소스 검색

Hide local anchors thanks to ARIA

master
David Larlet 1 년 전
부모
커밋
49e731d0a6
No known key found for this signature in database

+ 6
- 6
david/2020/01/03/index.html 파일 보기

@@ -41,23 +41,23 @@
<hr>

<p><em>Expérience d’agrégation de poussières d’idées.</em></p>
<h2 id="2020-01-01">2020-01-01 <a href="#2020-01-01" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Je réfléchis à une nouvelle façon de publier des données. Horodatée, transverse, enrichissable. C’est peut-être ce qui me frustre le plus dans le système actuel : ne pas faire le travail de recoupement, de synthèse a posteriori. Et en même temps c’est dans le chemin tortueux des pensées que réside peut-être la valeur ? (au moins pour moi)</p>
<h2 id="2020-01-01">2020-01-01 <a href="#2020-01-01" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Je réfléchis à une nouvelle façon de publier des données. Horodatée, transverse, enrichissable. C’est peut-être ce qui me frustre le plus dans le système actuel : ne pas faire le travail de recoupement, de synthèse a posteriori. Et en même temps c’est dans le chemin tortueux des pensées que réside peut-être la valeur ? (au moins pour moi)</p>
<p>Je reviens à <a href="/david/stream/2019/12/10/">mes considérations</a> de notifications de mise à jour. Qui rejoignent des réflexions sur l’agrégation adéquate de ces publications pour leur donner une consistance. Peut-être qu’elles pourraient apparaitre dans un flux avant même d’avoir une URI ?</p>
<p>Je ne sauve pas encore ce fichier, ce serait déjà choisir une orientation. Je ne suis pas pressé.</p>
<h2 id="fragments">Fragments <a href="#fragments" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>J’imagine des publications sous forme d’agrégation de blocs ou fragments. Cela me permettrait d’écrire en continu et de ne publier qu’aux moments opportuns. Peut-être que je joue trop aux Lego ces temps-ci.</p>
<h2 id="fragments">Fragments <a href="#fragments" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>J’imagine des publications sous forme d’agrégation de blocs ou fragments. Cela me permettrait d’écrire en continu et de ne publier qu’aux moments opportuns. Peut-être que je joue trop aux Lego ces temps-ci.</p>
<p>Je regarde du côté de <a href="https://github.com/lepture/mistune">mistune</a>, j’aime bien leurs <a href="https://mistune.readthedocs.io/en/latest/directives.html#include">directives permettant l’inclusion</a> et le fait que ça soit extensible. La documentation est faible et je sens que je pourrais participer à un moment, et puis il me suffit de lire le code :-).</p>
<p>iAWriter (mon éditeur actuel) propose aussi les <a href="https://ia.net/writer/support/general/content-blocks">Content Blocks</a> qui permettent d’insérer des ressources externes dans du markdown. Est-ce que combiner les deux serait souhaitable ? Je ne voudrais surtout pas introduire une dépendance à l’éditeur qui doit rester un outil annexe dans mon flux.</p>
<h2 id="ancres">Ancres <a href="#ancres" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>J’aimerais que chacun des blocs puisse être identifié par une ancre, je vais commencer à jouer avec du code pour voir si c’est possible en étendant <a href="https://github.com/lepture/mistune">mistune</a>.</p>
<h2 id="ancres">Ancres <a href="#ancres" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>J’aimerais que chacun des blocs puisse être identifié par une ancre, je vais commencer à jouer avec du code pour voir si c’est possible en étendant <a href="https://github.com/lepture/mistune">mistune</a>.</p>
<p>Est-ce que je veux que mes fragments soient horodatés finalement ? La difficulté s’ils deviennent nombreux va être de les retrouver. Pas sûr qu’une date soit une aide dans ce contexte. Peut-être m’afficher une liste des blocs qui n’ont jamais été intégrés à une publication ?</p>
<h2 id="illusion">Illusion <a href="#illusion" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="illusion">Illusion <a href="#illusion" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Parce que vous vous perdez, votre problème en sera un pour vous. Si vous ne vous perdez pas, même si vous avez des difficultés, il n’existe en fait aucun problème. Vous êtes simplement assis en zazen au milieu de votre problème ; quand vous faites partie du problème, ou quand le problème fait partie de vous, il n’<em>existe</em> pas de problème, parce que vous êtes le problème même. Le problème est vous. S’il en est ainsi, il n’existe pas de problème.</p>
<p>Quand votre vie fait constamment partie de ce qui vous entoure — en d’autres termes, quand vous êtes rappelé à vous-même au moment présent —, il n’existe alors pas de problème. Quand vous commencez à errer dans quelque illusion, ceci est quelque chose de séparé de vous-même, ce qui vous entoure alors n’est plus réel, et votre esprit n’est plus réel. Si vous-même êtes dans l’illusion, ce qui vous entoure est aussi une confuse et brumeuse illusion. Une fois que vous êtes immergé dans l’illusion, l’illusion est sans fin. Vous serez pris dans une suite ininterrompue d’idées tissées d’illusion.</p>
<p>La plupart des gens vivent dans l’illusion, pris dans leur problème, essayant de résoudre leur problème. Mais le simple fait de vivre est vivre dans des problèmes. Et résoudre le problème, c’est en faire partie, faire un avec lui.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#esprit-zen-esprit-neuf">Esprit Zen, esprit neuf</a></em>, Shunryu Suzuki</cite></p>
</blockquote>
<h2 id="arborescence">Arborescence <a href="#arborescence" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Après réflexion, je ne vais plus distinguer <code>stream</code> et <code>blog</code>, notamment dans l’URL. La distinction se fera dorénavant en fonction de l’année.</p>
<h2 id="arborescence">Arborescence <a href="#arborescence" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Après réflexion, je ne vais plus distinguer <code>stream</code> et <code>blog</code>, notamment dans l’URL. La distinction se fera dorénavant en fonction de l’année.</p>
<p>La source du présent article est une suite d’inclusions que vous pouvez <a href="https://git.larlet.fr/davidbgk/larlet-fr-david/src/branch/master/david/2020/01-03.md">retrouver ici</a>.</p>
<h2 id="pieces-of-content">Pieces of content <a href="#pieces-of-content" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="pieces-of-content">Pieces of content <a href="#pieces-of-content" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>When I’ve used static site generators in the past ten years, there were a few pain points like lacking documentation and strange and incompatible conventions. But the nail in the coffin was always that it’s either impossible or way too hard to <strong>build a single page from several pieces of content</strong>.</p>
<p><cite><em><a href="https://fvsch.com/static-site-generators/">About static site generators</a></em> (<a href="/david/cache/2020/ff864f1890f6eb967b3f9645554708e0/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>

+ 5
- 5
david/2020/01/06/index.html 파일 보기

@@ -41,10 +41,10 @@
<hr>

<p><em>De l’importance d’écrire au quotidien. Pour pratiquer, pour soi, pour les autres.</em></p>
<h2 id="page-blanche">Page blanche <a href="#page-blanche" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Il y a un plaisir certain à repartir d’une page blanche. Je remarque que j’ai souvent envie d’une nouvelle façon d’agencer mes idées sur cet espace en début d’année. Probablement forcé par le besoin car il faut de toute façon adapter l’outil de l’année précédente. Parfois, cela se solde aussi par un nouveau « design » lorsque j’atteins mon propre <a href="https://omarabid.com/the-modern-web">point de rupture</a> (<a href="/david/cache/2020/685842ac9d1a3206af33dbd51d08cbf0/">cache</a>).</p>
<h2 id="page-blanche">Page blanche <a href="#page-blanche" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Il y a un plaisir certain à repartir d’une page blanche. Je remarque que j’ai souvent envie d’une nouvelle façon d’agencer mes idées sur cet espace en début d’année. Probablement forcé par le besoin car il faut de toute façon adapter l’outil de l’année précédente. Parfois, cela se solde aussi par un nouveau « design » lorsque j’atteins mon propre <a href="https://omarabid.com/the-modern-web">point de rupture</a> (<a href="/david/cache/2020/685842ac9d1a3206af33dbd51d08cbf0/">cache</a>).</p>
<p><em>Ce qui me fait penser qu’il faudra que je parle de saisonnalité à un moment.</em></p>
<p>J’avais commencé à me rapprocher d’un rendu proche de <a href="https://commonmark.org/">CommonMark</a> sur mon <a href="http://larlet.com/">profil pro</a> et je m’y suis finalement attaché au point de vouloir le décliner ici. J’apprécie ce côté relativement minimaliste qui se rapproche de l’expérience d’écriture que j’ai. Un grand merci à <a href="https://fvsch.com/">Florens</a> pour <a href="https://fvsch.github.io/remarkdown/">remarkdown</a> dont la documentation est remarkable :-).</p>
<h2 id="writing">Writing &gt; * <a href="#writing" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="writing">Writing &gt; * <a href="#writing" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Writing solidifies, chat dissolves. Substantial decisions start and end with an exchange of complete thoughts, not one-line-at-a-time jousts. If it's important, critical, or fundamental, write it up, don't chat it down.</p>
<p>[…]</p>
<p>Five people in a room for an hour isn't a one hour meeting, it's a five hour meeting. Be mindful of the tradeoffs.</p>
@@ -57,13 +57,13 @@
</blockquote>
<p>J’accorde de plus en plus d’importance aux traces écrites qui accompagnent la vie d’un produit. Peut-être depuis que j’ai <a href="/david/blog/2013/utilite-code/">pris conscience</a> du fait que <cite>Je produis du jetable qui peut accidentellement durer longtemps</cite>.</p>
<p>Ce qu’il en reste : l’expérience vécue et l’histoire que l’on a pu écrire ensemble le long du chemin. On en revient à <a href="/david/stream/2019/12/10/">l’importance d’un journal</a> pour consigner ces épisodes de vie.</p>
<h2 id="rss-readers">RSS readers <a href="#rss-readers" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="rss-readers">RSS readers <a href="#rss-readers" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>I think it would be reasonable to guess that the number of people who use an RSS reader is probably greater than a million, and could be several million people.</p>
<p><cite><em><a href="https://inessential.com/2020/01/03/estimating_netnewswire_for_ios_demand">Estimating NetNewsWire for iOS Demand</a></em> (<a href="/david/cache/2020/ceecad22409cbd161b85bf5f18b09413/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>En tant que personne produisant un <a href="/david/blog/2019/flux-rss/">flux RSS</a>, cela me réjouis. En tant que personne motivée par un Web acentré, cela me réjouis. En tant que lecteur, cela me réjouis.</p>
<p>Si vous produisez du contenu sur une plateforme ne produisant pas de RSS, cela m’attriste. Peut-être est-ce même la définition d’une plateforme…</p>
<h2 id="meditation">Meditation <a href="#meditation" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="meditation">Meditation <a href="#meditation" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Meditation teaches humility and patience, because you must constantly confront that most disappointing person: yourself.</p>
<p>[…]</p>
<p>Of those who practice meditation, some give up, because trying to still the mind is futile and absurd. Others continue meditating, because trying to still the mind is futile and absurd, but they have a taste for absurdity.</p>
@@ -71,7 +71,7 @@
</blockquote>
<p>Ce guide me donne envie de tenter la méditation. Ou l’écriture caustique. Les deux vont peut-être de pair ?</p>
<p>La méditation serait probablement pour moi une anti-écriture, un moment où je n’essaye plus de recoller les morceaux. Il me semble que c’est un état auquel j’arrive lorsque je suis dans un <em>flow</em> sportif. Épuiser le corps pour apaiser l’esprit.</p>
<h2 id="impermanence">Impermanence <a href="#impermanence" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="impermanence">Impermanence <a href="#impermanence" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Si nous n’acceptons pas le fait que tout change, nous ne pouvons trouver la parfaite sérénité. C’est la vérité, mais nous avons malheureusement du mal à l’accepter. Comme nous ne pouvons accepter la vérité de l’impermanence, nous souffrons. La cause de la souffrance est donc notre refus d’accepter la vérité.</p>
<p>[…]</p>
<p>C’est l’enseignement fondamental du bouddhisme. Le plaisir n’est pas différent de la difficulté. Le bon n’est pas différent du mauvais. Mauvais est bon ; bon est mauvais. Ce sont les deux côtés d’une même pièce. L’illumination devrait donc être dans la pratique. C’est cela, bien comprendre la pratique, et bien comprendre notre vie. Trouver le plaisir au milieu de la souffrance est donc la seule manière d’accepter la vérité et l’impermanence. Si vous ne comprenez pas comment accepter cette vérité, nous ne pouvez vivre dans ce monde.</p>

+ 5
- 5
david/2020/01/10/index.html 파일 보기

@@ -41,14 +41,14 @@
<hr>

<p><em>Quelques bribes décousues d’un travail qui l’est tout autant. C’est probablement ce qui fait son intérêt.</em></p>
<h2 id="souvenance">Souvenance <a href="#souvenance" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>En ce moment, on tente de se rappeler collectivement de ce qui a fait <a href="https://beta.gouv.fr/startups/zam.html">Zam</a>. À la fois pour essayer de comprendre ce qui a pu nous permettre de <a href="/david/blog/2019/faire-equipe/">faire équipe</a>, mais aussi pour être en capacité de <a href="/david/2020/01/06/#writing">raconter</a> notre chemin. En décrivant ce qu’il y avait dans nos sacs respectifs, les passages difficilement franchissables, les coups de bol de météo, etc. Baliser un sentier afin que d’autres puissent y initier leur propre aventure. Et ouvrir une autre voie.</p>
<h2 id="metaphore">Métaphore <a href="#metaphore" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="souvenance">Souvenance <a href="#souvenance" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>En ce moment, on tente de se rappeler collectivement de ce qui a fait <a href="https://beta.gouv.fr/startups/zam.html">Zam</a>. À la fois pour essayer de comprendre ce qui a pu nous permettre de <a href="/david/blog/2019/faire-equipe/">faire équipe</a>, mais aussi pour être en capacité de <a href="/david/2020/01/06/#writing">raconter</a> notre chemin. En décrivant ce qu’il y avait dans nos sacs respectifs, les passages difficilement franchissables, les coups de bol de météo, etc. Baliser un sentier afin que d’autres puissent y initier leur propre aventure. Et ouvrir une autre voie.</p>
<h2 id="metaphore">Métaphore <a href="#metaphore" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Je suis dans la forêt. Je cherche une plante comestible. J’observe et j’espère en trouver une qui me soit suffisamment familière. Par chance, j’ai emporté avec moi un ouvrage permettant d’identifier les plantes. Cinq cent pages de descriptions dans un jargon d’experts qui n’est pas le mien. Je me risque à utiliser l’index, mais celui-ci est agencé d’une manière qui n’est techniquement compréhensible que pour un latiniste. Pas pour le promeneur que je suis. Je me couche le ventre creux.</p>
</blockquote>
<p>Si cette situation vous évoque une frustration que vous avez pu avoir en consultant le site <a href="https://www.data.gouv.fr/">data.gouv.fr</a>, manifestez-vous ! Nous sommes en train de <a href="https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio">travailler sur un outil</a> qui présélectionne quelques plantes comestibles et vous permettra de nourrir vos scripts, de cuisiner vos bases de données et de partager vos recettes autour d’un feu de camp.</p>
<p>Mais pour cela nous avons besoin d’interviewer des personnes qui aiment se promener dans les données ouvertes. <em>Vous ?</em></p>
<p><a href="mailto:david%40larlet.fr" title="Envoyer un courriel">Contactez-moi directement.</a></p>
<h2 id="decompte">Décompte <a href="#decompte" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Le petit bout de code JavaScript que j’utilise pour compter le nombre de jours travaillés/facturables à partir de mon journal :</p>
<h2 id="decompte">Décompte <a href="#decompte" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Le petit bout de code JavaScript que j’utilise pour compter le nombre de jours travaillés/facturables à partir de mon journal :</p>
<pre><code>;(function displayTotalNumberOfBillableDays() {
const details = document.querySelectorAll('details')
Array.from(details).forEach(details =&gt; {
@@ -71,10 +71,10 @@
&lt;/article&gt;
&lt;/details&gt;
</code></pre>
<h2 id="demi-vie">Demi-vie <a href="#demi-vie" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p><a href="http://scopyleft.fr/">Scopyleft</a> a eu <a href="http://scopyleft.fr/blog/2013/acte-de-naissance/">sept ans</a> (<a href="/david/cache/2020/f6f75ff6a361536ccb7a2861ee386bbd/">cache</a>). Je nous revois à Clapiers en train de nous attaquer à cette face nord. Pas de premier de cordée, pas vraiment de corde en fait. La motivation de créer des liens tout de même. De donner du sens à notre force de travail. Avec l’intention initiale de transformer la <em>coopérative</em> en <em>collaborative</em>.</p>
<h2 id="demi-vie">Demi-vie <a href="#demi-vie" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p><a href="http://scopyleft.fr/">Scopyleft</a> a eu <a href="http://scopyleft.fr/blog/2013/acte-de-naissance/">sept ans</a> (<a href="/david/cache/2020/f6f75ff6a361536ccb7a2861ee386bbd/">cache</a>). Je nous revois à Clapiers en train de nous attaquer à cette face nord. Pas de premier de cordée, pas vraiment de corde en fait. La motivation de créer des liens tout de même. De donner du sens à notre force de travail. Avec l’intention initiale de transformer la <em>coopérative</em> en <em>collaborative</em>.</p>
<p>Remettre en questions beaucoup de choses sans pour autant trouver de réponses universelles. Se planter, continuer à germer, sans se presser. Partager des choses, inspirer parfois, épauler quand on peut. Une autre façon d’envisager son activité, de manière plus apaisée d’un côté, avec des tiraillements plus profonds de l’autre.</p>
<p>J’ai passé plus de temps au sein de scopyleft que dans l’ensemble des structures professionnelles par lesquelles je suis précédemment passé. Un quotidien de privilégié qui semble me convenir. En tout cas, cela m’a permis d’en prendre conscience. <em>Merci les scopains.</em></p>
<h2 id="environnement">Environnement <a href="#environnement" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<h2 id="environnement">Environnement <a href="#environnement" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/environnement.jpg" alt="Environnement de travail, 2019-12-31" loading="lazy" />
<figcaption>Mon open-space actuel.</figcaption>
</figure>

