Browse Source

Publishing Sortie ski

master
David Larlet 1 year ago
parent
commit
6fb00cbab3
No known key found for this signature in database

+ 12
- 0
david/2020/01-29.md View File

@@ -0,0 +1,12 @@
# Sortie ski

*Réflexions poudreuses.*

.. include:: fragments/Ski de fond.md
.. include:: fragments/Refugie.md
.. include:: fragments/Migrants.md
.. include:: fragments/Poesie.md
.. include:: fragments/Structureless.md
.. include:: fragments/Pointe critique.md
.. include:: fragments/SUV.md
.. include:: fragments/Apocalypse.md

+ 1
- 1
david/2020/01/22/index.html View File

@@ -35,7 +35,7 @@
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/01/17/" title="Publication précédente : Datagouv">←</a> •
<a href="/david/2020/" title="Liste des publications récentes">↑</a>
• <a rel="next" href="/david/2020/01/29/" title="Publication suivante : Sortie ski">→</a>
</p>
</nav>
<hr>

+ 109
- 0
david/2020/01/29/index.html View File

@@ -0,0 +1,109 @@
<!doctype html><!-- This is a valid HTML5 document. -->
<!-- Screen readers, SEO, extensions and so on. -->
<html lang="fr">
<!-- Has to be within the first 1024 bytes, hence before the <title>
See: https://www.w3.org/TR/2012/CR-html5-20121217/document-metadata.html#charset -->
<meta charset="utf-8">
<!-- Why no `X-UA-Compatible` meta: https://stackoverflow.com/a/6771584 -->
<!-- The viewport meta is quite crowded and we are responsible for that.
See: https://codepen.io/tigt/post/meta-viewport-for-2015 -->
<meta name="viewport" content="width=device-width,initial-scale=1">
<!-- Required to make a valid HTML5 document. -->
<title>Sortie ski — David Larlet</title>
<!-- Generated from https://realfavicongenerator.net/ such a mess. -->
<link rel="apple-touch-icon" sizes="180x180" href="/static/david/icons2/apple-touch-icon.png">
<link rel="icon" type="image/png" sizes="32x32" href="/static/david/icons2/favicon-32x32.png">
<link rel="icon" type="image/png" sizes="16x16" href="/static/david/icons2/favicon-16x16.png">
<link rel="manifest" href="/static/david/icons2/site.webmanifest">
<link rel="mask-icon" href="/static/david/icons2/safari-pinned-tab.svg" color="#07486c">
<link rel="shortcut icon" href="/static/david/icons2/favicon.ico">
<meta name="msapplication-TileColor" content="#f0f0ea">
<meta name="msapplication-config" content="/static/david/icons2/browserconfig.xml">
<meta name="theme-color" content="#f0f0ea">
<!-- Thank you Florens! -->
<link rel="stylesheet" href="/static/david/css/style_2020-01-24.css">
<!-- See https://www.zachleat.com/web/comprehensive-webfonts/ for the trade-off. -->
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t4_poly_regular.woff2" as="font" type="font/woff2" crossorigin>
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t4_poly_bold.woff2" as="font" type="font/woff2" crossorigin>
<link rel="preload" href="/static/david/css/fonts/triplicate_t4_poly_italic.woff2" as="font" type="font/woff2" crossorigin>

<body class="remarkdown h1-underline h2-underline hr-center ul-star pre-tick">

<article>
<h1>Sortie ski</h1>
<nav>
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/01/22/" title="Publication précédente : Réponses">←</a> •
<a href="/david/2020/" title="Liste des publications récentes">↑</a>
</p>
</nav>
<hr>

