&gt;Canadobe&lt;/h2&gt;

&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Autre anecdote : je suis en train de demander la citoyenneté canadienne. Le seul moyen pour compléter cette demande est de remplir un formulaire PDF en utilisant Acrobat Reader. Impossible de le faire en utilisant un autre logiciel. Je suis donc obligé d’installer un logiciel propriétaire si je veux bénéficier des mes droits. Un formulaire HTML aurait été accessible par tous – en utilisant un standard ouvert. Formulons-le ainsi pour que la dimension d’aberration soit plus évidente : &lt;mark&gt;la seule manière pour devenir citoyen canadien est de passer par la société Adobe.&lt;/mark&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/tre-libres-lpoque-du-numrique/&quot;&gt;Être libres à l’époque du numérique&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/02b1967f7086ab2d3eb84d2ce8129e95/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Il faudrait que je fasse un article complet sur le coût d’une &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2016/expatriation-choisie/&quot;&gt;expatriation choisie&lt;/a&gt;, pour l’instant je vais me contenter de consigner cela ici :&lt;/p&gt;
&lt;ul&gt;
&lt;li&gt;il m’a fallu trois ans pour obtenir le Certificat de Sélection du Québec (CSQ pour les intimes) : 2017-04-05 → 2020-04-29 ;&lt;/li&gt;
&lt;li&gt;il m’a fallu installer &lt;code&gt;Adobe Acrobat Reader DC&lt;/code&gt; pour pouvoir saisir des informations personnelles sans avoir aucun contrôle sur l’outil stockant et transmettant ces données ;&lt;/li&gt;
&lt;li&gt;il m’a fallu envoyer — sans aucune garantie sur leur (non !) pérennité — des données incluant l’ensemble de mes déplacements trans-frontaliers et emplois de ces 10 dernières années + l’intégralité de mes études et diplômes ;&lt;/li&gt;
&lt;li&gt;il m’a fallu utiliser un &lt;em&gt;hack&lt;/em&gt; de développeur web pour passer une étape de manière probablement illégale (note : rien de fou non plus, un champ &lt;em&gt;disabled&lt;/em&gt; uniquement côté client…) ;&lt;/li&gt;
&lt;li&gt;il m’a fallu faire &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2018/08/25/&quot;&gt;deux tours de poteaux&lt;/a&gt; inutiles ;&lt;/li&gt;
&lt;li&gt;il m’a fallu payer une somme non négligeable et faire des choix de vie familiale relativement importants ;&lt;/li&gt;
&lt;li&gt;il m’a fallu attendre plusieurs mois avec assignation à territoire qu’un visa arrive dans ma boîte aux lettres, deux fois ;&lt;/li&gt;
&lt;li&gt;il m’a fallu encaisser les &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2019/02/08/&quot;&gt;mises de dossiers à la poubelle&lt;/a&gt; puis les repêchages improbables.&lt;/li&gt;
&lt;/ul&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Et je ne suis qu’à la moitié du chemin.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Toute cette frustration étant étalée, je suis conscient des &lt;strong&gt;privilèges&lt;/strong&gt; que j’ai de pouvoir réaliser tout cela en relative sérénité, sans (trop) douter de mon interprétation des documents aux &lt;a href=&quot;https://colly.com/articles/indefinite-leave-to-remain&quot;&gt;tournures incompréhensibles&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/73dc1ad4719144f3768002aa5cef60ef/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;), sans que mon emploi/revenu soit en jeu, sans penser que ma parole va être mise en doute &lt;em&gt;a priori&lt;/em&gt;, sans avoir trop de mal à contacter mes anciens employeurs/propriétaires, sans avoir de casier judiciaire, sans venir d’un pays qui est dans la mauvaise liste, sans avoir peur que l’on me renvoie dans un pays où je risque ma vie, etc etc.&lt;/p&gt;
&lt;h2&gt;Référence&lt;/h2&gt;

&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;L’écologie sans la justice sociale, c’est du jardinage.&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je &lt;a href=&quot;https://mastodon.social/@dav/104332335388940331&quot;&gt;pouettais&lt;/a&gt; cela sans en citer la source il y a quelques jours suite à la lecture d’une liste de diffusion qui faisait un lien vers un &lt;em&gt;tweet&lt;/em&gt; avec la traduction ci-dessus qui lui même contenait une photo d’une pancarte de manifestation en Italie. Cela devient de plus en plus &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2018/11/29/&quot;&gt;difficile&lt;/a&gt; de savoir qui/comment référencer…&lt;/p&gt;