+ 6
- 6
david/2020/01/15/index.html 파일 보기

@@ -41,14 +41,14 @@
<hr>

<p><em>Quelques liens et réflexions liés à un arbre des possibles.</em></p>
<h2 id="topia">Topia <a href="#topia" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="topia">Topia <a href="#topia" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>It’s true that we’re not going to get utopia. The planet has already warmed by one degree Celsius. Most of the coral reefs are going to die, and many of the glaciers will melt. Climate change is here, leaving grubby human fingerprints on parched, burned, flooded and melted landscapes. But we don’t have to settle for dystopia. It’s going to be worse, but it doesn’t have to be bleak. We can have a “topia,” an ordinary future where we go about ordinary lives in cities on stilts, missing what we’ve lost but looking forward to better things. There is light in the future that doesn’t come from burning.</p>
<p><cite><em><a href="https://blogs.scientificamerican.com/hot-planet/thinking-about-climate-on-a-dark-dismal-morning/">Thinking about Climate on a Dark, Dismal Morning</a></em> (<a href="/david/cache/2020/c1c53ee2ef8544ad798629bf8a3b7249/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Tout dépend de ce que l’on considère avoir perdu. Plus on est privilégié et plus cette <em>topia</em> sera difficile à vivre. Ce qui serait peut-être plus juste ?</p>
<p>Je lisais aussi un article sur le triptyque guerres-famines-épidémies qui nous pend au nez avec la raréfaction de l’énergie. Cela commencera probablement par toucher les plus pauvres.</p>
<p>Un peu moins juste.</p>
<h2 id="depression">Dépression <a href="#depression" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="depression">Dépression <a href="#depression" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>depression has a set of causes and a concrete context that transcend any diagnostic manual, as well as the neoliberal ideology of focusing on subjects, not structures; personal responsibilities, not collective ones; chemistry, not capital.</p>
<p>[…]</p>
<p>Maybe a good place to start, then, with regards to the politics of depression, is to collectivize suffering, externalize blame, communize care. At this point, the question of responsibility returns in all its force. The neoliberal responsibilization of the depressed subject must be rejected, and, also, replaced by an idea of collective responsibility.</p>
@@ -58,21 +58,21 @@
<blockquote>
<p>Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade.</p>
</blockquote>
<h2 id="rich-will-win">Rich will win <a href="#rich-will-win" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="rich-will-win">Rich will win <a href="#rich-will-win" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Most of the time, when a system is truly open, it’s open to being taken over by the powerful and the rich. The rest of us will never have the resources to protect the commons so any time the playing field is even, the rich will win.</p>
<p><cite><em><a href="https://www.baldurbjarnason.com/past-present-future-web/">Thinking about the past, present, and future of web development</a></em> (<a href="/david/cache/2020/17aa5580eb34f39f214e4a72458c535e/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Cela alimente ma réflexion sur les communs et l’open-source. J’associe souvent les communs à une licence MIT (c’est peut-être une fausse idée), est-ce qu’il serait préférable de les envisager sous une licence proche de la <a href="https://wiki.p2pfoundation.net/Peer_Production_License">Peer Production License</a> (<a href="/david/cache/2020/e0011ef1600cc4b439d215cfea7bef17/">cache</a>) ?</p>
<p>Et de relire le travail de <a href="http://maiadereva.net/">Maïa</a> sur la <a href="https://contributivecommons.org/la-licence-contributive-commons/">Licence Contributive Commons</a> (<a href="/david/cache/2020/abb215ff6b7cb9c876db622d42385aca/">cache</a>) et ce que j’en disais <a href="/david/blog/2016/code-social/">à l’époque</a>. Cette production mérite vraiment d’être mise en avant, je me demande si elle a été testée depuis ? Sachant que j’ai toujours des questionnements sur <a href="/david/stream/2019/07/23/">la réciprocité et la dissolution</a>.</p>
<h2 id="maximalist-assemblage">Maximalist assemblage <a href="#maximalist-assemblage" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="maximalist-assemblage">Maximalist assemblage <a href="#maximalist-assemblage" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Similarly, we might be able to hold the iPhone in our hands, but we should also be aware that the network of its consequences is vast: server farms absorbing massive amounts of electricity, Chinese factories where workers die by suicide, devastated mud pit mines that produce tin. It is easy to feel like a minimalist when you can order food, summon a car or rent a room using a single brick of steel and silicon. But in reality, it is the opposite. We are taking advantage of a maximalist assemblage. Just because something looks simple does not mean it is; the aesthetics of simplicity cloak artifice, or even unsustainable excess.</p>
<p><cite><em><a href="https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2020/jan/03/empty-promises-marie-kondo-craze-for-minimalism">The empty promises of Marie Kondo and the craze for minimalism</a></em> (<a href="/david/cache/2020/73a689d4932b2952affd040014e9b85b/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Cela résonne fort avec <a href="/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge">À côté de nous le déluge</a> où il est question d’externalisation du travail et de pillage des ressources. Facile d’avoir bonne conscience avec une <a href="/david/stream/2019/06/14/">écologie de privilégié·e</a> lorsqu’on réduit en esclavage une bonne partie de la planète.</p>
<h2 id="improbablocene">Improbablocène <a href="#improbablocene" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Anthropocène, Occidentalocène, Capitalocène, d’un point de vue biologique j’ai l’impression qu’il serait plus adapté d’appeler cette période l’<strong>Improbablocène</strong>. Le fait qu’une espèce — qui plus est dominante — soit responsable de sa propre extinction me semble être assez peu courant, même à l’échelle des temps géologiques.</p>
<h2 id="improbablocene">Improbablocène <a href="#improbablocene" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Anthropocène, Occidentalocène, Capitalocène, d’un point de vue biologique j’ai l’impression qu’il serait plus adapté d’appeler cette période l’<strong>Improbablocène</strong>. Le fait qu’une espèce — qui plus est dominante — soit responsable de sa propre extinction me semble être assez peu courant, même à l’échelle des temps géologiques.</p>
<p>Stupidité, arrogance, inconscience ? Un peu des trois semble-t-il. Il y a un moment où le plus improbable serait que l’on arrive quand même à survivre.</p>
<p>Vous pouvez revoir les films de science-fiction autour de l’arrivée d’aliens qui colonisent et épuisent les ressources de notre planète. Heureusement que nos technologies spatiales sont si peu avancées…</p>
<h2 id="vieillir">Vieillir <a href="#vieillir" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="vieillir">Vieillir <a href="#vieillir" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>C’est peut-être ça, vieillir : passer de l’envie que le monde change à l’angoisse que ça arrive ?</p>
<p><cite><em><a href="https://www.hypothermia.fr/2020/01/lhumain-du-futur/">L’humain du futur</a></em> (<a href="/david/cache/2020/47f2c0c2984a00e8a6041232f4e87e1f/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>

+ 5
- 5
david/2020/01/17/index.html 파일 보기

@@ -42,22 +42,22 @@

<p><em>Récit d’une expérimentation lors d’un accompagnement.</em></p>
<p>Note : cette page est en brouillon, le produit est en cours.</p>
<h2 id="contexte">Contexte <a href="#contexte" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Nous avions tous les deux — avec <a href="https://vinyll.anonym.dev/">Vincent</a> — travaillé sur le site <a href="https://www.data.gouv.fr/">data.gouv.fr</a> qui est la plateforme des données ouvertes françaises pendant quelques années par le passé. Cette collaboration m’avait fait réfléchir au <a href="/david/blog/2016/minimalisme-esthetique/">minimalisme</a> et à la <a href="/david/blog/2016/simplicite-defaut/">simplicité</a> en raison des diverses frustrations plus ou moins techniques que je pouvais avoir sur le produit.</p>
<h2 id="contexte">Contexte <a href="#contexte" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Nous avions tous les deux — avec <a href="https://vinyll.anonym.dev/">Vincent</a> — travaillé sur le site <a href="https://www.data.gouv.fr/">data.gouv.fr</a> qui est la plateforme des données ouvertes françaises pendant quelques années par le passé. Cette collaboration m’avait fait réfléchir au <a href="/david/blog/2016/minimalisme-esthetique/">minimalisme</a> et à la <a href="/david/blog/2016/simplicite-defaut/">simplicité</a> en raison des diverses frustrations plus ou moins techniques que je pouvais avoir sur le produit.</p>
<p>Fin 2019, Vincent m’indique que nous pourrions avoir l’opportunité d’expérimenter des choses de manière relativement frugale, itérative et prenant en compte les besoins des utilisateur·ice·s. Je n’ai pas été bien long à accepter sachant que ça trotte dans un bout de mon cerveau <a href="https://github.com/davidbgk/justdata">depuis un long moment</a>.</p>
<h2 id="approche">Approche <a href="#approche" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Nous avons commencé par analyser l’existant, il y avait les <a href="https://github.com/etalab/user-research">précédentes interviews</a> réalisées par <a href="https://oncletom.io/">Thomas</a>, une équipe d’éditorialisation en interne qui fait <a href="https://www.data.gouv.fr/fr/posts/">état des sorties mensuelles</a> que nous avons interviewée, l’<a href="https://doc.data.gouv.fr/api/reference/">API</a> avec laquelle nous avons commencé à jouer et les <a href="https://stats.data.gouv.fr">statistiques</a> que j’ai toujours du mal à appréhender.</p>
<h2 id="approche">Approche <a href="#approche" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Nous avons commencé par analyser l’existant, il y avait les <a href="https://github.com/etalab/user-research">précédentes interviews</a> réalisées par <a href="https://oncletom.io/">Thomas</a>, une équipe d’éditorialisation en interne qui fait <a href="https://www.data.gouv.fr/fr/posts/">état des sorties mensuelles</a> que nous avons interviewée, l’<a href="https://doc.data.gouv.fr/api/reference/">API</a> avec laquelle nous avons commencé à jouer et les <a href="https://stats.data.gouv.fr">statistiques</a> que j’ai toujours du mal à appréhender.</p>
<p><em>Note : Il peut paraître étonnant de commencer par se soucier des données avant de réinterviewer les utilisateur·ice·s, dans ce cas cela nous a semblé pertinent car nous ne savions pas ce que nous allions être en mesure de pouvoir leur proposer.</em></p>
<p>À partir de ces différentes sources, on a commencé un <a href="http://recherche.etalab.studio/">prototype sous la forme d’une page statique</a> à ce jour. Le <a href="https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio">code est bien sûr ouvert</a> si vous voulez aller voir de quoi il retourne. Cette page constitue une base de discussion pour interviewer des utilisateur·ice·s et identifier leurs frustrations actuelles.</p>
<p>L’objectif n’est pas de faire un produit qui nous convienne ou qui soit dirigé par l’équipe d’Etalab mais de proposer une interface qui soit motivée par les besoins des personnes utilisant le site régulièrement.</p>
<p><strong>Et pour cela, il faut déjà les trouver !</strong></p>
<h2 id="metaphore">Métaphore <a href="#metaphore" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="metaphore">Métaphore <a href="#metaphore" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Je suis dans la forêt. Je cherche une plante comestible. J’observe et j’espère en trouver une qui me soit suffisamment familière. Par chance, j’ai emporté avec moi un ouvrage permettant d’identifier les plantes. Cinq cent pages de descriptions dans un jargon d’experts qui n’est pas le mien. Je me risque à utiliser l’index, mais celui-ci est agencé d’une manière qui n’est techniquement compréhensible que pour un latiniste. Pas pour le promeneur que je suis. Je me couche le ventre creux.</p>
</blockquote>
<p>Si cette situation vous évoque une frustration que vous avez pu avoir en consultant le site <a href="https://www.data.gouv.fr/">data.gouv.fr</a>, manifestez-vous ! Nous sommes en train de <a href="https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio">travailler sur un outil</a> qui présélectionne quelques plantes comestibles et vous permettra de nourrir vos scripts, de cuisiner vos bases de données et de partager vos recettes autour d’un feu de camp.</p>
<p>Mais pour cela nous avons besoin d’interviewer des personnes qui aiment se promener dans les données ouvertes. <em>Vous ?</em></p>
<p><a href="mailto:david%40larlet.fr" title="Envoyer un courriel">Contactez-moi directement.</a></p>
<h2 id="interviews">Interviews <a href="#interviews" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Nous avons échangé avec <a href="https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio#interviews">deux personnes</a> pour le moment. C’est peu mais cela nous a déjà permis de favoriser certaines pistes au détriment d’autres. L’intérêt d’itérer au cours des interviews est de pouvoir réajuster en direct pour pouvoir essayer une nouvelle approche d’un entretien sur les suivants. Même avec un très faible panel, certaines choses qui peuvent sembler acquises ou évidentes ressortent rapidement comme étant des points de friction plus ou moins bloquants.</p>
<h2 id="interviews">Interviews <a href="#interviews" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Nous avons échangé avec <a href="https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio#interviews">deux personnes</a> pour le moment. C’est peu mais cela nous a déjà permis de favoriser certaines pistes au détriment d’autres. L’intérêt d’itérer au cours des interviews est de pouvoir réajuster en direct pour pouvoir essayer une nouvelle approche d’un entretien sur les suivants. Même avec un très faible panel, certaines choses qui peuvent sembler acquises ou évidentes ressortent rapidement comme étant des points de friction plus ou moins bloquants.</p>
<p>À ce stade, nous aimerions avoir des retours de personnes qui ne sont pas forcément expertes de la donnée mais qui ont déjà eues à effectuer quelques recherches sur le site <a href="https://www.data.gouv.fr/">data.gouv.fr</a>. Si vous avez été dans cette situation par le passé ou si vous êtes en train de chercher des choses, votre avis nous intéresse pour tenter d’améliorer cette plateforme et que cela profite à toutes et tous.</p>
<h2 id="pivot">Pivot <a href="#pivot" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Après <a href="https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio#interviews">cinq interviews</a>, on décide de prendre un peu de recul sur les retours que l’on a pu écouter et discuter. Il s’avère que le problème se situe potentiellement en amont même de la recherche dans la façon de découvrir les données. Nous décidons d’explorer un nouvel angle qui consisterait à proposer des choix pertinents par défaut.</p>
<h2 id="pivot">Pivot <a href="#pivot" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Après <a href="https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio#interviews">cinq interviews</a>, on décide de prendre un peu de recul sur les retours que l’on a pu écouter et discuter. Il s’avère que le problème se situe potentiellement en amont même de la recherche dans la façon de découvrir les données. Nous décidons d’explorer un nouvel angle qui consisterait à proposer des choix pertinents par défaut.</p>
<p>Pour cela nous allons nous concentrer sur le moment où l’utilisateur·ice initie une recherche en cliquant dans le champ dédié. Avant même de proposer des suggestions relatives aux termes saisis, il pourrait être pertinent de proposer une autre forme d’exploration des données.</p>
<hr />
<p>Bientôt la suite :-).</p>