<p><em>Réflexions poudreuses.</em></p>
<h2 id="ski-de-fond">Ski de fond <a href="#ski-de-fond" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/ski_de_fond.jpg" alt="Des skis et une piste à travers la forêt." loading="lazy" />
<figcaption>J’ai croisé trois personnes en trente heures, bon ratio.</figcaption>
</figure>
<p>Je crois que je ne pourrais plus faire de sports qui nécessitent une autre énergie que la mienne. C’est en partie hypocrite vu qu’il m’a fallu un véhicule pour y aller et des machines pour faire la piste.</p>
<p>La lenteur permet d’avoir des réflexions de fond. <em>Ha ha ha.</em></p>
<h2 id="refugie">Réfugié <a href="#refugie" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Quelqu’un me rejoint au refuge que j’ai réservé en exclusivité. Il est fatigué après avoir suivi une route que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter et dont le <a href="/david/blog/2018/into-the-mice/">souvenir est suffisamment cuisant</a>. Je lui explique que je n’ai l’exclusivité que parce que c’est le choix par défaut sur le site et qu’il faut sinon appeler dans la semaine précédant la sortie (ce qui m’est contraignant).</p>
<p>Il y a bien assez de place pour deux.</p>
<p>On s’est relayé pour maintenir le feu dans le poêle au cours de la nuit. Il faisait -21°C au réveil dehors, 7°C à l’intérieur. Pas pire.</p>
<figure>
<img src="/static/david/2020/refuge.jpg" alt="Refuge du Corbeau dans le Parc de la forêt de Ouareau" loading="lazy" />
<figcaption>Refuge du Corbeau.</figcaption>
</figure>
<h2 id="migrants">Migrants <a href="#migrants" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Troisième aspect de la question : faut-il parler de « réfugié » ou de « migrant » climatique ? La différence est de taille. Dans le premier cas, l’individu est considéré comme étant forcé de migrer. Dans le second, il s’agit d’un choix personnel. Lorsque cette notion est apparue, la catégorie de « réfugié » était couramment employée. Depuis les années 1990, une tendance s’est fait jour qui voit l’emploi de plus en plus fréquent de celle de « migrant ». On a pu relever dans cette évolution la montée en puissance d’une approche néolibérale de la gestion de la crise climatique. Les « migrants » tendent à être perçus comme des « entrepreneurs » qui disposent de la maîtrise de leur destin. La migration, dans cette perspective, est une possibilité parmi d’autres qui s’offrent à eux.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille">La nature est un champ de bataille</a></em>, Razmig Keucheyan</cite></p>
</blockquote>
<p>De l’importance du vocabulaire. Le seul choix (ou non-choix) qui est fait c’est le nôtre. Riches consommateurs.</p>
<h2 id="poesie">Poésie <a href="#poesie" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/poesie.jpg" alt="Du temps que la nature en sa verve puissante, concevait chaque jour des enfants monstrueux, j’eus aimé vivre auprès d’une jeune géante, comme à son pied un chat voluptueux." loading="lazy" />
<figcaption>Poésie sauvage et anonyme.</figcaption>
</figure>
<h2 id="structureless">Structureless <a href="#structureless" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Contrary to what we would like to believe, there is no such thing as a structureless group. Any group of people of whatever nature that comes together for any length of time for any purpose will inevitably structure itself in some fashion. The structure may be flexible; it may vary over time; it may evenly or unevenly distribute tasks, power and resources over the members of the group. But it will be formed regardless of the abilities, personalities, or intentions of the people involved.</p>
<p><cite><em><a href="https://www.jofreeman.com/joreen/tyranny.htm">The Tyranny of Stuctureless</a></em> (<a href="/david/cache/2020/542585b2d85213911f91b498a643e010/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>En m’endormant, je repense à ce qu’il se passe au sein de <a href="https://beta.gouv.fr/">betagouv</a>. À partir de quelle taille est-ce qu’une <a href="/david/thoughts/#communities">communauté</a> n’arrive plus à prétendre à son horizontalité ? Se battre ou battre en retraite ?</p>
<h2 id="pointe-critique">Pointe critique <a href="#pointe-critique" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/hydroquebec_pointe_critique.png" alt="Tableau rendant compte des gains en période de pointe critique par HydroQuébec" loading="lazy" />