&lt;blockquote lang=&quot;en&quot;&gt;
&lt;p&gt;Amongst all the campaigns to “save the Earth” today, Kingsnorth sees “no sign of any real, felt attachment to any small part of that Earth.” It’s no wonder we are feeling burnt out. We have lost the connection to the earth—not the planet Earth with a capital “E”, but the earth beneath our feet, &lt;mark&gt;the place where we are&lt;/mark&gt;. “The antidote to this global distancing of humanity from the rest of nature,” writes Kingsnorth, “is the slow, messy business of getting to know a landscape.”&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://abeautifulresistance.org/site/2019/12/5/why-i-quit-350org&quot;&gt;Why I Stopped Protesting and Started a Garden&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/f84169abe9067aa3fde8e3f3fc200517/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;h2&gt;Refuges&lt;/h2&gt;

&lt;blockquote lang=&quot;en&quot;&gt;
&lt;p&gt;Building refuges. The coming decades are likely to challenge much of what we think we know about what progress is, and about who we are in relation to the rest of nature. Advanced technologies will challenge our sense of what it means to be human at the same time as the tide of extinction rolls on. The ongoing collapse of social and economic infrastructures, and of the web of life itself, will kill off much of what we value. In this context, ask yourself: &lt;mark&gt;what power do you have to preserve what is of value&lt;/mark&gt;—creatures, skills, things, places? Can you work, with others or alone, to create places or networks that act as refuges from the unfolding storm? Can you think, or act, like the librarian of a monastery through the Dark Ages, guarding the old books as empires rise and fall outside?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;[…]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;If you don’t feel despair, in times like these, you are not fully alive. But there has to be something beyond despair too; or rather, something that accompanies it, like a companion on the road. This is my approach, right now. It is, I suppose, the development of a personal philosophy for a dark time: a dark ecology. None of it is going to save the world—but then there is no saving the world, and the ones who say there is are the ones you need to save it from.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://orionmagazine.org/article/dark-ecology/&quot;&gt;Dark Ecology&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/ef0bea4e3633945e71c7bda351661797/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Dans mon état de conscience du monde actuel, je me retrouve beaucoup dans cet article avec ses digressions et ses pistes. Je suis toujours aussi &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2013/proprieterre/&quot;&gt;circonspect quant à la propriété&lt;/a&gt; mais je me demande de plus en plus si le mieux que j’ai à faire en tant qu’hyper-privilégié ne serait quand même pas d’acheter un bout de terrain à préserver des humains.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Un refuge à mon échelle.&lt;/em&gt; L’idée de m’est &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2013/patrimoine-agrologie/&quot;&gt;pas nouvelle&lt;/a&gt; et même &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2018/09/02/&quot;&gt;récurrente&lt;/a&gt; (merci ma mémoire numérique).&lt;/p&gt;