+ 6
- 6
david/2020/01/22/index.html 파일 보기

@@ -41,7 +41,7 @@
<hr>

<p><em>Les réactions du moment.</em></p>
<h2 id="visa">Visa <a href="#visa" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="visa">Visa <a href="#visa" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Le régime de liberté de circulation reposant sur l’octroi de visas se révèle ainsi être un système extrêmement complexe doté de différentes « vitesses » et reposant sur des probabilités structurées. Dans ce système, les citoyens des centres démocratiques capitalistes sont pratiquement toujours autorisés à sortir de leur pays et à gagner les destinations de leur choix ; toutefois, parmi les habitants des périphéries du prétendu village global, seuls ceux qui répondent aux critères restrictifs et arbitraires fixés par les gardiens du Graal de la richesse capitaliste ont le droit de gagner le centre, et dans ces cas-là, le plus souvent seulement pour de brefs séjours.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge">À côté de nous le déluge</a></em>, Stephan Lessenich</cite></p>
</blockquote>
@@ -51,7 +51,7 @@
<p>On encourage ceux qui voyagent pour faire des profits ; on condamne ceux qui voyagent pour survivre.</p>
<p><cite><em>La société assiégée</em>, Zygmunt Bauman</cite></p>
</blockquote>
<h2 id="vegetarien">Végétarien <a href="#vegetarien" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="vegetarien">Végétarien <a href="#vegetarien" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>J’ai l’impression que “manger sans nourrir le système industriel, le plus local et le plus respectueux de la nature” serait une proposition plus en ligne avec mes valeurs.</p>
<p>Je suis curieux de savoir comment tu abordes cette question.</p>
<p><cite><em><a href="https://oncletom.io/2020/01/12/vegetarien-carnivore/">Végétarien carnivore</a></em> (<a href="/david/cache/2020/a1ba10f6326b0ed4c9ca343a214f671d/">cache</a>)</cite></p>
@@ -65,7 +65,7 @@
</ol>
<p><em>Dans mon contexte</em>, je n’arrive toujours pas à trancher. Les trois options présentent des péremptions, des transformations et des modalités de transport très différentes.</p>
<p>Et ce n’est qu’un exemple…</p>
<h2 id="popularite">Popularité <a href="#popularite" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="popularite">Popularité <a href="#popularite" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Quel est l’intérêt pour un magazine ou un blog de poster la liste des 5 ou 10 articles les plus populaires ?</p>
<p><cite>karlcow sur ##openweb@freenode</cite></p>
</blockquote>
@@ -73,20 +73,20 @@
<p>Si je me reconnais dans le choix de la majorité, cela devient réconfortant pour moi de consulter un espace que je vais pouvoir renforcer par ma présence.</p>
<p>Si ce n’est pas le cas, je vais pouvoir me dire que je suis unique et avec cette vision élitiste avoir le sentiment de me démarquer de la masse stupide des autres internautes.</p>
<p>Pour l’auteur, s’en remettre à une éditorialisation par la popularité c’est laisser ce choix au public (en créant immédiatement un biais vu que ces articles sont mis en avant).</p>
<h2 id="lectures">Lectures <a href="#lectures" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="lectures">Lectures <a href="#lectures" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Je suis très curieuse de savoir si vous gardez une trace de vos lectures ou non. Si vous les partagez et si oui comment ? Quels seraient les critères de votre journal de lecture ?</p>
<p><cite><em><a href="https://bribesdereel.net/traces-de-lectures">Garder une trace de ses lectures</a></em> (<a href="/david/cache/2020/b33f1c0179a41a26c9c75499fdc970d8/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Je découvre la question <a href="https://nrkn.fr/blog/2020/01/19/fragments-9/">via Pep</a> (<a href="/david/cache/2020/7cdc8defab9f52baa06e657ffa9db057/">cache</a>) et c’est ce que j’ai commencé à mettre en place pour cette année avec les <a href="/david/2020/12/21/">livres</a> et <a href="/david/2020/12/15/">vidéos</a> qui alimentent ma pensée.</p>
<p>Ce qu’il me manquerait à ce stade ce sont les références croisées pour voir toutes les citations que j’ai utilisé pour un ouvrage depuis la page recensant l’ensemble des lectures par exemple. Et <a href="https://www.youtube-nocookie.com/embed/ZTeqM5gciH8">vice et versa</a>.</p>
<p>C’est en cours de réflexion. Toujours intéressé par cette notion de lien bi-directionnel sur le Web. Notamment sur un même espace. Une balise HTML dédiée pour ce genre de relations ?</p>
<h2 id="python-3">Python 3 <a href="#python-3" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="python-3">Python 3 <a href="#python-3" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Python 3.0 was released on December 3, 2008. And it took the better part of a decade for the community to embrace it. <strong>This should be universally recognized as a failure.</strong> While hindsight is 20/20, many of the issues with Python 3 were obvious at the time and could have been mitigated had the language maintainers been more accommodating - and dare I say empathetic - to its users.</p>
<p><cite><em><a href="https://gregoryszorc.com/blog/2020/01/13/mercurial%27s-journey-to-and-reflections-on-python-3/">Mercurial’s Journey to and Reflections on Python 3</a></em> (<a href="/david/cache/2020/67c8c54b07137bcfc0069fccd8261b53/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>La charge est violente <em>et</em> semble être justifiée dans le cas de Mercurial. Je dois avouer que je suis moi-même — en tant que simple utilisateur — assez circonspect des choix qui ont été fait à l’époque. Et rétrospectivement je trouve que cette migration a été un échec <em>mais</em> je vois aussi que Python est plus populaire que jamais malgré/grâce à cela.</p>
<p>Peut-être que c’était un mal nécessaire pour que le langage devienne plus accessible à de nouvelles personnes. Je seconde le fait qu’un <em>post-mortem</em> (<em>migratem</em> ?) assumé de la part de l’équipe Python permettrait de clarifier une position et de rassurer sur de futures intentions.</p>
<h2 id="un-lien">Un lien <a href="#un-lien" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Un lien est une promesse — pas toujours tenue — qu’un contenu va apparaître.</p>
<h2 id="un-lien">Un lien <a href="#un-lien" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Un lien est une promesse — pas toujours tenue — qu’un contenu va apparaître.</p>
<p>Un lien est un don — pas toujours bienvenu — d’un chemin de pensée différent.</p>
<p>Un lien est la consignation d’un intérêt — potentiellement révolu — qui attend un nouveau regard.</p>
<p>Un lien est une invitation — sans réponse attendue — à parcourir la complexité du monde.</p>

+ 8
- 8
david/2020/01/29/index.html 파일 보기

@@ -41,26 +41,26 @@
<hr>

<p><em>Réflexions poudreuses.</em></p>
<h2 id="ski-de-fond">Ski de fond <a href="#ski-de-fond" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<h2 id="ski-de-fond">Ski de fond <a href="#ski-de-fond" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/ski_de_fond.jpg" alt="Des skis et une piste à travers la forêt." loading="lazy" />
<figcaption>J’ai croisé trois personnes en trente heures, bon ratio.</figcaption>
</figure>
<p>Je crois que je ne pourrais plus faire de sports qui nécessitent une autre énergie que la mienne. C’est en partie hypocrite vu qu’il m’a fallu un véhicule pour y aller et des machines pour faire la piste.</p>
<p>La lenteur permet d’avoir des réflexions… de fond. <em>Ha ha ha.</em></p>
<p>Au final, j’aurais fait de l’ordre de 35 kilomètres dont une dizaine avec un sac de plus de 10 kilos. Je le consigne ici pour m’en rappeler lors de la préparation de futures excursions. Au passage, le ski de fond classique ça n’est pas vraiment adapté au transport d’une charge lourde !</p>
<h2 id="refugie">Réfugié <a href="#refugie" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Quelqu’un me rejoint au refuge que j’ai réservé en exclusivité. Il est fatigué après avoir suivi une route que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter et dont le <a href="/david/blog/2018/into-the-mice/">souvenir est suffisamment cuisant</a>. Je lui explique que je n’ai l’exclusivité que parce que c’est le choix par défaut sur le site et qu’il faut sinon appeler dans la semaine précédant la sortie (ce qui m’est contraignant).</p>
<h2 id="refugie">Réfugié <a href="#refugie" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Quelqu’un me rejoint au refuge que j’ai réservé en exclusivité. Il est fatigué après avoir suivi une route que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter et dont le <a href="/david/blog/2018/into-the-mice/">souvenir est suffisamment cuisant</a>. Je lui explique que je n’ai l’exclusivité que parce que c’est le choix par défaut sur le site et qu’il faut sinon appeler dans la semaine précédant la sortie (ce qui m’est contraignant).</p>
<p>Il y a bien assez de place pour deux.</p>
<p>On s’est relayé pour maintenir le feu dans le poêle au cours de la nuit. Il faisait -21°C au réveil dehors, 7°C à l’intérieur. Pas pire.</p>
<figure>
<img src="/static/david/2020/refuge.jpg" alt="Refuge du Corbeau dans le Parc de la forêt de Ouareau" loading="lazy" />
<figcaption>Refuge du Corbeau.</figcaption>
</figure>
<h2 id="migrants">Migrants <a href="#migrants" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="migrants">Migrants <a href="#migrants" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Troisième aspect de la question : faut-il parler de « réfugié » ou de « migrant » climatique ? La différence est de taille. Dans le premier cas, l’individu est considéré comme étant forcé de migrer. Dans le second, il s’agit d’un choix personnel. Lorsque cette notion est apparue, la catégorie de « réfugié » était couramment employée. Depuis les années 1990, une tendance s’est fait jour qui voit l’emploi de plus en plus fréquent de celle de « migrant ». On a pu relever dans cette évolution la montée en puissance d’une approche néolibérale de la gestion de la crise climatique. Les « migrants » tendent à être perçus comme des « entrepreneurs » qui disposent de la maîtrise de leur destin. La migration, dans cette perspective, est une possibilité parmi d’autres qui s’offrent à eux.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille">La nature est un champ de bataille</a></em>, Razmig Keucheyan</cite></p>
</blockquote>
<p>De l’importance du vocabulaire. Le seul choix (ou non-choix) qui est fait c’est le nôtre. Riches consommateurs.</p>
<h2 id="poesie">Poésie <a href="#poesie" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<h2 id="poesie">Poésie <a href="#poesie" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/poesie.jpg" alt="Du temps que la nature en sa verve puissante, concevait chaque jour des enfants monstrueux, j’eus aimé vivre auprès d’une jeune géante, comme à son pied un chat voluptueux." loading="lazy" />
<figcaption>Poésie sauvage et anonyme.</figcaption>
</figure>
@@ -82,25 +82,25 @@ Dormir nonchalamment à l’ombre de ses seins,<br />
Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.</p>
</blockquote>
<p>Je suis presque déçu qu’une telle beauté ne puisse être le fruit d’une réflexion une nuit froide face à un lac gelé dans un refuge perdu au fin fond du Canada. Lyrisme quand tu nous tiens.</p>
<h2 id="structureless">Structureless <a href="#structureless" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="structureless">Structureless <a href="#structureless" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Contrary to what we would like to believe, there is no such thing as a structureless group. Any group of people of whatever nature that comes together for any length of time for any purpose will inevitably structure itself in some fashion. The structure may be flexible; it may vary over time; it may evenly or unevenly distribute tasks, power and resources over the members of the group. But it will be formed regardless of the abilities, personalities, or intentions of the people involved.</p>
<p><cite><em><a href="https://www.jofreeman.com/joreen/tyranny.htm">The Tyranny of Stuctureless</a></em> (<a href="/david/cache/2020/542585b2d85213911f91b498a643e010/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>En m’endormant, je repense à ce qu’il se passe au sein de <a href="https://beta.gouv.fr/">betagouv</a>. À partir de quelle taille est-ce qu’une <a href="/david/thoughts/#communities">communauté</a> n’arrive plus à prétendre à son horizontalité ? Se battre ou battre en retraite ?</p>
<h2 id="pointe-critique">Pointe critique <a href="#pointe-critique" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<h2 id="pointe-critique">Pointe critique <a href="#pointe-critique" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/hydroquebec_pointe_critique.png" alt="Tableau rendant compte des gains en période de pointe critique par HydroQuébec" loading="lazy" />
<figcaption>20,83 $CAN depuis le début de l’hiver.</figcaption>
</figure>
<p>Depuis cette année, <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydro-Qu%C3%A9bec">Hydro-Québec</a> (équivalent EDF/Enedis local) propose des <a href="http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/tarifs/tarification-dynamique.html">forfaits</a> qui notifient des périodes dites de « <a href="http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/consommation/consommation-electrique-hiver.html">pointe critique</a> » pendant lesquelles on acquiert des crédits si on réduit sa consommation. Je trouve l’initiative intéressante car j’y vois un effort collectif pour lisser les courbes de demande.</p>
<p><em>Pour remettre en contexte si vous trouvez que les chiffres sont particulièrement élevés, ces périodes correspondent à des températures avoisinant les -20°C et notre chauffage est exclusivement électrique.</em></p>
<p>Cela permet de reconsidérer l’usage de la bouilloire ou du grille-pain le matin, d’effectuer une cuisson au four avant 16h avec la pierre qui continue de chauffer la cuisine, de se questionner à nouveau sur l’usage du <em>streaming</em> sur ces périodes, de baisser le chauffage d’encore un degré, etc.</p>
<h2 id="suv">SUV <a href="#suv" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="suv">SUV <a href="#suv" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Pour gérer les crises personnelles, celui qui peut se le permettre, celui qui a du courage et celui qui est particulièrement inquiet s’arment d’un véhicule utilitaire sport (VUS). […] Les carrosses géants de l’élite de l’externalisation représentent davantage que l’incarnation du refus de voir les changements climatiques. Ils symbolisent aussi la volonté de s’armer contre l’inondation qui s’annonce pourtant, qu’il s’agisse ici de fortes pluies et d’inondations ou de flux de réfugiés et de vagues migratoires. Dans nos villes, celui qui conduit un VUS éveille l’image d’une personne en route pour se porter à la défense de ses frontières.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge">À côté de nous le déluge</a></em>, Stephan Lessenich</cite></p>
</blockquote>
<p>Au retour, je me rends compte que je suis entouré de <em>pick-ups</em> sur l’autoroute. Se défendre, mais avec puissance s’il vous plait.</p>
<p>La morphologie de ces véhicules me fait penser aux bisons, je m’imagine être au sein d’un troupeau ignorant et allant de l’avant. Quelle ironie.</p>
<h2 id="apocalypse">Apocalypse <a href="#apocalypse" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="apocalypse">Apocalypse <a href="#apocalypse" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Il serait déplorable de penser qu’une nouvelle simplification remplace celles que j’ai dénoncées ci-dessus — à savoir que nous devons apprendre à accepter la « rareté » et même une rigoureuse « austérité » ainsi qu’un surcroît de travail pénible si nous voulons vivre en harmonie avec la nature. Déjà on entend dire que nous sommes condamnés à un « effondrement écologique » d’ici dix ans, comparable à l’« effondrement économique » prédit par les marxistes pour le début de ce siècle — une sort d’effondrement mécanique, et non la dégradation régulière, l’érosion de l’environnement, qui sont de loin la plus forte et la plus sinistre des probabilités. De même que les environnementalistes du type Zero Population Growth avaient créé naguère un climat de panique à propos de la croissance démographique, de même une nouvelle cuvée d’écologistes « radicaux » risque à présent de susciter l’angoisse à propos de l’abondance et du développement technologique, évacuant ainsi le cœur du problème, c’est-à-dire les rapports sociaux mercantiles, le système bourgeois de production pour la production ainsi que la distorsion des besoins humains qu’engendre la consommation pour la consommation.</p>
<p>[…]</p>
<p>Paniquer face à cette crise, décrire en termes apocalyptiques l’inévitable « effondrement » de l’environnement d’ici quelques dix ans, cela revient à encourager la passivité, un fatalisme mortel, qui favorisent le maintien du pouvoir en place. De plus, toutes les prédictions apocalyptiques sont fausses.</p>

