David Larlet пре 2 година
родитељ
комит
739293acad
No known key found for this signature in database

+ 2
- 0
david/2020/02-07.md Прегледај датотеку

@@ -7,7 +7,9 @@
.. include:: fragments/Normalized.md
.. include:: fragments/Open book.md
.. include:: fragments/Cars.md
.. include:: fragments/Ban technology.md
.. include:: fragments/Endlessness.md
.. include:: fragments/Newsletters.md
.. include:: fragments/Hyper.md
.. include:: fragments/Credibilite.md
.. include:: fragments/OK Google.md

+ 9
- 0
david/2020/02/07/index.html Прегледај датотеку

@@ -68,12 +68,19 @@ Il n’a pas fallu attendre le « Temps d’écran » d’Apple pour réaliser
</blockquote>
<p>Lorsque Sonos s’est mis à faire des enceintes connectées, je me suis empressé d’acheter les derniers modèles qui n’envoient pas un enregistrement continu de mon environnement (du moins je l’espère). Rétrospectivement, <a href="https://www.bbc.co.uk/news/technology-50948868">c’était une erreur</a> (<a href="/david/cache/2020/cbef115a80c646c9eddc61ac077a6891/">cache</a>) et j’aurais dû m’en tenir à des enceintes <em>low-tech</em> qui ne sont pas des ordinateurs à part entière.</p>
<p>Je sais que je ne pourrais probablement plus acheter de voiture non plus.</p>
<h2 id="ban-technology">Ban technology <a href="#ban-technology" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>“I’ve come to the conclusion that because information constantly increases, there’s never going to be privacy,” Mr. Scalzo said. “Laws have to determine what’s legal, but you can’t ban technology. Sure, that might lead to a dystopian future or something, but you can’t ban it.”</p>
<p><cite><em><a href="https://www.nytimes.com/2020/01/18/technology/clearview-privacy-facial-recognition.html">The Secretive Company That Might End Privacy as We Know It</a></em> (<a href="/david/cache/2020/1d190443e06aa99b44dd2a4d55b1b58e/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Vous avez bien joué avec toutes ces apps qui vous rendent plus jeune/vieux/ridicule/whatever ? Et bien ces images sont maintenant utilisées pour vous reconnaitre avec précision. Vous n’avez peut-être rien à cacher mais vous avez quand même mis en danger celles et ceux qui ont justement quelque chose à cacher, c’est la base de l’intelligence « artificielle » : avoir un jeux de données suffisamment large pour apprendre avec pertinence.</p>
<h2 id="endlessness">Endlessness <a href="#endlessness" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>On the demand side, too, TikTok achieves endlessness. It is endless horizontally, each video an infinitely looping GIF, and it is endless vertically, the videos stacked up in an infinite scroll. There is no exit from TikTok’s cinema. One college student I know, having recently downloaded the app, told me that she now finds herself watching TikToks until her iPhone battery dies. She can’t pull her eyes away from the screen, but she is still able to withstand the temptation to recharge her phone while the app’s running. Electrical failure is the last defense against infinite media.</p>
<p><cite><em><a href="http://www.roughtype.com/?p=8677">TikTok and the coming of infinite media</a></em> (<a href="/david/cache/2020/58add7873e65625beba4c859d40a278b/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Jusqu’où peut aller la captation de l’attention ? Je crois que l’on commence à avoir des réponses : il n’y a pas de limites.
On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaque pour nous faire aller de l’avant.</p>
<h2 id="newsletters">Newsletters <a href="#newsletters" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Je pense que je vais arrêter de faire la promotion des listes de diffusion qui ne sont pas vierges de traçabilité. Si tu rédiges sur un espace qui est contrôlé par une entité qui transforme tous les liens que tu partages afin de voir qui est intéressé par quoi, tu contribues à un système (centralisé) même si tu ne vas pas toi-même consulter ces statistiques. Je sais que c’est élitiste de procéder ainsi <em>et</em> j’imagine que s’il y a suffisamment de demandes de la part des utilisateur·ice·s, des services seront proposés qui soient un peu plus respectueux de la confidentialité de mes explorations.</p>
<p>À ma connaissance, il n’y a qu’<a href="https://wdrl.info/archive">Anselm Hannemann</a> qui propose une liste hebdomadaire libre de tout traqueur. Et il y a Patrick Tanguay qui (re)publie ses <a href="https://sentiers.media/category/sentiers/">archives chez lui</a> sans traçabilité une fois le courriel envoyé. Ça fait peu…</p>
<h2 id="hyper">Hyper <a href="#hyper" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Nous vivons aujourd’hui dans une société d’hypermnésie, d’hyperscopie, et d’hyperacousie. Nos habitus, nos « morales » individuelles et nos « endroits » […] sont surveillés, entendus et enregistrés, le plus souvent avec notre consentement paresseux. De la même manière que sont surveillés, entendus et enregistrés les comportements, les habitus, les morales et les endroits où nous faisons ensemble et où nous sommes société.</p>
<p>Une société dans laquelle, à la fois des états, des sociétés privés monopolistiques ou oligopolistiques, et des entités collaborationnistes réunissant les deux, disposent donc de la capacité à se souvenir de tout (hypermnésie), comme de celle de tout voir (hyperscopie) et de tout entendre (hyperacousie).</p>
@@ -92,6 +99,8 @@ On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaq
<figcaption>Notez que le cas n’est malheureusement pas isolé.</figcaption>
</figure>
<p><em>Hyperconfort, incompétence ou inculture ?</em></p>
<hr />
<p>Je me demande parfois si des lecteur·ice·s préfèrent cliquer sur les liens en cache sur cet espace pour bénéficier d’une autre expérience de lecture (rapidité, vie privée et contenu lisible). Votre retour m’intéresse à ce sujet.</p>
<h2 id="ok-google">OK Google <a href="#ok-google" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p><em>[Un matin après avoir traîné dans le lit]</em><br />
— OK Google, lève-toi !<br />

+ 7
- 0
david/2020/fragments/Ban technology.md Прегледај датотеку

@@ -0,0 +1,7 @@
## Ban technology

> “I’ve come to the conclusion that because information constantly increases, there’s never going to be privacy,” Mr. Scalzo said. “Laws have to determine what’s legal, but you can’t ban technology. Sure, that might lead to a dystopian future or something, but you can’t ban it.”
>
> <cite>*[The Secretive Company That Might End Privacy as We Know It](https://www.nytimes.com/2020/01/18/technology/clearview-privacy-facial-recognition.html)* ([cache](/david/cache/2020/1d190443e06aa99b44dd2a4d55b1b58e/))</cite>

Vous avez bien joué avec toutes ces apps qui vous rendent plus jeune/vieux/ridicule/whatever ? Et bien ces images sont maintenant utilisées pour vous reconnaitre avec précision. Vous n’avez peut-être rien à cacher mais vous avez quand même mis en danger celles et ceux qui ont justement quelque chose à cacher, c’est la base de l’intelligence « artificielle » : avoir un jeux de données suffisamment large pour apprendre avec pertinence.

+ 4
- 1
david/2020/fragments/Credibilite.md Прегледај датотеку

@@ -12,5 +12,8 @@
<figcaption>Notez que le cas n’est malheureusement pas isolé.</figcaption>
</figure>


*Hyperconfort, incompétence ou inculture ?*

---

Je me demande parfois si des lecteur·ice·s préfèrent cliquer sur les liens en cache sur cet espace pour bénéficier d’une autre expérience de lecture (rapidité, vie privée et contenu lisible). Votre retour m’intéresse à ce sujet.

Loading…
Откажи
Сачувај