<figcaption>20,83 $CAN depuis le début de l’hiver.</figcaption>
</figure>
<p>Depuis cette année, <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydro-Qu%C3%A9bec">Hydro-Québec</a> (équivalent EDF/Enedis local) propose des <a href="http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/tarifs/tarification-dynamique.html">forfaits</a> qui notifient des périodes dites de « <a href="http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/consommation/consommation-electrique-hiver.html">pointe critique</a> » pendant lesquelles on acquiert des crédits si on réduit sa consommation. Je trouve l’initiative intéressante car j’y vois un effort collectif pour lisser les courbes de demande.</p>
<p><em>Pour remettre en contexte si vous trouvez que les chiffres sont particulièrement élevés, ces périodes correspondent à des températures avoisinant les -20°C et notre chauffage est exclusivement électrique.</em></p>
<p>Cela permet de reconsidérer l’usage de la bouilloire ou du grille-pain le matin, d’effectuer une cuisson au four avant 16h avec la pierre qui continue de chauffer la cuisine, de se questionner à nouveau sur l’usage du <em>streaming</em> sur ces périodes, de baisser le chauffage d’encore un degré, etc.</p>
<h2 id="suv">SUV <a href="#suv" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Pour gérer les crises personnelles, celui qui peut se le permettre, celui qui a du courage et celui qui est particulièrement inquiet s’arment d’un véhicule utilitaire sport (VUS). […] Les carrosses géants de l’élite de l’externalisation représentent davantage que l’incarnation du refus de voir les changements climatiques. Ils symbolisent aussi la volonté de s’armer contre l’inondation qui s’annonce pourtant, qu’il s’agisse ici de fortes pluies et d’inondations ou de flux de réfugiés et de vagues migratoires. Dans nos villes, celui qui conduit un VUS éveille l’image d’une personne en route pour se porter à la défense de ses frontières.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge">À côté de nous le déluge</a></em>, Stephan Lessenich</cite></p>
</blockquote>
<p>Au retour, je me rends compte que je suis entouré de <em>pick-ups</em> sur l’autoroute. Se défendre, mais avec puissance s’il vous plait.</p>
<p>La morphologie de ces véhicules me fait penser aux bisons, je m’imagine être au sein d’un troupeau ignorant et allant de l’avant. Quelle ironie.</p>
<h2 id="apocalypse">Apocalypse <a href="#apocalypse" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Il serait déplorable de penser qu’une nouvelle simplification remplace celles que j’ai dénoncées ci-dessus — à savoir que nous devons apprendre à accepter la « rareté » et même une rigoureuse « austérité » ainsi qu’un surcroît de travail pénible si nous voulons vivre en harmonie avec la nature. Déjà on entend dire que nous sommes condamnés à un « effondrement écologique » d’ici dix ans, comparable à l’« effondrement économique » prédit par les marxistes pour le début de ce siècle — une sort d’effondrement mécanique, et non la dégradation régulière, l’érosion de l’environnement, qui sont de loin la plus forte et la plus sinistre des probabilités. De même que les environnementalistes du type Zero Population Growth avaient créé naguère un climat de panique à propos de la croissance démographique, de même une nouvelle cuvée d’écologistes « radicaux » risque à présent de susciter l’angoisse à propos de l’abondance et du développement technologique, évacuant ainsi le cœur du problème, c’est-à-dire les rapports sociaux mercantiles, le système bourgeois de production pour la production ainsi que la distorsion des besoins humains qu’engendre la consommation pour la consommation.</p>
<p>[…]</p>
<p>Paniquer face à cette crise, décrire en termes apocalyptiques l’inévitable « effondrement » de l’environnement d’ici quelques dix ans, cela revient à encourager la passivité, un fatalisme mortel, qui favorisent le maintien du pouvoir en place. De plus, toutes les prédictions apocalyptiques sont fausses.</p>
<p><cite>Entretien dans le magazine <em>Win</em> en décembre 1973, extrait de <em><a href="/david/2020/12/21/#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer">Pouvoir de détruire, pouvoir de créer</a></em>, Murray Bookchin</cite></p>
</blockquote>
<p>C’est la date qui m’intéresse ici. Il y a depuis quand est-ce que l’on <em>sait</em> et depuis quand est-ce que l’on <em>croit savoir</em>.</p>
<p>Et puis il y a <em>quand</em> ça va arriver.</p>