+ 6
- 6
david/2020/01/31/index.html 파일 보기

@@ -41,10 +41,10 @@
<hr>

<p><em>Les traditionnelles résolutions (?) de début d’année.</em></p>
<h2 id="simplanter">S’implanter <a href="#simplanter" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Après trois ans sur le territoire canadien, il est temps de faire des choses localement. Découvrir davantage de personnes, m’impliquer dans la vie de quartier. Peut-être même trouver de quoi <a href="/david/pro/accompagnement/">accompagner</a> professionnellement avec proximité. J’espère un jour pouvoir enseigner <a href="/david/pro/enseignement/">à nouveau</a> également, même si (car ?) je ne sais toujours pas ce que ça veut dire.</p>
<h2 id="simplanter">S’implanter <a href="#simplanter" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Après trois ans sur le territoire canadien, il est temps de faire des choses localement. Découvrir davantage de personnes, m’impliquer dans la vie de quartier. Peut-être même trouver de quoi <a href="/david/pro/accompagnement/">accompagner</a> professionnellement avec proximité. J’espère un jour pouvoir enseigner <a href="/david/pro/enseignement/">à nouveau</a> également, même si (car ?) je ne sais toujours pas ce que ça veut dire.</p>
<p>Il y aurait potentiellement des choses à transmettre <a href="/david/bushcraft/">autour de la forêt</a> aussi, pas sûr encore de savoir sous quelle forme pour que cela reste gérable en terme de sécurité. Peut-être commencer par des balades à la journée ?</p>
<p><em>N’hésitez pas à me contacter si vous avez des pistes pour chacun de ces axes.</em></p>
<h2 id="american-dream">American Dream <a href="#american-dream" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="american-dream">American Dream <a href="#american-dream" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Dans ce documentaire Noam Chomsky décrit les 10 principes de la concentration de la richesse et du pouvoir :</p>
<ol>
<li>Réduire la démocratie</li>
@@ -63,20 +63,20 @@
<p>Je retiens notamment de ce documentaire — monté un peu trop lent à mon goût mais le contenu est éclairant — que l’on subit encore le retour de flamme des efforts démocratiques des années 60 qui ont été à l’origine d’une <cite>énorme offensive coordonnée du monde des affaires</cite>.</p>
<p>Sous cet angle, je comprends un peu mieux les ficelles ayant pu mener à la situation actuelle. On pourrait facilement crier au complotisme et en même temps, en prenant un peu de recul, ça semble si facile à mettre en place lorsqu’on est un minimum privilégié.</p>
<p>J’ai apprécié aussi le fait d’énoncer que la société actuelle ne soit pas capitaliste, auquel cas ce ne seraient pas les contribuables qui renfloueraient les banques en cas de krach boursier.</p>
<h2 id="comprendre">Comprendre <a href="#comprendre" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Un besoin de comprendre comment est-ce que l’on a pu en arriver là collectivement. Chercher les biais du système, mes propres œillères, réinterroger les croyances populaires. Trouver peut-être un sens à tout cela ou au moins me sentir moins démuni. Tenter de rationaliser mon anxiété quitte à prendre des décisions radicales. Entre marginalisation active et acceptation passive, des choix pas évidents à faire en famille.</p>
<h2 id="comprendre">Comprendre <a href="#comprendre" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Un besoin de comprendre comment est-ce que l’on a pu en arriver là collectivement. Chercher les biais du système, mes propres œillères, réinterroger les croyances populaires. Trouver peut-être un sens à tout cela ou au moins me sentir moins démuni. Tenter de rationaliser mon anxiété quitte à prendre des décisions radicales. Entre marginalisation active et acceptation passive, des choix pas évidents à faire en famille.</p>
<p>En 2019, j’aurais compris au moins une chose : le corps et l’esprit sont extrêmement liés. Il faut apprendre à écouter les deux ainsi que leur dialogue interne.</p>
<p><em>J’ai commencé à recenser les <a href="/david/2020/12/21/">livres</a> et <a href="/david/2020/12/15/">vidéos</a> qui me permette(ro)nt de faire évoluer ma pensée en 2020.</em></p>
<h2 id="ecoute">Écoute <a href="#ecoute" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="ecoute">Écoute <a href="#ecoute" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Lorsque vous écoutez quelqu’un, abandonnez toute idée préconçue et toute opinion subjective ; vous devriez juste l’écouter, juste observer sa manière d’être. Nous nous occupons très peu de l’idée de bien et de mal, ou de bon et mauvais. Nous voyons seulement les choses telles qu’elles sont pour lui, et nous les acceptons. Voilà comment nous communiquons l’un avec l’autre.</p>
<p>Lorsque vous écoutez quelqu’un, vous entendez souvent ses paroles un peu comme un écho de vous-même. Vous écoutez en fait votre propre opinion. Si cela correspond à votre opinion, vous l’accepterez sans doute, sinon vous le rejetterez ou même, peut-être, ne l’entendrez-vous pas vraiment. C’est un des dangers lorsqu’on écoute.</p>
<p>L’autre danger est de rester accroché aux paroles exprimées. Si vous ne comprenez pas le vrai sens des paroles de votre maître, vous risquez fort de rester accroché à quelque chose qui touche votre opinion subjective, ou à la formulation particulière de ces paroles, sans comprendre l’esprit derrière la lettre. Ce danger est toujours présent.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#esprit-zen-esprit-neuf">Esprit zen, esprit neuf</a></em>, Shunryu Suzuki</cite></p>
</blockquote>
<p>Je relis ce passage en essayant de l’appliquer à ma propre écoute. J’aimerais apprendre à mieux m’écouter, cela m’aiderait peut-être à mieux écouter les autres.</p>
<h2 id="proposer">Proposer <a href="#proposer" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Envie de proposer des outils techniques pour personnes pas forcément techniques. De petites briques simples qui facilitent la vie, en étant à l’écoute des utilisateur·ice·s. Probablement avec une touche de pérennité. Je me demande dans quelle mesure cela pourrait être et rester à coût marginal une fois le don (initial ?) de développement effectué. J’ai de plus en plus de craintes sur le fait que ce soit encore <a href="https://www.laquadrature.net/2020/01/22/coup-detat-sur-la-loi-haine/">légalement possible</a> (<a href="/david/cache/2020/31d18361d64bd5e98d4199f2f40d2a4d/">cache</a>).</p>
<h2 id="proposer">Proposer <a href="#proposer" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Envie de proposer des outils techniques pour personnes pas forcément techniques. De petites briques simples qui facilitent la vie, en étant à l’écoute des utilisateur·ice·s. Probablement avec une touche de pérennité. Je me demande dans quelle mesure cela pourrait être et rester à coût marginal une fois le don (initial ?) de développement effectué. J’ai de plus en plus de craintes sur le fait que ce soit encore <a href="https://www.laquadrature.net/2020/01/22/coup-detat-sur-la-loi-haine/">légalement possible</a> (<a href="/david/cache/2020/31d18361d64bd5e98d4199f2f40d2a4d/">cache</a>).</p>
<p>À force de raconter ma vie ici, j’ai bien envie de proposer d’aider à compiler des récits communs. J’ai commencé à le faire et je compte bien continuer. Encore une fois, rien de bien précis, j’aimerais que cela se définisse au cours des expériences.</p>
<p><em>Car là réside la valeur, lorsqu’on fait des choses ensemble.</em></p>
<h2 id="power-imbalance">Power imbalance <a href="#power-imbalance" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="power-imbalance">Power imbalance <a href="#power-imbalance" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>The first step to tackle this is for the person on the upward side of the power dynamic to acknowledge and admit to themselves their position. Only then can you honestly reflect on interactions you have with your pairing partner, and how power dynamics impact them. Try to think about your own positionality and situatedness. What can you actively do to neutralize power imbalance?</p>
<p>Recognizing these types of differences and adapting our behaviour to improve collaboration can be hard. It requires a lot of self reflection.</p>
<p><cite><em><a href="https://martinfowler.com/articles/on-pair-programming.html">On Pair Programming</a></em> (<a href="/david/cache/2020/bfce8545a2d7c8d51d3af19f61208134/">cache</a>)</cite></p>