&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Pas un tas de cailloux.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2014/heritage-immobilier/&quot;&gt;Héritage et immobilier&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Soit, mais qu’en est-il de quelques acres de forêt ?&lt;/p&gt;
&lt;h2&gt;Obsolescence&lt;/h2&gt;
&lt;p&gt;Après &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2015/07/19/&quot;&gt;cinq ans&lt;/a&gt; de bons et loyaux services, j’ai remis une somme conséquente dans une machine pour personnes pommées. C’est ce que ça demande &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/05/26/#jour-25-29-mai-peaufinage-et-outillage&quot;&gt;d’utiliser de l’outillage JS&lt;/a&gt; et je sais à quel point c’est &lt;a href=&quot;https://www.theolognion.com/unreal-engine-5-is-meant-to-ridicule-web-developers/&quot;&gt;ridicule&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/23b142e6e8edf164de61e003291e4619/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;C’est encore une fois l’occasion de voir ce que je peux éviter d’installer. &lt;a href=&quot;https://docs.brew.sh/&quot;&gt;Homebrew&lt;/a&gt; reste toujours mon outil de choix pour ce qui est système et j’essaye pour l’instant de m’en tenir au shell par défaut de macOS (zsh) avec un &lt;a href=&quot;https://gist.github.com/davidbgk/7511af13629a16c67d4b7083bbdf0e54&quot;&gt;fichier de configuration&lt;/a&gt; relativement court.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Au passage, si vous avez besoin de transférer des fichiers critiques entre deux machines localement, &lt;a href=&quot;https://magic-wormhole.readthedocs.io/en/latest/welcome.html&quot;&gt;wormhole&lt;/a&gt; fonctionne plutôt bien. Si vous avez besoin d’installer un &lt;em&gt;gist&lt;/em&gt; comme un module python, j’ai sauvé un &lt;a href=&quot;https://gist.github.com/davidbgk/bc842e20d7b30961bfefa65e2070c8b0&quot;&gt;gist à ce sujet&lt;/a&gt; (&lt;em&gt;how meta!&lt;/em&gt;). J’ai résisté à &lt;a href=&quot;https://martinovic.blog/post/home_git/&quot;&gt;transformer ma maison en dépôt git&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/4be675592f4f6dcf636812263e9e1233/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) et j’ai renoncé à &lt;a href=&quot;https://www.micah.soy/posts/setting-up-git-identities/&quot;&gt;définir des identités distinctes&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/4218c8b3332d61d6702bb2bd73ea9944/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) pour chacune de mes forges (trop complexe pour mon usage).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Et enfin, j’ai découvert &lt;a href=&quot;https://hugo.soucy.cc/note/2019/11/shell-script-compiler-et-surveiller-le-scss.html&quot;&gt;via Hugo Soucy&lt;/a&gt; une façon simple d’écouter les modifications sur les fichiers &lt;em&gt;markdown&lt;/em&gt; avec &lt;a href=&quot;http://eradman.com/entrproject/&quot;&gt;entr&lt;/a&gt; pour reconstruire ce site (vs. &lt;a href=&quot;https://github.com/lepture/python-livereload&quot;&gt;livereload&lt;/a&gt;) :&lt;/p&gt;
&lt;pre&gt;&lt;code&gt;$ ls david/2020/fragments/*.md | entr -r python site.py pages
&lt;/code&gt;&lt;/pre&gt;
&lt;p&gt;Là c’est encore plus &lt;em&gt;meta&lt;/em&gt;. Mais trêve de technique.&lt;/p&gt;

&lt;blockquote lang=&quot;en&quot;&gt;
&lt;p&gt;It’s kind of funny, how &lt;mark&gt;commercial apps have feature bloat but don’t have power mode&lt;/mark&gt;. You can do more different things, but can’t configure them to your liking.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://tonsky.me/blog/syncthing/&quot;&gt;Computers as I used to love them&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/154a7a62b2eb5b0fbe17673fd7cbcf42/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;h2&gt;Introspection&lt;/h2&gt;

&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Solitaire, oui, mais jamais seul. &lt;mark&gt;J’ai tellement de voix dans ma tête.&lt;/mark&gt; Régulièrement trop nombreuses pour que je puisse en isoler une dominante. Ce n’est pas un aveu de démence. Ce n’est pas quelque chose qui m’effraie, juste une source d’épuisement. Ces voix ne me sont pas inconnues. Elles sont miennes. Elles sont mes pensées qui parlent et qui débattent.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://nrkn.fr/blog/2020/06/13/plus-rien-a-craindre/&quot;&gt;Plus rien à craindre&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/5db0711c2794aed3bf1433b48084064c/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Plus j’écoute ces voix, plus je me dis que ce &lt;a href=&quot;https://sentiers.media/dispatch-08-digital-gardens/&quot;&gt;jardin numérique&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/5a82172cc73bfc2050a2590b4d81e82d/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) me permet de les cultiver, de les voir grandir et faner, de pouvoir les offrir de manière plus ou moins empoisonnée. En tout cas, de les externaliser suffisamment pour qu’elles puissent continuer leur chemin sans rebondir de trop entre mes deux tempes. Certaines raisonnent longtemps. D’autres entrent en résonance. La boîte crânienne tente de résister. &lt;em&gt;Et ça finit par faire mal.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;