</article>


<hr>

<footer>
<p>
<a href="/david/" title="Aller à l’accueil">🏠</a> •
<a href="/david/log/" title="Accès au flux RSS">🤖</a> •
<a href="http://larlet.com" title="Go to my English profile" data-instant>🇨🇦</a> •
<a href="mailto:david%40larlet.fr" title="Envoyer un courriel">📮</a> •
<abbr title="Hébergeur : Alwaysdata, 62 rue Tiquetonne 75002 Paris, +33184162340">🧚</abbr>
</p>
</footer>
<script src="/static/david/js/instantpage-3.0.0.min.js" type="module" defer></script>
</body>
</html>

+ 1
- 1
david/2020/01/31/index.html View File

@@ -33,7 +33,7 @@
<h1>Intentions</h1>
<nav>
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/01/22/" title="Publication précédente : Réponses">←</a> •
<a rel="prev" href="/david/2020/01/29/" title="Publication précédente : Sortie ski">←</a> •
<a href="/david/2020/" title="Liste des publications récentes">↑</a>
</p>

+ 2
- 0
david/2020/fragments/Apocalypse.md View File

@@ -8,4 +8,6 @@
>
> <cite>Entretien dans le magazine *Win* en décembre 1973, extrait de *[Pouvoir de détruire, pouvoir de créer](/david/2020/12/21/#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer)*, Murray Bookchin</cite>

C’est la date qui m’intéresse ici. Il y a depuis quand est-ce que l’on *sait* et depuis quand est-ce que l’on *croit savoir*.

Et puis il y a *quand* ça va arriver.

+ 1
- 1
david/2020/fragments/Migrants.md View File

@@ -4,4 +4,4 @@
>
> <cite>*[La nature est un champ de bataille](/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille)*, Razmig Keucheyan</cite>

De l’importance du vocabulaire.
De l’importance du vocabulaire. Le seul choix (ou non-choix) qui est fait c’est le nôtre. Riches consommateurs.

+ 6
- 0
david/2020/fragments/Poesie.md View File

@@ -0,0 +1,6 @@
## Poésie

<figure>
<img src="/static/david/2020/poesie.jpg" alt="Du temps que la nature en sa verve puissante, concevait chaque jour des enfants monstrueux, j’eus aimé vivre auprès d’une jeune géante, comme à son pied un chat voluptueux." loading="lazy" />
<figcaption>Poésie sauvage et anonyme.</figcaption>
</figure>

+ 12
- 0
david/2020/fragments/Refugie.md View File

@@ -0,0 +1,12 @@
## Réfugié

Quelqu’un me rejoint au refuge que j’ai réservé en exclusivité. Il est fatigué après avoir suivi une route que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter et dont le [souvenir est suffisamment cuisant](/david/blog/2018/into-the-mice/). Je lui explique que je n’ai l’exclusivité que parce que c’est le choix par défaut sur le site et qu’il faut sinon appeler dans la semaine précédant la sortie (ce qui m’est contraignant).

Il y a bien assez de place pour deux.

On s’est relayé pour maintenir le feu dans le poêle au cours de la nuit. Il faisait -21°C au réveil dehors, 7°C à l’intérieur. Pas pire.

<figure>
<img src="/static/david/2020/refuge.jpg" alt="Refuge du Corbeau dans le Parc de la forêt de Ouareau" loading="lazy" />
<figcaption>Refuge du Corbeau.</figcaption>
</figure>

+ 2
- 1
david/2020/fragments/SUV.md View File

@@ -4,5 +4,6 @@
>
> <cite>*[À côté de nous le déluge](/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge)*, Stephan Lessenich</cite>

Au retour, je me rends compte que je suis entouré de *pick-ups* sur l’autoroute. Se défendre, mais avec puissance s’il vous plait.