+ 15
- 15
david/2020/02/07/index.html 파일 보기

@@ -41,30 +41,30 @@
<hr>

<p><em>(Savoir) vivre dans un panoptique numérique.</em></p>
<h2 id="make-them-dance">Make them dance <a href="#make-them-dance" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="make-them-dance">Make them dance <a href="#make-them-dance" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Unequal knowledge about us produces unequal power over us, and so epistemic inequality widens to include the distance between what we can do and what can be done to us. Data scientists describe this as the shift from monitoring to actuation, in which a critical mass of knowledge about a machine system enables the remote control of that system. Now people have become targets for remote control, as surveillance capitalists discovered that the most predictive data come from intervening in behavior to tune, herd and modify action in the direction of commercial objectives. This third imperative, “economies of action,” has become an arena of intense experimentation. “We are learning how to write the music,” one scientist said, “and then we let the music make them dance.”</p>
<p><cite><em><a href="https://www.nytimes.com/2020/01/24/opinion/sunday/surveillance-capitalism.html">You Are Now Remotely Controlled</a></em> (<a href="/david/cache/2020/f45cdbe527b4c4acead78cef9e4d533f/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Le plus triste est peut-être d’avoir réussi à compiler tous ces liens sur les <abbr title="Google Apple Facebook Amazon Microsoft et compagnie">GAFAM+</abbr> en moins d’un mois. Et je ne parle même pas des failles de sécurité qui sont toutes plus cocasses <a href="https://www.vice.com/en_us/article/dygy8k/researchers-find-anonymized-data-is-even-less-anonymous-than-we-thought">les unes</a> (<a href="/david/cache/2020/efc69100e48d4016a6e167797da7ee13/">cache</a>) que <a href="https://mashable.com/article/google-photos-videos-glitch/">les autres</a> (<a href="/david/cache/2020/3146f1a5743de3217adc3bc854897aaf/">cache</a>).</p>
<h2 id="evil">Evil <a href="#evil" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="evil">Evil <a href="#evil" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>The tech industry doesn’t intoxicate us like it did just a few years ago. Keeping up with its problems—and its fixes, and its fixes that cause new problems—is dizzying. Separating out the meaningful threats from the noise is hard. Is Facebook really the danger to democracy it looks like? Is Uber really worse than the system it replaced? Isn’t Amazon’s same-day delivery worth it? Which harms are real and which are hypothetical? Has the techlash gotten it right? And which of these companies is really the worst? Which ones might be, well, evil?</p>
<p><cite><em><a href="https://slate.com/technology/2020/01/evil-list-tech-companies-dangerous-amazon-facebook-google-palantir.html">Which tech companies are doing the most harm?</a></em> (<a href="/david/cache/2020/566b71b4e3a0217d7a224f71aa255a35/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>On en est là : essayer de savoir qui est pire que l’autre. Et l’on appelle encore cela des services. C’est assez fou quand on y pense. C’est aussi ce à quoi cette industrie est très bonne : nous occuper de façon à ne pas trop penser.</p>
<p>J’ai envie de travailler sur des produits qui nous aident à panser les maux des inégalités. J’ai le sentiment que cela ne pourra passer que par plus d’autonomie et de décentralisation. J’ai la conviction qu’<a href="/david/stream/2018/11/27/">une seule génération</a> suffit.</p>
<h2 id="mood">Mood <a href="#mood" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="mood">Mood <a href="#mood" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>But a more careful look into Spotify’s history shows that the decision to define audiences by their moods was part of a strategic push to grow Spotify’s advertising business in the years leading up to its IPO—and today, Spotify’s enormous access to mood-based data is a pillar of its value to brands and advertisers, allowing them to target ads on Spotify by moods and emotions. Further, since 2016, Spotify has shared this mood data directly with the world’s biggest marketing and advertising firms.</p>
<p><cite><em><a href="https://thebaffler.com/downstream/big-mood-machine-pelly">Big Mood Machine</a></em> (<a href="/david/cache/2020/5ddeb776b27bade5f581d66e40de4c6c/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Donne moi ton historique d’écoute et je te dirais le traitement dont tu as besoin pour te sentir mieux ; ou je t’enlèverai la possibilité de bénéficier d’une assurance. J’imagine une société où tu laisserais tourner en fond une liste de lecture douce, bienveillante et motivante pour montrer ta conformité et ton bonheur.</p>
<p>Le seul terme de <em>streaming surveillance</em> me fait frissonner. Et cela ne se limite pas à la musique, c’est probablement encore pire avec la vidéo. <a href="https://www.numerama.com/business/599695-un-francais-sur-dix-paie-un-abonnement-a-netflix.html">Oups</a> (<a href="/david/cache/2020/f7f37a2f04e53d5fef5189fbd172f5b7/">cache</a>).</p>
<h2 id="normalized">Normalized <a href="#normalized" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="normalized">Normalized <a href="#normalized" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Luckily as the year comes to a close, the music streaming platform Spotify provides its users with a tantalizing (and ready to share) glimpse of their listening habits. It’s fun! It’s shareable! And it’s a troubling reminder that being “fun” and “shareable” is one of the primary ways by which rampant surveillance becomes normalized.</p>
<p><cite><em><a href="https://librarianshipwreck.wordpress.com/2019/12/06/who-listens-to-the-listeners/">Who Listens to the Listeners?</a></em> (<a href="/david/cache/2020/662f4136a25b828f662a6e822d85575d/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Pratique que je dénonçais <a href="/david/blog/2016/cultural-intimacy/">il y a déjà quatre ans</a>. Nos <strong>voisins numériques</strong> sont extrêmement nombreux, il ne s’agit plus des individus physiquement suffisamment proches pour vous écouter. Il y a les personnes qui sont directement sur le réseau, les personnes qui sont au niveau du service en lui-même, les personnes avec lesquelles ces données sont partagées à des fins de recherche, les personnes qui sont en charge des services de sauvegarde, les personnes à qui ces données sont vendues. Sans compter les personnes qui ont réussi à récupérer ces données depuis les machines des personnes du premier niveau. Si vous deviez les visualiser vous seriez au stade de France au moment d’appuyer sur <em>Play</em> !</p>
<p>Lorsque vous lancez une lecture sur Spotify/Youtube/Etc, il y a potentiellement des milliers de personnes qui savent dans quel état d’esprit est-ce que vous êtes à ce moment précis, à quel moment vous faites une pause, quels enchaînements vous semblent pertinents. Est-ce que vous êtes à l’aise avec ça ?</p>
<h2 id="open-book">Open book <a href="#open-book" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="open-book">Open book <a href="#open-book" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>The data reviewed by Times Opinion didn’t come from a telecom or giant tech company, nor did it come from a governmental surveillance operation. It originated from a location data company, one of dozens quietly collecting precise movements using software slipped onto mobile phone apps. You’ve probably never heard of most of the companies — and yet to anyone who has access to this data, your life is an open book. They can see the places you go every moment of the day, whom you meet with or spend the night with, where you pray, whether you visit a methadone clinic, a psychiatrist’s office or a massage parlor.
<cite><em><a href="https://www.nytimes.com/interactive/2019/12/19/opinion/location-tracking-cell-phone.html">Twelve Million Phones, One Dataset, Zero Privacy</a></em> (<a href="/david/cache/2020/2390380d879c04ee56baf320b6f7e681/">cache</a>)</cite></p>
@@ -73,13 +73,13 @@
Il n’a pas fallu attendre le « Temps d’écran » d’Apple pour réaliser la quantité de données historisées et localisées disponibles dans un téléphone et dans toute la chaîne de traitement et d’analyse de cette information.</p>
<p>Ce n’est pas tant d’être un livre ouvert que de l’être pour de très nombreuses personnes. Et je ne parle même pas de celles <a href="/david/2020/12/15/#citizenfour">à un niveau supérieur</a> qui se mettent à croiser toutes ces données.</p>
<p>Notre téléphone indispensable (traduction de <em>smartphone</em> locale que je trouve pertinente) est un confessionnal avec des milliers d’oreilles.</p>
<h2 id="telephone">Téléphone <a href="#telephone" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="telephone">Téléphone <a href="#telephone" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Le processus est simple, le téléphone est connecté à l’ordinateur ou la tablette. Ensuite, l’Ufed utilise les failles de sécurité des téléphones portables pour réaliser une copie du disque dur. Tout y passe : les photos, les vidéos, les emails, l’historique des navigations internet ou de la géolocalisation, les historiques de mots de passe, le carnet d’adresse, les données, les notes et les message des applis comme Snapchat, Facebook – même ceux des apps réputées « chiffrées » comme Signal ou Telegram…</p>
<p><cite><em><a href="https://www.streetpress.com/sujet/1579520319-police-gendarmerie-un-logiciel-pour-fouiller-portables">Bientôt dans presque tous les commissariats, un logiciel pour fouiller dans vos portables</a></em> (<a href="/david/cache/2020/de93ff8ea46e134a57ecd2671897abee/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Il serait peut être temps de revenir à un <em>dumbphone</em>, d’autant <a href="https://www.reuters.com/article/us-apple-fbi-icloud-exclusive-idUSKBN1ZK1CT">qu’Apple a fini par plier aussi</a> (<a href="/david/cache/2020/5abb317f078fc9f585712bfa3f772504/">cache</a>). Encore une fois se marginaliser pour garder un semblant de consistance.</p>
<p>Je comprends de plus en plus ceux qui arrêtent tout pour faire <a href="http://yohanboniface.me/">du pain</a> ou <a href="https://blog.notmyidea.org/">de la bière</a>…</p>
<h2 id="cars">Cars <a href="#cars" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="cars">Cars <a href="#cars" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>On a recent drive, a 2017 Chevrolet collected my precise location. It stored my phone’s ID and the people I called. It judged my acceleration and braking style, beaming back reports to its maker General Motors over an always-on Internet connection.</p>
<p>Cars have become the most sophisticated computers many of us own, filled with hundreds of sensors. Even older models know an awful lot about you. Many copy over personal data as soon as you plug in a smartphone.</p>
<p>But for the thousands you spend to buy a car, the data it produces doesn’t belong to you.</p>
@@ -91,12 +91,12 @@ Il n’a pas fallu attendre le « Temps d’écran » d’Apple pour réaliser
<p><cite><em>Ibid.</em></cite></p>
</blockquote>
<p>Ceci n’est pas de la science-fiction, il y a aussi une intersectionnalité dans la surveillance et la manipulation. <em>Joie.</em></p>
<h2 id="sonos">Sonos <a href="#sonos" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<h2 id="sonos">Sonos <a href="#sonos" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/sonos_obsolescence.png" alt="Courriel envoyé par Sonos pour des enceintes achetées il y a moins de trois ans" loading="lazy" />
<figcaption><strong>PAS</strong> Merci Sonos pour ce bel exemple d’obsolescence programmée.</figcaption>
</figure>
<p>Lorsque Sonos s’est mis à faire des enceintes connectées, je me suis empressé d’acheter les derniers modèles qui n’envoient pas un enregistrement continu de mon environnement (du moins je ne peux que l’espérer). Rétrospectivement, <a href="https://www.bbc.co.uk/news/technology-50948868">c’était une erreur</a> (<a href="/david/cache/2020/cbef115a80c646c9eddc61ac077a6891/">cache</a>) et j’aurais dû m’en tenir à des enceintes <em>low-tech</em> qui ne sont pas des ordinateurs à part entière.</p>
<h2 id="ban-technology">Ban technology <a href="#ban-technology" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="ban-technology">Ban technology <a href="#ban-technology" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>“I’ve come to the conclusion that because information constantly increases, there’s never going to be privacy,” Mr. Scalzo said. “Laws have to determine what’s legal, but you can’t ban technology. Sure, that might lead to a dystopian future or something, but you can’t ban it.”</p>
<p><cite><em><a href="https://www.nytimes.com/2020/01/18/technology/clearview-privacy-facial-recognition.html">The Secretive Company That Might End Privacy as We Know It</a></em> (<a href="/david/cache/2020/1d190443e06aa99b44dd2a4d55b1b58e/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
@@ -111,15 +111,15 @@ Il n’a pas fallu attendre le « Temps d’écran » d’Apple pour réaliser
<p><cite><em><a href="https://www.nytimes.com/2019/10/04/technology/google-facial-recognition-atlanta-homeless.html">Atlanta Asks Google Whether It Targeted Black Homeless People</a></em> (<a href="/david/cache/2020/384b330b3de6f4f2bac8c81f0f04c404/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Les paumes-de-mains-sur-le-visage ne manquent pas non plus. Pour des articles en français, je vous recommande la section <a href="http://www.internetactu.net/tag/reconnaissance-faciale/">reconnaissance faciale</a> alimentée par Hubert Guillaud.</p>
<h2 id="endlessness">Endlessness <a href="#endlessness" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="endlessness">Endlessness <a href="#endlessness" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>On the demand side, too, TikTok achieves endlessness. It is endless horizontally, each video an infinitely looping GIF, and it is endless vertically, the videos stacked up in an infinite scroll. There is no exit from TikTok’s cinema. One college student I know, having recently downloaded the app, told me that she now finds herself watching TikToks until her iPhone battery dies. She can’t pull her eyes away from the screen, but she is still able to withstand the temptation to recharge her phone while the app’s running. Electrical failure is the last defense against infinite media.</p>
<p><cite><em><a href="http://www.roughtype.com/?p=8677">TikTok and the coming of infinite media</a></em> (<a href="/david/cache/2020/58add7873e65625beba4c859d40a278b/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Jusqu’où peut aller la captation de l’attention ? Je crois que l’on commence à avoir des réponses : il n’y a pas de limites.
On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaque pour nous faire aller de l’avant.</p>
<h2 id="newsletters">Newsletters <a href="#newsletters" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>Je pense que je vais arrêter de faire la promotion des listes de diffusion qui ne sont pas vierges de traçabilité. Si tu rédiges sur un espace qui est contrôlé par une entité qui transforme tous les liens que tu partages afin de voir qui est intéressé par quoi, tu contribues à un système (centralisé) même si tu ne vas pas toi-même consulter ces statistiques. Je sais que c’est élitiste de procéder ainsi <em>et</em> j’imagine que s’il y a suffisamment de demandes de la part des utilisateur·ice·s, des services seront proposés qui soient un peu plus respectueux de la confidentialité de mes explorations.</p>
<h2 id="newsletters">Newsletters <a href="#newsletters" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>Je pense que je vais arrêter de faire la promotion des listes de diffusion qui ne sont pas vierges de traçabilité. Si tu rédiges sur un espace qui est contrôlé par une entité qui transforme tous les liens que tu partages afin de voir qui est intéressé par quoi, tu contribues à un système (centralisé) même si tu ne vas pas toi-même consulter ces statistiques. Je sais que c’est élitiste de procéder ainsi <em>et</em> j’imagine que s’il y a suffisamment de demandes de la part des utilisateur·ice·s, des services seront proposés qui soient un peu plus respectueux de la confidentialité de mes explorations.</p>
<p>À ma connaissance, il n’y a qu’<a href="https://wdrl.info/archive">Anselm Hannemann</a> qui propose une liste hebdomadaire libre de tout traqueur. Et il y a Patrick Tanguay qui (re)publie ses <a href="https://sentiers.media/category/sentiers/">archives chez lui</a> sans traçabilité une fois le courriel envoyé. Ça fait peu…</p>
<h2 id="hyper">Hyper <a href="#hyper" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="hyper">Hyper <a href="#hyper" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Nous vivons aujourd’hui dans une société d’hypermnésie, d’hyperscopie, et d’hyperacousie. Nos habitus, nos « morales » individuelles et nos « endroits » […] sont surveillés, entendus et enregistrés, le plus souvent avec notre consentement paresseux. De la même manière que sont surveillés, entendus et enregistrés les comportements, les habitus, les morales et les endroits où nous faisons ensemble et où nous sommes société.</p>
<p>Une société dans laquelle, à la fois des états, des sociétés privés monopolistiques ou oligopolistiques, et des entités collaborationnistes réunissant les deux, disposent donc de la capacité à se souvenir de tout (hypermnésie), comme de celle de tout voir (hyperscopie) et de tout entendre (hyperacousie).</p>
<p><cite><em><a href="https://www.affordance.info/mon_weblog/2020/01/pedophile-client-apple.html">Un pédophile est un client Apple comme les autres.</a></em> (<a href="/david/cache/2020/59dac1925636ebf6358c3a598bf834f9/">cache</a>)</cite></p>
@@ -127,7 +127,7 @@ On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaq
<p>Il pourrait être pertinent de documenter le chemin qui nous a permis d’en arriver là, au moins pour que les futures générations en aient conscience avant de potentiellement reproduire une telle structure. De mettre bout à bout les petites choses <a href="https://www.reuters.com/article/us-apple-fbi-icloud-exclusive-idUSKBN1ZK1CT">que l’on perd au fil du temps</a> (<a href="/david/cache/2020/5abb317f078fc9f585712bfa3f772504/">cache</a>). À force de documenter, on arrivera peut-être à rompre le cycle ?</p>
<p>Il suffit d’une seule génération pour en sortir mais il n’a suffit que d’une seule génération pour y entrer aussi.</p>
<p><em>Ma génération.</em></p>
<h2 id="credibilite">Crédibilité <a href="#credibilite" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><figure>
<h2 id="credibilite">Crédibilité <a href="#credibilite" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><figure>
<img src="/static/david/2020/dependances_affordance.png" alt="Dépendances externes du site affordance.info par l’extension uMatrix" loading="lazy" />
<figcaption>C’est bien la peine de se plaindre des GAFAM+…</figcaption>
</figure>
@@ -147,13 +147,13 @@ On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaq
<p><em>Hyperconfort, incompétence ou inculture ?</em></p>
<hr />
<p>Parenthèse : je me demande parfois si des lecteur·ice·s préfèrent cliquer sur les liens en cache sur cet espace pour bénéficier d’une autre expérience de lecture (rapidité, vie privée et contenu lisible). Votre retour m’intéresse à ce sujet.</p>
<h2 id="surprise">Surprise <a href="#surprise" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="surprise">Surprise <a href="#surprise" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>What hasn’t been clear until recently is how Google is using the Chrome web browser to track individuals, even when ad blocking and in-built tracking prevention is enabled.</p>
<p><cite><em><a href="https://www.magiclasso.co/insights/hey-google/">“Hey Google, stop tracking me”</a></em> (<a href="/david/cache/2020/9a3fecdca72af16f1403b9e77b6e8e04/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>En parlant de navigation un tant soit peu privée, il peut être utile de rappeler qu’utiliser Google Chrome donne des informations à Google sur votre navigation. Dans la même veine, Facebook Instagram donne des informations à Facebook sur votre localisation et Amazon commence à pouvoir recréer avec une certaine confiance l’historique de votre navigation compte-tenu de sa main-mise sur l’hébergement mondial de sites et d’applications. #CaptainObvious</p>
<p>Et pendant ce temps là, un <a href="https://www.mozilla.org/fr/firefox/">petit navigateur</a> résiste encore et toujours…</p>
<h2 id="ok-google">OK Google <a href="#ok-google" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="ok-google">OK Google <a href="#ok-google" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p><em>[Un matin après avoir traîné dans le lit]</em><br />
— OK Google, lève-toi !<br />
— Gni ?!</p>