&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;L’ermite accepte de ne plus rien peser dans la marche du monde, de ne compter pour rien dans la chaîne des causalités. Ses pensées ne modèleront pas le cours des choses, n’influenceront personne. Ses actes ne signifieront rien. (Peut-être sera-t-il l’objet de quelques souvenirs.) Qu’elle est légère, cette pensée ! Et comme elle prélude au détachement final : &lt;mark&gt;on ne se sent jamais aussi vivant que mort au monde !&lt;/mark&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie&quot;&gt;Dans les forêts de Sibérie&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Sylvain Tesson&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
</summary>
</entry>
<entry xml:lang="fr">
<title>Vrac</title>
<link href="https://larlet.fr/david/2020/06/12/" rel="alternate" type="text/html" />
@@ -193,8 +293,12 @@
&lt;p&gt;On passe aussi une partie de la semaine à finalement s’outiller en JavaScript avec &lt;a href=&quot;https://parceljs.org/&quot;&gt;Parcel&lt;/a&gt; et à ré-arranger notre code afin de le rendre plus résilient. Fini le fichier fourre-tout avec des variables globales et des dépendances non explicites. Cela nous permet aussi de passer à des tests automatisés, ce qui nous met suffisamment en confiance pour reprendre l’algorithme.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;En parallèle, on essaye de savoir &lt;em&gt;via&lt;/em&gt; les logs HTTP et &lt;a href=&quot;https://goaccess.io/&quot;&gt;goaccess&lt;/a&gt; d’où viennent nos visiteur·ses. Ce n’est pas si simple car il faut agréger ceux-ci depuis plusieurs machines.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Mine de rien, le site commence à être utilisé.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2&gt;Jour 33 (10 juin) : orientation et pédiatrie&lt;/h2&gt;
&lt;p&gt;Les retours des testeuses et testeurs nous indiquent qu’il serait pertinent d’ajouter des informations relatives à la pédiatrie. On ajoute une page dédiée pour les moins de 15 ans.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Autre amélioration, on implémente &lt;a href=&quot;https://github.com/Delegation-numerique-en-sante/covid19-algorithme-orientation&quot;&gt;l’algorithme d’orientation&lt;/a&gt; pour les personnes présentant actuellement des symptômes afin de prodiguer des conseils plus pertinents dans ce cas là.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je résume mais il y a bien évidemment une somme de petites retouches apportées ici et là pour rendre le site plus utile.&lt;/p&gt;
&lt;hr /&gt;
&lt;p&gt;À suivre…&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je vais m’arrêter là pour le moment, je ferai sûrement une nouvelle entrée dédiée lorsqu’on décidera de mettre un terme au produit. D’ici là vous pouvez suivre le &lt;a href=&quot;https://github.com/Delegation-numerique-en-sante/mesconseilscovid/blob/master/CHANGELOG.md#changelog&quot;&gt;CHANGELOG&lt;/a&gt; dédié.&lt;/p&gt;
</summary>
</entry>
@@ -348,7 +452,7 @@
&lt;p&gt;And I thought with a pang of how I was always hurrying him – to get dressed, to get out the door for school, to finish his dinner, to get ready for bed – and of how heedlessly &lt;mark&gt;I was inflicting upon him my own anxious awareness of time as an oppressive force&lt;/mark&gt;. How before he knew where he was, his own childhood would have receded into the past, and he too would be out of the secret level of childhood and into the laterally scrolling world of adulthood.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.theguardian.com/news/2020/jan/24/wilderness-solo-splendid-isolation-stopped-time-sitting-in-a-forest-24-hours&quot;&gt;Splendid isolation: how I stopped time by sitting in a forest for 24 hours&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/3fc386b9b57aa937db0a1883502b9ab8/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;On dirait que je ne suis pas le seul à prendre du recul en allant me promener en forêt.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;On dirait que je ne suis pas le seul à prendre du recul en allant me promener &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/bushcraft/&quot;&gt;en forêt&lt;/a&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Lorsque j’observe le changement qui a pu s’opérer dans notre famille depuis que l’on est en confinement en terme d’apaisement et d’équilibre, je me dis que j’ai besoin de temps pour accepter que l’instruction en famille est peut-être ce qui est préférable pour chacun de nous.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Aussi, il est temps que j’aille faire un petit tour dans les bois.&lt;/p&gt;
&lt;h2&gt;Haine&lt;/h2&gt;

Loading…
Peruuta
Tallenna