La morphologie de ces véhicules me fait penser aux bisons, je m’imagine être au sein d’un troupeau ignorant et allant de l’avant. Quelle ironie.

+ 10
- 0
david/2020/fragments/Ski de fond.md View File

@@ -0,0 +1,10 @@
## Ski de fond

<figure>
<img src="/static/david/2020/ski_de_fond.jpg" alt="Des skis et une piste à travers la forêt." loading="lazy" />
<figcaption>J’ai croisé trois personnes en trente heures, bon ratio.</figcaption>
</figure>

Je crois que je ne pourrais plus faire de sports qui nécessitent une autre énergie que la mienne. C’est en partie hypocrite vu qu’il m’a fallu un véhicule pour y aller et des machines pour faire la piste.

La lenteur permet d’avoir des réflexions de fond. *Ha ha ha.*

+ 1
- 0
david/2020/fragments/Structureless.md View File

@@ -4,3 +4,4 @@
>
> <cite>*[The Tyranny of Stuctureless](https://www.jofreeman.com/joreen/tyranny.htm)* ([cache](/david/cache/2020/542585b2d85213911f91b498a643e010/))</cite>

En m’endormant, je repense à ce qu’il se passe au sein de [betagouv](https://beta.gouv.fr/). À partir de quelle taille est-ce qu’une [communauté](/david/thoughts/#communities) n’arrive plus à prétendre à son horizontalité ? Se battre ou battre en retraite ?

+ 4
- 0
david/2020/index.html View File

@@ -33,6 +33,10 @@
<article>
<nav>
<h2><a href="/david/2020/01/29/">Sortie ski</a> (2020-01-29)</h2>
<p><em>Réflexions poudreuses.</em></p>
<h2><a href="/david/2020/01/22/">Réponses</a> (2020-01-22)</h2>
<p><em>Les réactions du moment.</em></p>

+ 2
- 0
david/index.html View File

@@ -51,6 +51,8 @@
<nav>
<ul>
<li><a href="/david/2020/01/29/">Sortie ski</a> (2020-01-29)</li>
<li><a href="/david/2020/01/22/">Réponses</a> (2020-01-22)</li>
<li><a href="/david/2020/01/17/">Datagouv</a> (2020-01-17)</li>