+ 8
- 8
david/2020/02/14/index.html 파일 보기

@@ -41,18 +41,18 @@
<hr>

<p><em>Quelques pistes pour un monde qui (me) serait meilleur.</em></p>
<h2 id="ambivalence">Ambivalence <a href="#ambivalence" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="ambivalence">Ambivalence <a href="#ambivalence" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Comme l’a montré Gramsci, les crises sont toujours des moments ambivalents pour le capitalisme. D’un côté, elles représentent un risque pour la survie du système. Mais, de l’autre, elles sont aussi des occasions de générer de nouvelles opportunités de profits. La crise environnementale n’échappe pas à cette ambivalence. L’ouragan Katrina a par exemple détruit des volumes colossaux de capital. Mais il a aussi permis l’expulsion et la rentabilisation de quartiers jusque-là populaires et donc peu rentables, ainsi que la privatisation massive des services publics, notamment les écoles. Il en va de même du tsunami de 2004 en Asie, qui a conduit à l’enclosure de nombreuses régions côtières et suscité l’installation de chaînes internationales d’hôtellerie et de restauration.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille">La nature est un champ de bataille</a></em>, Razmig Keucheyan</cite></p>
</blockquote>
<p>Après avoir dépeint un <a href="/david/2020/02/07/">univers numérique</a> relativement triste, j’aimerais rappeler que des technologies sont porteuses d’espoirs. Le choix dépend de nous, de nos usages, de ce que l’on promeut à nos proches, des possibilités que l’on est capable de montrer.</p>
<h2 id="neutral-data">Neutral data <a href="#neutral-data" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="neutral-data">Neutral data <a href="#neutral-data" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>“‘The map is not the territory ... but another version of reality,’ Wreckert said, quoting semanticist Alfred Korzybski, one of William S. Burroughs’ biggest influences. “<mark>Data is always translated to what they might be presented.</mark> The images, lists, graphs, and maps that represent those data are all interpretations, and there is no such thing as neutral data. Data is always collected for a specific purpose, by a combination of people, technology, money, commerce, and government.”</p>
<p><cite><em><a href="https://www.vice.com/en_us/article/9393w7/this-man-created-traffic-jams-on-google-maps-using-a-red-wagon-full-of-phones">How to Fake a Traffic Jam on Google Maps</a></em> (<a href="/david/cache/2020/42b02cc81a7fface539dfb3397f0a464/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Rien n’est neutre mais tout est relativement <em>hackable</em>. Le manque de résilience d’un système fortement couplé a cette défaillance qu’il suffit d’un petit grain de sable pour que la machine ne sache quoi en faire.</p>
<p>J’imagine un <em>business</em> qui créerait un faux embouteillage le matin pour faire passer plus rapidement les personnes à l’origine de celui-ci par ce même endroit. Puis un concurrent qui rendrait inopérant le raccourci. Quitte à marcher sur la tête, autant que ça soit avec du fun !</p>
<h2 id="rss">RSS <a href="#rss" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>J’ai posé la <a href="https://mastodon.social/@dav/103524352995568684">question suivante sur Mastodon</a> :</p>
<h2 id="rss">RSS <a href="#rss" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>J’ai posé la <a href="https://mastodon.social/@dav/103524352995568684">question suivante sur Mastodon</a> :</p>
<blockquote>
<p>Si vous n’utilisez pas de lecteur de flux <abbr title="Really Simple Syndication">RSS</abbr>, pourquoi ?</p>
</blockquote>
@@ -92,7 +92,7 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &quot;comme lu&quot; (sans les l
<p>J’utilise mais probablement mal. Principalement probablement par méconnaissance des outils. Je ne trouve pas notamment de clients qui me satisfasse pleinement que ce soit sur Debian ou Android. Mais j’utilise de plus en plus oui !</p>
</blockquote>
<p>Merci pour toutes ces réponses, ça me donne du grain à moudre pour un <em>vaporware</em> qui a au moins 15 ans.</p>
<h2 id="confuse-trackers">Confuse trackers <a href="#confuse-trackers" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="confuse-trackers">Confuse trackers <a href="#confuse-trackers" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Each time she refreshed the Explore tab, it was a completely different topic, none of which she was interested in. That’s because Mosley wasn’t the only person using this account -- it belonged to a group of her friends, at least five of whom could be on at any given time. <mark>Maybe they couldn’t hide their data footprints, but they could at least leave hundreds behind to confuse trackers.</mark></p>
<p>These teenagers are relying on a sophisticated network of trusted Instagram users to post content from multiple different devices, from multiple different locations.</p>
<p>If you wanted to confuse Instagram, here’s how.</p>
@@ -100,7 +100,7 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &quot;comme lu&quot; (sans les l
</blockquote>
<p>C’est une somme de petits actes de résistance qui donnent de l’espoir, en particulier venant des jeunes générations. Je suis encore trop dans l’exclusion élitiste (ne pas aller sur Facebook) et pas assez dans le <em>hack</em> collectif (y aller et participer au bruit alternatif pour se protéger… et protéger les autres ?).</p>
<p><em>Note: le contenu de l’article est plein de liens avec des attributs du type <code>data-link-tracker-options=&quot;{&amp;quot;action&amp;quot;:&amp;quot;inline-annotation|Mobile Apps|CNET_CAT_TOPIC|450&amp;quot;}&quot;</code>, c’est assez succulent vu le contenu…</em></p>
<h2 id="ecologie-sociale">Écologie sociale <a href="#ecologie-sociale" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="ecologie-sociale">Écologie sociale <a href="#ecologie-sociale" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Dans mon esprit, écologie a toujours signifié écologie sociale : la conviction que l’idée même de dominer la nature découle de la domination de l’humain par l’humain, que ces soit des femmes par les hommes, des jeunes par leurs aînés, d’un groupe ethnique par un autre, de la société par l’État, de l’individu par la bureaucratie, aussi bien que d’une classe économique par une autre ou d’un peuple colonisé par une puissance coloniale.</p>
<p>[…]</p>
<p>Aussi longtemps que persistera la hiérarchie, aussi longtemps que la domination imposera un système d’organisation élitiste à l’humanité, le projet de dominer la nature se perpétuera et conduira inévitablement notre planète vers l’extinction écologique.</p>
@@ -108,7 +108,7 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &quot;comme lu&quot; (sans les l
</blockquote>
<p>Ce que je trouve intéressant dans cette réflexion, c’est qu’il existe de très nombreuses formes de luttes qui permettraient d’aboutir (?) à un résultat proche et enthousiasmant. Chacun·e peut avoir son propre cheval de bataille plus ou moins léger s’ils finissent par converger, voire s’émuler. En ayant l’esprit souple, on peut potentiellement imaginer être sur plusieurs chevaux à la fois. Ou séquentiellement.</p>
<p>Quel cirque.</p>
<h2 id="alternumerisme">Alternumérisme <a href="#alternumerisme" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="alternumerisme">Alternumérisme <a href="#alternumerisme" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Il me semble que nous pouvons peut-être encore être pour l’alternumérisme. Mais ce qui tenait de l’affirmation devient chaque jour un peu plus une interrogation, tant ce que nous prônons, finalement n’arrive pas à devenir autre chose qu’un instrument, un argument même pour permettre aux excès du numérisme de devenir toujours plus excessifs.</p>
<p><cite><em><a href="http://www.internetactu.net/2020/02/13/de-lalternumerisme-dautres-numeriques-sont-ils-possibles/">De l’alternumérisme : d’autres numériques sont-ils possibles ?</a></em> (<a href="/david/cache/2020/ad8fd9818243ad950a794021d3dc794c/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
@@ -116,14 +116,14 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &quot;comme lu&quot; (sans les l
<p>J’aime ce double sens. À quel point est-ce qu’un autre numérique passe par une dé-numérisation de l’autre ? Ne plus communiquer par un biais numérique, ne plus partager des photos par un biais numérique, ne plus transmettre une émotion par un émoji, ne plus être informé que par des personnes physiquement proches.</p>
<p>Je doute que ce soit <em>via</em> le numérique que l’on réussira à inventer un autre numérique.</p>
<p>🤖</p>
<h2 id="sagesse">Sagesse <a href="#sagesse" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="sagesse">Sagesse <a href="#sagesse" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Il n’est pas nécessaire de faire un effort pour penser d’une manière particulière. Votre pensée ne devrait pas être partiale. Nous pensons simplement avec notre esprit intégral, et voyons sans un effort les choses telles qu’elles sont. Simplement voir, et être prêt à voir les choses avec notre esprit intégral, c’est cela la pratique de zazen. Si nous sommes prêts à penser, nous n’avons pas besoin de faire un effort pour penser. C’est ce qu’on appelle la conscience présente. La conscience présente est en même temps la sagesse. Par sagesse, nous n’entendons pas une faculté ou une philosophie particulières. <mark>Avoir l’esprit prêt, cette qualité est la sagesse.</mark> Divers enseignements et philosophies, diverses formes d’études et de recherche, pourraient donc être la sagesse. Mais nous ne devrions pas nous attacher à une sagesse particulière, telle celle enseignée par Bouddha. La sagesse n’est pas quelque chose qui s’apprend. La sagesse viendra de votre conscience présente. Il s’agit donc d’être prêt à voir, et d’être prêt à penser. C’est ce qu’on appelle la vacuité de votre esprit. La vacuité n’est autre que la pratique de zazen.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#esprit-zen-esprit-neuf">Esprit zen, esprit neuf</a></em>, Shunryu Suzuki</cite></p>
</blockquote>
<p>Et si l’espoir était une pratique ? Un petit feu à alimenter régulièrement pour réchauffer notre cœur. Et pour éclairer les sourires des autres.</p>
<p><em>Une même flamme peut se partager à l’infini.</em></p>
<p>(Il y a des chances de finir sur un tas de cendres par contre.)</p>
<h2 id="empathie">Empathie <a href="#empathie" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="empathie">Empathie <a href="#empathie" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>— Tu vois si tu m’expliques ça me permet d’avoir de l’empathie pour toi.<br />
— C’est quoi l’empathie ?<br />
— C’est essayer de ressentir ce que ressentent les autres.<br />

+ 8
- 8
david/2020/02/21/index.html 파일 보기

@@ -41,32 +41,32 @@
<hr>

<p><em>À quoi consacrer mon temps ?</em></p>
<h2 id="vivre-avec">Vivre avec <a href="#vivre-avec" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="vivre-avec">Vivre avec <a href="#vivre-avec" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Les termes par lesquels les langues modernes expriment en général la contrainte, observe-t-elle [Dorothy Lee], se retrouvent chez les Wintu en des tournures qui dénotent la coopération. C’est ainsi qu’une mère n’« emmène » pas son bébé à l’ombre ; elle y « va avec lui ». Un chef ne « dirige » pas son peuple ; il « se tient à ses côtés ». De toute façon, <mark>il n’est jamais plus qu’un conseiller</mark> et ne dispose d’aucun moyen de contrainte pour faire prévaloir ses vues. Les Wintu, note encore Dorothy Lee « ne disent jamais, et en fait ne pourraient pas dire, comme nous, “j’ai une sœur” ou “un fils” ou “un mari”. “<em>Vivre avec</em>” est l’expression qui leur sert habituellement à traduire ce que nous appelons la possession, et ils l’emploient pour tout ce qu’ils respectent ; si bien que l’on dira d’un homme qu’il vit avec son arc et ses flèches ».</p>
<p><cite>Entretien dans la revue <em>Philosophica, vol XIII</em> en 1974, extrait de <em><a href="/david/2020/12/21/#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer">Pouvoir de détruire, pouvoir de créer</a></em>, Murray Bookchin</cite></p>
</blockquote>
<p>Cela résonne fort avec le fait de <a href="/david/stream/2015/10/31/">me sentir père</a> et d’essayer de <a href="/david/blog/2019/faire-famille/">faire famille</a> ou de <a href="/david/blog/2019/faire-equipe/">faire équipe</a>. Une question de posture, à la fois apaisée et apaisante. Lorsqu’il n’y a plus rien à imposer, il reste à faire ensemble.</p>
<p><em>Et c’est là où je trouve mon contentement actuel.</em></p>
<h2 id="environnementalisme">Environnementalisme <a href="#environnementalisme" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="environnementalisme">Environnementalisme <a href="#environnementalisme" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>J’emploie le mot « environnementalisme » pour l’opposer à celui d’« écologie », et en particulier à l’écologie sociale. Alors que l’écologie sociale, de mon point de vue, cherche à éliminer la domination de l’humain sur l’humain, l’environnementalisme dénote une mentalité « instrumentale », ou technique, dans laquelle la nature est conçue simplement comme un habitat passif, un agrégat d’objets et de forces externes, qu’il s’agit de rendre plus « utilisables » par les humains, quelle que soit la nature des usages en question. En fait, <mark>l’environnementalisme, c’est simplement la gestion technique de la nature</mark>.</p>
<p><cite><em>Lettre ouverte au mouvement écologiste</em>, février 1980, extrait de <em><a href="/david/2020/12/21/#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer">Pouvoir de détruire, pouvoir de créer</a></em>, Murray Bookchin</cite></p>
</blockquote>
<p>Cette distinction me parle, notamment car je me trouve actuellement dans une position où j’essaye de <a href="https://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-des-retraites-comment-sont-traites-les-milliers-d-amendements-deposes-7800107173">régler des problèmes techniques</a> (<a href="/david/cache/2020/2857bcda24e61cd80229ec230ee3d2b1/">cache</a>) pour des fonctionnaires au service d’un gouvernement qui est loin de vouloir <cite>éliminer la domination de l’humain sur l’humain</cite>, bien au contraire…</p>
<p>Vouloir protéger les faibles en aidant — à l’insu de mon plein gré — les forts, ça fait pas très Robin des bois.</p>
<h2 id="webmasters">Webmasters <a href="#webmasters" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="webmasters">Webmasters <a href="#webmasters" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>For better or worse, I am a document lover. All of my best intentions to try new digital tools eventually devolve to their most stable ur-forms of text files and spreadsheets. I think back to what hooked me on the web in 1996—our expectations are so often defined by our first loves. The primitive parts of me will always want websites to be editable documents with legible, marked up text on servers. <mark>I began making websites when mastery seemed so possible that people called themselves “webmasters.”</mark> Those expectations are laughable now.</p>
<p><cite><em><a href="https://frankchimero.com/blog/2020/wants-and-needs/">Redesign: Wants and Needs</a></em> (<a href="/david/cache/2020/3006691afcf79e8a0fa83b2f0f64e91a/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Un entretien récent me faisait prendre conscience du fait que j’aligne des balises <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> depuis deux décennies. J’ai l’impression d’être passé du statut de <em>webmaster</em> à celui de <em>webservant</em> : ne plus maîtriser mais essayer de faire le moins de dégâts possible en publiant des pages. Avec j’espère moins d’arrogance, moins de choses à <em>me</em> prouver.</p>
<p>Une documentation personnelle et sans prétention mais partagée qui pourrait parfois servir à d’autres.</p>
<h2 id="hire-good-writers">Hire good writers <a href="#hire-good-writers" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="hire-good-writers">Hire good writers <a href="#hire-good-writers" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>If you are trying to decide between a few people to fill a position, always hire the better writer. It doesn’t matter if that person is a designer, programmer, marketer, salesperson, or whatever, the writing skills will pay off. Effective, concise writing and editing leads to effective, concise code, design, emails, instant messages, and more.</p>
<p><mark>That’s because being a good writer is about more than words.</mark> Good writers know how to communicate. They make things easy to understand. They can put themselves in someone else’s shoes. They know what to omit. They think clearly. And those are the qualities you need.</p>
<p><cite><em><a href="https://basecamp.com/gettingreal/08.6-wordsmiths">Wordsmiths | Getting Real</a></em> (<a href="/david/cache/2020/82e58e715a4ddb17b2f9e2a023005b1a/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>C’est assez vertigineux de se considérer comme étant un auteur. Je ne crois pas avoir ce sentiment. Je publie à voix haute des embryons d’idées tout au plus. Mais peut-être que c’est déjà beaucoup. En tout cas, si je n’étais plus en capacité de le faire, je me sentirais probablement frustré au point de vouloir le faire <em>via</em> un autre support.</p>
<p><em>C’est peut-être cela « être auteur » finalement ?</em></p>
<h2 id="unlocking-the-commons">Unlocking the commons <a href="#unlocking-the-commons" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="unlocking-the-commons">Unlocking the commons <a href="#unlocking-the-commons" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>I call this “unlocking the commons,” and it’s the same approach I’ve taken with my Patreon and newsletter. Fans support the person and the work. But it’s not a transaction, a fee for service. <mark>It’s a contribution that benefits everyone.</mark> Free-riders aren’t just welcome; free-riding is the <em>point</em>. This, I think, is key to understanding the psychology of patronage. […]</p>
<p>This is one of the weird things about patronage. As a consumer, your first thought is to your own benefit. As a patron, it’s to the good of your beneficiary. Likewise, as an artisan supported by patronage, you tend to think more about what’s best for your patrons and audience than you do yourself. […]</p>
<p>The most powerful and interesting media model will remain raising money from members who don’t just permit but <em>insist</em> that the product be given away for free. <mark>The value comes not just what they’re buying, but who they’re buying it from and who gets to enjoy it.</mark></p>
@@ -75,13 +75,13 @@
<p>C’est une chose que j’aimerais <a href="https://craigmod.com/essays/membership_programs/">explorer</a> (<a href="/david/cache/2020/4c5cc5e59531ef04e068c883a1a0e166/">cache</a>) à un moment de la vie de ces contenus. Je ne sais pas du tout quelle forme est-ce que cela pourrait prendre. S’il y a de l’argent en jeu, j’aimerais que ça ne devienne pas un club de riches/privilégiés. Ni avoir une position ascendante sur le groupe.</p>
<p>C’est peut-être pour cela que je ne le fais pas en premier lieu :D. Mais quand même ça manque d’échanges. Tout cela en ayant du mal à répondre aux courriels intéressants… incohérences tenaces et gestion du temps compliquée en ce moment.</p>
<p><em>Merci à toutes les personnes qui me font des retours sur ces publications ! 🙇</em></p>
<h2 id="dix-pour-cent">Dix pour cent <a href="#dix-pour-cent" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="dix-pour-cent">Dix pour cent <a href="#dix-pour-cent" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>C’est ce dont s’inquiète une série d’articles parus dans le <em>Armed Forces Journal</em>, le mensuel des officiers de l’armée américaine. 80 % du pétrole consommé par l’État américain l’est par les forces armées. Chaque jour, celles-ci requièrent 130 millions de barils pour leur fonctionnement. Le pétrole représente aujourd’hui 77 % des carburants employés par l’armée. 70 % du tonnage déplacé chaque jour sur les champs de bataille est du pétrole. Si l’on y ajoute l’eau, on atteint 90 %. Les munitions, en comparaison, représentent un tonnage relativement modeste. Plus généralement, <mark>10 % des émissions de carbone annuelles à l’échelle globale proviennent de l’activité militaire</mark> (toutes armées confondues).</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille">La nature est un champ de bataille</a></em>, Razmig Keucheyan</cite></p>
</blockquote>
<p>C’est un fait que je vois très rarement discuté ou pointé du doigt. Un tabou de la défense (et de l’attaque !) qui est loin d’être négligeable. Lorsque le prix du baril de pétrole augmente, la facture des armées devient d’autant plus salée. Pour un service (?) équivalent.</p>
<p>Je serais curieux de savoir sur ces 10 %, combien concernent uniquement l’entrainement. Et combien sont gaspillés en simple déplacement continu des effectifs/équipements.</p>
<h2 id="surlignage">Surlignage <a href="#surlignage" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>J’ai cédé aux sirènes du surlignage avec l’élément HTML <code>mark</code> lors de <a href="/david/2020/02/14/">la dernière publication</a>, c’est un élément qui a l’air d’être populaire auprès des personnes que je suis en ce moment. Il y a des modes comme ça, l’année dernière c’était plutôt <code>hr</code> (j’avais cédé aussi !).</p>
<h2 id="surlignage">Surlignage <a href="#surlignage" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>J’ai cédé aux sirènes du surlignage avec l’élément HTML <code>mark</code> lors de <a href="/david/2020/02/14/">la dernière publication</a>, c’est un élément qui a l’air d’être populaire auprès des personnes que je suis en ce moment. Il y a des modes comme ça, l’année dernière c’était plutôt <code>hr</code> (j’avais cédé aussi !).</p>
<p>Je me suis rendu compte en voulant le styler qu’il pouvait poser des <a href="https://developer.mozilla.org/fr/docs/Web/HTML/Element/mark#Accessibilit%C3%A9">problèmes d’accessibilité</a>, aussi je suis arrivé à la CSS suivante :</p>
<pre><code>mark {
background: LightGoldenRodYellow;
@@ -112,7 +112,7 @@ mark::after {
<p>En espérant que cela puisse servir à d’autres. Si vous utilisez un lecteur d’écran je serais curieux de savoir si cela vous est utile.</p>
<hr />
<p>Note : je trouve que la balise <code>mark</code> est pertinente pour pointer un court passage dans une citation plus longue, et comme je fais pas mal de citations je compte m’en servir par la suite. J’espère que les styles par défaut de votre <a href="/david/blog/2019/flux-rss/">agrégateur</a> ne sont pas trop agressifs…</p>
<h2 id="consentement">Consentement <a href="#consentement" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="consentement">Consentement <a href="#consentement" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p><em>[Discussion après avoir vu un clip d’Angèle chez des amis, en particulier <a href="https://www.youtube.com/watch?v=Hi7Rx3En7-k&amp;t=120">cette partie</a>]</em><br />
— Mais alors dans Cendrillon, le Prince il devrait demander à la Princesse avant de l’embrasser ?</p>
</blockquote>

+ 3
- 3
david/2020/11/27/index.html 파일 보기

@@ -40,14 +40,14 @@
</nav>
<hr>

<h2 id="ok-google">OK Google <a href="#ok-google" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="ok-google">OK Google <a href="#ok-google" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p><em>[Un matin après avoir traîné dans le lit]</em><br />
— OK Google, lève-toi !<br />
— Gni ?!</p>
</blockquote>
<p>Ce matin là, j’ai appris que les enfants de six ans canadiens ne jouent plus à « Jacques à dit ».</p>
<p>Je ne m’en suis toujours pas remis…</p>
<h2 id="empathie">Empathie <a href="#empathie" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="empathie">Empathie <a href="#empathie" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>— Tu vois si tu m’expliques ça me permet d’avoir de l’empathie pour toi.<br />
— C’est quoi l’empathie ?<br />
— C’est essayer de ressentir ce que ressentent les autres.<br />
@@ -55,7 +55,7 @@
— Mais c’est pour t’aider papa !</p>
</blockquote>
<p>:facepalm:</p>
<h2 id="consentement">Consentement <a href="#consentement" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="consentement">Consentement <a href="#consentement" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p><em>[Discussion après avoir vu un clip d’Angèle chez des amis, en particulier <a href="https://www.youtube.com/watch?v=Hi7Rx3En7-k&amp;t=120">cette partie</a>]</em><br />
— Mais alors dans Cendrillon, le Prince il devrait demander à la Princesse avant de l’embrasser ?</p>
</blockquote>

+ 4
- 4
david/2020/12/15/index.html 파일 보기

@@ -41,7 +41,7 @@
<hr>

<p><em>Une page regroupant les vidéos inspirantes regardées en 2020.</em></p>
<h2 id="american-dream">American Dream <a href="#american-dream" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="american-dream">American Dream <a href="#american-dream" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Dans ce documentaire Noam Chomsky décrit les 10 principes de la concentration de la richesse et du pouvoir :</p>
<ol>
<li>Réduire la démocratie</li>
@@ -60,12 +60,12 @@
<p>Je retiens notamment de ce documentaire — monté un peu trop lent à mon goût mais le contenu est éclairant — que l’on subit encore le retour de flamme des efforts démocratiques des années 60 qui ont été à l’origine d’une <cite>énorme offensive coordonnée du monde des affaires</cite>.</p>
<p>Sous cet angle, je comprends un peu mieux les ficelles ayant pu mener à la situation actuelle. On pourrait facilement crier au complotisme et en même temps, en prenant un peu de recul, ça semble si facile à mettre en place lorsqu’on est un minimum privilégié.</p>
<p>J’ai apprécié aussi le fait d’énoncer que la société actuelle ne soit pas capitaliste, auquel cas ce ne seraient pas les contribuables qui renfloueraient les banques en cas de krach boursier.</p>
<h2 id="franck-lepage">Franck Lepage <a href="#franck-lepage" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p><a href="https://www.youtube.com/playlist?list=PLFePO0DghdicNrU0KytikJAV310b9i7Gz">Interview été 2019</a> (<a href="https://invidio.us/playlist?list=PLFePO0DghdicNrU0KytikJAV310b9i7Gz">sur invidio.us</a>) sous la forme d’une <code>playlist</code> Google Youtube. J’aimerais pouvoir lier à un endroit autre mais tout de même pérenne, pas facile.</p>
<h2 id="franck-lepage">Franck Lepage <a href="#franck-lepage" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p><a href="https://www.youtube.com/playlist?list=PLFePO0DghdicNrU0KytikJAV310b9i7Gz">Interview été 2019</a> (<a href="https://invidio.us/playlist?list=PLFePO0DghdicNrU0KytikJAV310b9i7Gz">sur invidio.us</a>) sous la forme d’une <code>playlist</code> Google Youtube. J’aimerais pouvoir lier à un endroit autre mais tout de même pérenne, pas facile.</p>
<p>Un montage suivant des grands concepts, ça reste léger et pourtant tout y est. C’est tranquille dans son moulin et ça change de l’ambiance des Thinkerviews. Voir aussi ce qu’il disait sur le <a href="/david/stream/2018/11/29/">mépris de classe</a>.</p>
<h2 id="citizenfour">Citizenfour <a href="#citizenfour" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>J’ai longtemps reporté le moment de consultation de ce documentaire pensant plutôt bien connaître le sujet et en fait l’intérêt n’est pas celui auquel je m’attendais. C’est assez incroyable d’avoir des <code>rushs</code> des jours qui ont changé le monde et de voir l’intégrité et le courage d’une personne.</p>
<h2 id="citizenfour">Citizenfour <a href="#citizenfour" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>J’ai longtemps reporté le moment de consultation de ce documentaire pensant plutôt bien connaître le sujet et en fait l’intérêt n’est pas celui auquel je m’attendais. C’est assez incroyable d’avoir des <code>rushs</code> des jours qui ont changé le monde et de voir l’intégrité et le courage d’une personne.</p>
<p>Edward Snowden est un héros. Il a même une cape.</p>
<p>Je renouvelle ma question : <a href="/david/stream/2018/06/16/">où sont les lanceurs d’alertes des GAFAM+ ?</a></p>
<h2 id="minimalism">Minimalism <a href="#minimalism" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="minimalism">Minimalism <a href="#minimalism" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Love people and use things because the opposite never works.</p>
<p><cite><em><a href="https://www.imdb.com/title/tt3810760/">Minimalism: A Documentary About the Important Things</a></em></cite></p>
</blockquote>

+ 5
- 5
david/2020/12/21/index.html 파일 보기

@@ -41,17 +41,17 @@
<hr>

<p><em>Une page regroupant les livres éclairants de 2020.</em></p>
<h2 id="esprit-zen-esprit-neuf">Esprit zen, esprit neuf <a href="#esprit-zen-esprit-neuf" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="esprit-zen-esprit-neuf">Esprit zen, esprit neuf <a href="#esprit-zen-esprit-neuf" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Shunryu Suzuki, de la lignée du Zen Soto, était un descendant spirituel direct du grand Dogen. En 1958, à cinquante-trois ans, maître zen déjà profondément respecté au Japon, Suzuki-roshi vint aux États-Unis et s’installa à San Francisco. Ceux qui voulaient se joindre à sa pratique firent éclore sous sa direction le groupe de méditation dit Zen Center qui a essaimé en sept centres, y compris le Zen Mountain Center, premier monastère zen hors d’Asie. Il était sans conteste l’un des plus influents maîtres zen de nos jours. Ce livre est né d’entretiens familiers, en Californie.</p>
<p><cite><em><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Esprit_zen,_esprit_neuf">Esprit zen, esprit neuf</a></em>, Shunryu Suzuki</cite></p>
</blockquote>
<p>Une introduction au bouddhisme, avec des choses qui me grattent, d’autres qui me (ré)confortent, certaines qui me donnent envie d’essayer des choses. C’est déjà pas mal.</p>
<h2 id="a-cote-de-nous-le-deluge">À côté de nous le déluge <a href="#a-cote-de-nous-le-deluge" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="a-cote-de-nous-le-deluge">À côté de nous le déluge <a href="#a-cote-de-nous-le-deluge" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Révélateur du fait que ce n’est pas d’abord un manque de savoir qui soutient la société d’externalisation au jour le jour, mais bien un « ne-pas-<em>vouloir</em>-savoir » généralisé, un refus de savoir, composé d’un mélange indéfini de confort et de malaise, d’insouciance et de surcharge, d’indifférence et de crainte. Et ce, autant à petite qu’à (particulièrement) grande échelle. Nous ne voulons pas entendre parler du coût de la grande vie que nous menons : de ce qui doit être sacrifié pour nous, des endroits où on y travaille, de l’identité de ceux qui paient à la fin. Mais surtout, nous ne voulons pas vraiment connaître les principes profonds à l’œuvre, nous ne voulons pas remettre le système en question.</p>
<p><cite><em>À côté de nous le déluge</em>, Stephan Lessenich</cite></p>
</blockquote>
<p>Ce livre décrit avec précision et sources à l’appui la société d’externalisation dans laquelle je vis. Attention, si vous n’êtes pas prêt·e cela peut être assez violent de premier abord, mais probablement moins que cette violence systémique si vous en avez déjà conscience.</p>
<h2 id="la-cosmologie-du-futur">La cosmologie du futur <a href="#la-cosmologie-du-futur" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="la-cosmologie-du-futur">La cosmologie du futur <a href="#la-cosmologie-du-futur" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>— S’il fait un temps pareil dimanche, on ne va pas pouvoir aller voter, hein…<br />
— Le « vote »… j’ai lu des trucs à ce sujet… je crois me souvenir que c’est un rite au cours duquel est désigné un chef de guerre… Y aurait-il une expédition guerrière en préparation ?<br />
— Ah ça, c’est sûr, avec ce soleil ça va pas être possible !<br />
@@ -63,13 +63,13 @@
</blockquote>
<p><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Fabcaro">Fabcaro</a> m’avait permis de prendre conscience de mon attrait pour l’absurde avec ce chef-d’œuvre qu’est <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Za%C3%AF_za%C3%AF_za%C3%AF_za%C3%AF">Zaï zaï zaï zaï</a>. Ici je suis resté un peu sur ma faim, ou peut-être ma fin. L’épilogue rompant avec le narratif.</p>
<p>Pincez-moi, je suis en train de décrier un angle politique. Absurdité quand tu nous tiens…</p>
<h2 id="pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer">Pouvoir de détruire, pouvoir de créer <a href="#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer">Pouvoir de détruire, pouvoir de créer <a href="#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Les textes réunis ici, majeurs dans l’œuvre de Bookchin, exposent son écologie sociale, dans sa théorie comme dans sa pratique « municipaliste libertaire », qui passe par la démocratie directe et la reprise en main de nos conditions d’existence. Ils déploient aussi toutes les implications éthiques et même esthétiques de ce projet politique, depuis la respiritualisation du travail jusqu’à l’établissement d’une nouvelle sensibilité et d’une nouvelle façon de vivre, un apprentissage continuel de la vertu et de la décence pour résister à la corruption sociale, morale et psychologique exercée par le marché et son égoïsme débridé.</p>
<p><cite><em>Pouvoir de détruire, pouvoir de créer</em>, Murray Bookchin</cite></p>
</blockquote>
<p>Les <a href="/david/stream/2018/10/15/">réflexions</a> de cette personne <a href="/david/stream/2018/10/01/">m’intéressaient</a> alors je me suis dit qu’une compilation serait une bonne introduction. Il y a effectivement des textes qui après 50 ans n’ont pas pris un ride.</p>
<p>C’est peut-être ce qui est le plus déstabilisant d’ailleurs.</p>
<h2 id="la-nature-est-un-champ-de-bataille">La nature est un champ de bataille <a href="#la-nature-est-un-champ-de-bataille" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<h2 id="la-nature-est-un-champ-de-bataille">La nature est un champ de bataille <a href="#la-nature-est-un-champ-de-bataille" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><blockquote>
<p>Face à la catastrophe écologique annoncée, les bonnes âmes appellent l’humanité à « dépasser ses divisions » pour s’unir dans un « pacte écologique ». Cet essai s’attaque à cette idée reçue. Il n’y aura pas de consensus environnemental. Loin d’effacer les antagonismes existants, la crise écologique se greffe au contraire à eux pour les porter à incandescence. Soit la localisation des décharges toxiques aux États-Unis : si vous voulez savoir où un stock de déchets donné a le plus de chances d’être enfoui, demandez-vous où vivent les Noirs, les Hispaniques, les Amérindiens et autres minorités raciales. Interrogez-vous par la même occasion sur le lieu où se trouvent les quartiers pauvres…</p>
<p><cite><em><a href="https://www.editions-zones.fr/lyber?la-nature-est-un-champ-de-bataille">La nature est un champ de bataille</a></em> (<a href="/david/cache/2020/a72c83494fc6636cde5b73bd2b064958/">cache</a>), Razmig Keucheyan</cite></p>
</blockquote>