+ 59
- 1
david/log/index.xml View File

@@ -5,13 +5,71 @@
<link href="https://larlet.fr/david/" rel="alternate" type="text/html" />
<link href="https://larlet.fr/david/log/" rel="self" />
<id>https://larlet.fr/david/</id>
<updated>2020-01-28T12:00:00+01:00</updated>
<updated>2020-01-30T12:00:00+01:00</updated>
<author>
<name>David Larlet</name>
<uri>https://larlet.fr/david/</uri>
</author>
<rights>Copyright (c) 2004-2020, David Larlet</rights>
<entry xml:lang="fr">
<title>Sortie ski</title>
<link href="https://larlet.fr/david/2020/01/29/" rel="alternate" type="text/html" />
<updated>2020-01-29T12:00:00+01:00</updated>
<id>https://larlet.fr/david/2020/01/29/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Réflexions poudreuses.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ski-de-fond&quot;&gt;Ski de fond &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#ski-de-fond&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/ski_de_fond.jpg&quot; alt=&quot;Des skis et une piste à travers la forêt.&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;J’ai croisé trois personnes en trente heures, bon ratio.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
&lt;p&gt;Je crois que je ne pourrais plus faire de sports qui nécessitent une autre énergie que la mienne. C’est en partie hypocrite vu qu’il m’a fallu un véhicule pour y aller et des machines pour faire la piste.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;La lenteur permet d’avoir des réflexions de fond. &lt;em&gt;Ha ha ha.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;refugie&quot;&gt;Réfugié &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#refugie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Quelqu’un me rejoint au refuge que j’ai réservé en exclusivité. Il est fatigué après avoir suivi une route que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter et dont le &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2018/into-the-mice/&quot;&gt;souvenir est suffisamment cuisant&lt;/a&gt;. Je lui explique que je n’ai l’exclusivité que parce que c’est le choix par défaut sur le site et qu’il faut sinon appeler dans la semaine précédant la sortie (ce qui m’est contraignant).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Il y a bien assez de place pour deux.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;On s’est relayé pour maintenir le feu dans le poêle au cours de la nuit. Il faisait -21°C au réveil dehors, 7°C à l’intérieur. Pas pire.&lt;/p&gt;
&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/refuge.jpg&quot; alt=&quot;Refuge du Corbeau dans le Parc de la forêt de Ouareau&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;Refuge du Corbeau.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;migrants&quot;&gt;Migrants &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#migrants&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Troisième aspect de la question : faut-il parler de « réfugié » ou de « migrant » climatique ? La différence est de taille. Dans le premier cas, l’individu est considéré comme étant forcé de migrer. Dans le second, il s’agit d’un choix personnel. Lorsque cette notion est apparue, la catégorie de « réfugié » était couramment employée. Depuis les années 1990, une tendance s’est fait jour qui voit l’emploi de plus en plus fréquent de celle de « migrant ». On a pu relever dans cette évolution la montée en puissance d’une approche néolibérale de la gestion de la crise climatique. Les « migrants » tendent à être perçus comme des « entrepreneurs » qui disposent de la maîtrise de leur destin. La migration, dans cette perspective, est une possibilité parmi d’autres qui s’offrent à eux.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille&quot;&gt;La nature est un champ de bataille&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Razmig Keucheyan&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;De l’importance du vocabulaire. Le seul choix (ou non-choix) qui est fait c’est le nôtre. Riches consommateurs.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;poesie&quot;&gt;Poésie &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#poesie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/poesie.jpg&quot; alt=&quot;Du temps que la nature en sa verve puissante, concevait chaque jour des enfants monstrueux, j’eus aimé vivre auprès d’une jeune géante, comme à son pied un chat voluptueux.&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;Poésie sauvage et anonyme.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;structureless&quot;&gt;Structureless &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#structureless&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Contrary to what we would like to believe, there is no such thing as a structureless group. Any group of people of whatever nature that comes together for any length of time for any purpose will inevitably structure itself in some fashion. The structure may be flexible; it may vary over time; it may evenly or unevenly distribute tasks, power and resources over the members of the group. But it will be formed regardless of the abilities, personalities, or intentions of the people involved.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.jofreeman.com/joreen/tyranny.htm&quot;&gt;The Tyranny of Stuctureless&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/542585b2d85213911f91b498a643e010/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;En m’endormant, je repense à ce qu’il se passe au sein de &lt;a href=&quot;https://beta.gouv.fr/&quot;&gt;betagouv&lt;/a&gt;. À partir de quelle taille est-ce qu’une &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/thoughts/#communities&quot;&gt;communauté&lt;/a&gt; n’arrive plus à prétendre à son horizontalité ? Se battre ou battre en retraite ?&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;pointe-critique&quot;&gt;Pointe critique &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#pointe-critique&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/hydroquebec_pointe_critique.png&quot; alt=&quot;Tableau rendant compte des gains en période de pointe critique par HydroQuébec&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;20,83 $CAN depuis le début de l’hiver.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
&lt;p&gt;Depuis cette année, &lt;a href=&quot;https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydro-Qu%C3%A9bec&quot;&gt;Hydro-Québec&lt;/a&gt; (équivalent EDF/Enedis local) propose des &lt;a href=&quot;http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/tarifs/tarification-dynamique.html&quot;&gt;forfaits&lt;/a&gt; qui notifient des périodes dites de « &lt;a href=&quot;http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/consommation/consommation-electrique-hiver.html&quot;&gt;pointe critique&lt;/a&gt; » pendant lesquelles on acquiert des crédits si on réduit sa consommation. Je trouve l’initiative intéressante car j’y vois un effort collectif pour lisser les courbes de demande.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Pour remettre en contexte si vous trouvez que les chiffres sont particulièrement élevés, ces périodes correspondent à des températures avoisinant les -20°C et notre chauffage est exclusivement électrique.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Cela permet de reconsidérer l’usage de la bouilloire ou du grille-pain le matin, d’effectuer une cuisson au four avant 16h avec la pierre qui continue de chauffer la cuisine, de se questionner à nouveau sur l’usage du &lt;em&gt;streaming&lt;/em&gt; sur ces périodes, de baisser le chauffage d’encore un degré, etc.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;suv&quot;&gt;SUV &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#suv&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Pour gérer les crises personnelles, celui qui peut se le permettre, celui qui a du courage et celui qui est particulièrement inquiet s’arment d’un véhicule utilitaire sport (VUS). […] Les carrosses géants de l’élite de l’externalisation représentent davantage que l’incarnation du refus de voir les changements climatiques. Ils symbolisent aussi la volonté de s’armer contre l’inondation qui s’annonce pourtant, qu’il s’agisse ici de fortes pluies et d’inondations ou de flux de réfugiés et de vagues migratoires. Dans nos villes, celui qui conduit un VUS éveille l’image d’une personne en route pour se porter à la défense de ses frontières.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge&quot;&gt;À côté de nous le déluge&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Stephan Lessenich&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Au retour, je me rends compte que je suis entouré de &lt;em&gt;pick-ups&lt;/em&gt; sur l’autoroute. Se défendre, mais avec puissance s’il vous plait.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;La morphologie de ces véhicules me fait penser aux bisons, je m’imagine être au sein d’un troupeau ignorant et allant de l’avant. Quelle ironie.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;apocalypse&quot;&gt;Apocalypse &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#apocalypse&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Il serait déplorable de penser qu’une nouvelle simplification remplace celles que j’ai dénoncées ci-dessus — à savoir que nous devons apprendre à accepter la « rareté » et même une rigoureuse « austérité » ainsi qu’un surcroît de travail pénible si nous voulons vivre en harmonie avec la nature. Déjà on entend dire que nous sommes condamnés à un « effondrement écologique » d’ici dix ans, comparable à l’« effondrement économique » prédit par les marxistes pour le début de ce siècle — une sort d’effondrement mécanique, et non la dégradation régulière, l’érosion de l’environnement, qui sont de loin la plus forte et la plus sinistre des probabilités. De même que les environnementalistes du type Zero Population Growth avaient créé naguère un climat de panique à propos de la croissance démographique, de même une nouvelle cuvée d’écologistes « radicaux » risque à présent de susciter l’angoisse à propos de l’abondance et du développement technologique, évacuant ainsi le cœur du problème, c’est-à-dire les rapports sociaux mercantiles, le système bourgeois de production pour la production ainsi que la distorsion des besoins humains qu’engendre la consommation pour la consommation.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;[…]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Paniquer face à cette crise, décrire en termes apocalyptiques l’inévitable « effondrement » de l’environnement d’ici quelques dix ans, cela revient à encourager la passivité, un fatalisme mortel, qui favorisent le maintien du pouvoir en place. De plus, toutes les prédictions apocalyptiques sont fausses.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;Entretien dans le magazine &lt;em&gt;Win&lt;/em&gt; en décembre 1973, extrait de &lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer&quot;&gt;Pouvoir de détruire, pouvoir de créer&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Murray Bookchin&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;C’est la date qui m’intéresse ici. Il y a depuis quand est-ce que l’on &lt;em&gt;sait&lt;/em&gt; et depuis quand est-ce que l’on &lt;em&gt;croit savoir&lt;/em&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Et puis il y a &lt;em&gt;quand&lt;/em&gt; ça va arriver.&lt;/p&gt;
</summary>
</entry>
<entry xml:lang="fr">
<title>Réponses</title>
<link href="https://larlet.fr/david/2020/01/22/" rel="alternate" type="text/html" />

Loading…
Cancel
Save