+ 79
- 79
david/log/index.xml 파일 보기

@@ -5,7 +5,7 @@
<link href="https://larlet.fr/david/" rel="alternate" type="text/html" />
<link href="https://larlet.fr/david/log/" rel="self" />
<id>https://larlet.fr/david/</id>
<updated>2020-02-24T12:00:00+01:00</updated>
<updated>2020-02-25T12:00:00+01:00</updated>
<author>
<name>David Larlet</name>
<uri>https://larlet.fr/david/</uri>
@@ -19,32 +19,32 @@
<id>https://larlet.fr/david/2020/02/21/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;À quoi consacrer mon temps ?&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;vivre-avec&quot;&gt;Vivre avec &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#vivre-avec&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;vivre-avec&quot;&gt;Vivre avec &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#vivre-avec&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Les termes par lesquels les langues modernes expriment en général la contrainte, observe-t-elle [Dorothy Lee], se retrouvent chez les Wintu en des tournures qui dénotent la coopération. C’est ainsi qu’une mère n’« emmène » pas son bébé à l’ombre ; elle y « va avec lui ». Un chef ne « dirige » pas son peuple ; il « se tient à ses côtés ». De toute façon, &lt;mark&gt;il n’est jamais plus qu’un conseiller&lt;/mark&gt; et ne dispose d’aucun moyen de contrainte pour faire prévaloir ses vues. Les Wintu, note encore Dorothy Lee « ne disent jamais, et en fait ne pourraient pas dire, comme nous, “j’ai une sœur” ou “un fils” ou “un mari”. “&lt;em&gt;Vivre avec&lt;/em&gt;” est l’expression qui leur sert habituellement à traduire ce que nous appelons la possession, et ils l’emploient pour tout ce qu’ils respectent ; si bien que l’on dira d’un homme qu’il vit avec son arc et ses flèches ».&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;Entretien dans la revue &lt;em&gt;Philosophica, vol XIII&lt;/em&gt; en 1974, extrait de &lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer&quot;&gt;Pouvoir de détruire, pouvoir de créer&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Murray Bookchin&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Cela résonne fort avec le fait de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2015/10/31/&quot;&gt;me sentir père&lt;/a&gt; et d’essayer de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2019/faire-famille/&quot;&gt;faire famille&lt;/a&gt; ou de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2019/faire-equipe/&quot;&gt;faire équipe&lt;/a&gt;. Une question de posture, à la fois apaisée et apaisante. Lorsqu’il n’y a plus rien à imposer, il reste à faire ensemble.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Et c’est là où je trouve mon contentement actuel.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;environnementalisme&quot;&gt;Environnementalisme &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#environnementalisme&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;environnementalisme&quot;&gt;Environnementalisme &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#environnementalisme&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;J’emploie le mot « environnementalisme » pour l’opposer à celui d’« écologie », et en particulier à l’écologie sociale. Alors que l’écologie sociale, de mon point de vue, cherche à éliminer la domination de l’humain sur l’humain, l’environnementalisme dénote une mentalité « instrumentale », ou technique, dans laquelle la nature est conçue simplement comme un habitat passif, un agrégat d’objets et de forces externes, qu’il s’agit de rendre plus « utilisables » par les humains, quelle que soit la nature des usages en question. En fait, &lt;mark&gt;l’environnementalisme, c’est simplement la gestion technique de la nature&lt;/mark&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;Lettre ouverte au mouvement écologiste&lt;/em&gt;, février 1980, extrait de &lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer&quot;&gt;Pouvoir de détruire, pouvoir de créer&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Murray Bookchin&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Cette distinction me parle, notamment car je me trouve actuellement dans une position où j’essaye de &lt;a href=&quot;https://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-des-retraites-comment-sont-traites-les-milliers-d-amendements-deposes-7800107173&quot;&gt;régler des problèmes techniques&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/2857bcda24e61cd80229ec230ee3d2b1/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) pour des fonctionnaires au service d’un gouvernement qui est loin de vouloir &lt;cite&gt;éliminer la domination de l’humain sur l’humain&lt;/cite&gt;, bien au contraire…&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Vouloir protéger les faibles en aidant — à l’insu de mon plein gré — les forts, ça fait pas très Robin des bois.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;webmasters&quot;&gt;Webmasters &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#webmasters&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;webmasters&quot;&gt;Webmasters &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#webmasters&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;For better or worse, I am a document lover. All of my best intentions to try new digital tools eventually devolve to their most stable ur-forms of text files and spreadsheets. I think back to what hooked me on the web in 1996—our expectations are so often defined by our first loves. The primitive parts of me will always want websites to be editable documents with legible, marked up text on servers. &lt;mark&gt;I began making websites when mastery seemed so possible that people called themselves “webmasters.”&lt;/mark&gt; Those expectations are laughable now.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://frankchimero.com/blog/2020/wants-and-needs/&quot;&gt;Redesign: Wants and Needs&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/3006691afcf79e8a0fa83b2f0f64e91a/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Un entretien récent me faisait prendre conscience du fait que j’aligne des balises &lt;abbr title=&quot;HyperText Markup Language&quot;&gt;HTML&lt;/abbr&gt; depuis deux décennies. J’ai l’impression d’être passé du statut de &lt;em&gt;webmaster&lt;/em&gt; à celui de &lt;em&gt;webservant&lt;/em&gt; : ne plus maîtriser mais essayer de faire le moins de dégâts possible en publiant des pages. Avec j’espère moins d’arrogance, moins de choses à &lt;em&gt;me&lt;/em&gt; prouver.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Une documentation personnelle et sans prétention mais partagée qui pourrait parfois servir à d’autres.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;hire-good-writers&quot;&gt;Hire good writers &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#hire-good-writers&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;hire-good-writers&quot;&gt;Hire good writers &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#hire-good-writers&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;If you are trying to decide between a few people to fill a position, always hire the better writer. It doesn’t matter if that person is a designer, programmer, marketer, salesperson, or whatever, the writing skills will pay off. Effective, concise writing and editing leads to effective, concise code, design, emails, instant messages, and more.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;mark&gt;That’s because being a good writer is about more than words.&lt;/mark&gt; Good writers know how to communicate. They make things easy to understand. They can put themselves in someone else’s shoes. They know what to omit. They think clearly. And those are the qualities you need.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://basecamp.com/gettingreal/08.6-wordsmiths&quot;&gt;Wordsmiths | Getting Real&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/82e58e715a4ddb17b2f9e2a023005b1a/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;C’est assez vertigineux de se considérer comme étant un auteur. Je ne crois pas avoir ce sentiment. Je publie à voix haute des embryons d’idées tout au plus. Mais peut-être que c’est déjà beaucoup. En tout cas, si je n’étais plus en capacité de le faire, je me sentirais probablement frustré au point de vouloir le faire &lt;em&gt;via&lt;/em&gt; un autre support.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;C’est peut-être cela « être auteur » finalement ?&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;unlocking-the-commons&quot;&gt;Unlocking the commons &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#unlocking-the-commons&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;unlocking-the-commons&quot;&gt;Unlocking the commons &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#unlocking-the-commons&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;I call this “unlocking the commons,” and it’s the same approach I’ve taken with my Patreon and newsletter. Fans support the person and the work. But it’s not a transaction, a fee for service. &lt;mark&gt;It’s a contribution that benefits everyone.&lt;/mark&gt; Free-riders aren’t just welcome; free-riding is the &lt;em&gt;point&lt;/em&gt;. This, I think, is key to understanding the psychology of patronage. […]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;This is one of the weird things about patronage. As a consumer, your first thought is to your own benefit. As a patron, it’s to the good of your beneficiary. Likewise, as an artisan supported by patronage, you tend to think more about what’s best for your patrons and audience than you do yourself. […]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;The most powerful and interesting media model will remain raising money from members who don’t just permit but &lt;em&gt;insist&lt;/em&gt; that the product be given away for free. &lt;mark&gt;The value comes not just what they’re buying, but who they’re buying it from and who gets to enjoy it.&lt;/mark&gt;&lt;/p&gt;
@@ -53,13 +53,13 @@
&lt;p&gt;C’est une chose que j’aimerais &lt;a href=&quot;https://craigmod.com/essays/membership_programs/&quot;&gt;explorer&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/4c5cc5e59531ef04e068c883a1a0e166/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) à un moment de la vie de ces contenus. Je ne sais pas du tout quelle forme est-ce que cela pourrait prendre. S’il y a de l’argent en jeu, j’aimerais que ça ne devienne pas un club de riches/privilégiés. Ni avoir une position ascendante sur le groupe.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;C’est peut-être pour cela que je ne le fais pas en premier lieu :D. Mais quand même ça manque d’échanges. Tout cela en ayant du mal à répondre aux courriels intéressants… incohérences tenaces et gestion du temps compliquée en ce moment.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Merci à toutes les personnes qui me font des retours sur ces publications ! 🙇&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;dix-pour-cent&quot;&gt;Dix pour cent &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#dix-pour-cent&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;dix-pour-cent&quot;&gt;Dix pour cent &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#dix-pour-cent&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;C’est ce dont s’inquiète une série d’articles parus dans le &lt;em&gt;Armed Forces Journal&lt;/em&gt;, le mensuel des officiers de l’armée américaine. 80 % du pétrole consommé par l’État américain l’est par les forces armées. Chaque jour, celles-ci requièrent 130 millions de barils pour leur fonctionnement. Le pétrole représente aujourd’hui 77 % des carburants employés par l’armée. 70 % du tonnage déplacé chaque jour sur les champs de bataille est du pétrole. Si l’on y ajoute l’eau, on atteint 90 %. Les munitions, en comparaison, représentent un tonnage relativement modeste. Plus généralement, &lt;mark&gt;10 % des émissions de carbone annuelles à l’échelle globale proviennent de l’activité militaire&lt;/mark&gt; (toutes armées confondues).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille&quot;&gt;La nature est un champ de bataille&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Razmig Keucheyan&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;C’est un fait que je vois très rarement discuté ou pointé du doigt. Un tabou de la défense (et de l’attaque !) qui est loin d’être négligeable. Lorsque le prix du baril de pétrole augmente, la facture des armées devient d’autant plus salée. Pour un service (?) équivalent.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je serais curieux de savoir sur ces 10 %, combien concernent uniquement l’entrainement. Et combien sont gaspillés en simple déplacement continu des effectifs/équipements.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;surlignage&quot;&gt;Surlignage &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#surlignage&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;J’ai cédé aux sirènes du surlignage avec l’élément HTML &lt;code&gt;mark&lt;/code&gt; lors de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/&quot;&gt;la dernière publication&lt;/a&gt;, c’est un élément qui a l’air d’être populaire auprès des personnes que je suis en ce moment. Il y a des modes comme ça, l’année dernière c’était plutôt &lt;code&gt;hr&lt;/code&gt; (j’avais cédé aussi !).&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;surlignage&quot;&gt;Surlignage &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#surlignage&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;J’ai cédé aux sirènes du surlignage avec l’élément HTML &lt;code&gt;mark&lt;/code&gt; lors de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/&quot;&gt;la dernière publication&lt;/a&gt;, c’est un élément qui a l’air d’être populaire auprès des personnes que je suis en ce moment. Il y a des modes comme ça, l’année dernière c’était plutôt &lt;code&gt;hr&lt;/code&gt; (j’avais cédé aussi !).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je me suis rendu compte en voulant le styler qu’il pouvait poser des &lt;a href=&quot;https://developer.mozilla.org/fr/docs/Web/HTML/Element/mark#Accessibilit%C3%A9&quot;&gt;problèmes d’accessibilité&lt;/a&gt;, aussi je suis arrivé à la CSS suivante :&lt;/p&gt;
&lt;pre&gt;&lt;code&gt;mark {
background: LightGoldenRodYellow;
@@ -90,7 +90,7 @@ mark::after {
&lt;p&gt;En espérant que cela puisse servir à d’autres. Si vous utilisez un lecteur d’écran je serais curieux de savoir si cela vous est utile.&lt;/p&gt;
&lt;hr /&gt;
&lt;p&gt;Note : je trouve que la balise &lt;code&gt;mark&lt;/code&gt; est pertinente pour pointer un court passage dans une citation plus longue, et comme je fais pas mal de citations je compte m’en servir par la suite. J’espère que les styles par défaut de votre &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2019/flux-rss/&quot;&gt;agrégateur&lt;/a&gt; ne sont pas trop agressifs…&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;consentement&quot;&gt;Consentement &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#consentement&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;consentement&quot;&gt;Consentement &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/21/#consentement&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;[Discussion après avoir vu un clip d’Angèle chez des amis, en particulier &lt;a href=&quot;https://www.youtube.com/watch?v=Hi7Rx3En7-k&amp;amp;t=120&quot;&gt;cette partie&lt;/a&gt;]&lt;/em&gt;&lt;br /&gt;
— Mais alors dans Cendrillon, le Prince il devrait demander à la Princesse avant de l’embrasser ?&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
@@ -106,18 +106,18 @@ mark::after {
<id>https://larlet.fr/david/2020/02/14/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Quelques pistes pour un monde qui (me) serait meilleur.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ambivalence&quot;&gt;Ambivalence &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#ambivalence&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;ambivalence&quot;&gt;Ambivalence &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#ambivalence&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Comme l’a montré Gramsci, les crises sont toujours des moments ambivalents pour le capitalisme. D’un côté, elles représentent un risque pour la survie du système. Mais, de l’autre, elles sont aussi des occasions de générer de nouvelles opportunités de profits. La crise environnementale n’échappe pas à cette ambivalence. L’ouragan Katrina a par exemple détruit des volumes colossaux de capital. Mais il a aussi permis l’expulsion et la rentabilisation de quartiers jusque-là populaires et donc peu rentables, ainsi que la privatisation massive des services publics, notamment les écoles. Il en va de même du tsunami de 2004 en Asie, qui a conduit à l’enclosure de nombreuses régions côtières et suscité l’installation de chaînes internationales d’hôtellerie et de restauration.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille&quot;&gt;La nature est un champ de bataille&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Razmig Keucheyan&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Après avoir dépeint un &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/&quot;&gt;univers numérique&lt;/a&gt; relativement triste, j’aimerais rappeler que des technologies sont porteuses d’espoirs. Le choix dépend de nous, de nos usages, de ce que l’on promeut à nos proches, des possibilités que l’on est capable de montrer.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;neutral-data&quot;&gt;Neutral data &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#neutral-data&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;neutral-data&quot;&gt;Neutral data &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#neutral-data&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;“‘The map is not the territory ... but another version of reality,’ Wreckert said, quoting semanticist Alfred Korzybski, one of William S. Burroughs’ biggest influences. “&lt;mark&gt;Data is always translated to what they might be presented.&lt;/mark&gt; The images, lists, graphs, and maps that represent those data are all interpretations, and there is no such thing as neutral data. Data is always collected for a specific purpose, by a combination of people, technology, money, commerce, and government.”&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.vice.com/en_us/article/9393w7/this-man-created-traffic-jams-on-google-maps-using-a-red-wagon-full-of-phones&quot;&gt;How to Fake a Traffic Jam on Google Maps&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/42b02cc81a7fface539dfb3397f0a464/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Rien n’est neutre mais tout est relativement &lt;em&gt;hackable&lt;/em&gt;. Le manque de résilience d’un système fortement couplé a cette défaillance qu’il suffit d’un petit grain de sable pour que la machine ne sache quoi en faire.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;J’imagine un &lt;em&gt;business&lt;/em&gt; qui créerait un faux embouteillage le matin pour faire passer plus rapidement les personnes à l’origine de celui-ci par ce même endroit. Puis un concurrent qui rendrait inopérant le raccourci. Quitte à marcher sur la tête, autant que ça soit avec du fun !&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;rss&quot;&gt;RSS &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#rss&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;J’ai posé la &lt;a href=&quot;https://mastodon.social/@dav/103524352995568684&quot;&gt;question suivante sur Mastodon&lt;/a&gt; :&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;rss&quot;&gt;RSS &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#rss&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;J’ai posé la &lt;a href=&quot;https://mastodon.social/@dav/103524352995568684&quot;&gt;question suivante sur Mastodon&lt;/a&gt; :&lt;/p&gt;
&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Si vous n’utilisez pas de lecteur de flux &lt;abbr title=&quot;Really Simple Syndication&quot;&gt;RSS&lt;/abbr&gt;, pourquoi ?&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
@@ -157,7 +157,7 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &amp;quot;comme lu&amp;quot; (sa
&lt;p&gt;J’utilise mais probablement mal. Principalement probablement par méconnaissance des outils. Je ne trouve pas notamment de clients qui me satisfasse pleinement que ce soit sur Debian ou Android. Mais j’utilise de plus en plus oui !&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Merci pour toutes ces réponses, ça me donne du grain à moudre pour un &lt;em&gt;vaporware&lt;/em&gt; qui a au moins 15 ans.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;confuse-trackers&quot;&gt;Confuse trackers &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#confuse-trackers&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;confuse-trackers&quot;&gt;Confuse trackers &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#confuse-trackers&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Each time she refreshed the Explore tab, it was a completely different topic, none of which she was interested in. That’s because Mosley wasn’t the only person using this account -- it belonged to a group of her friends, at least five of whom could be on at any given time. &lt;mark&gt;Maybe they couldn’t hide their data footprints, but they could at least leave hundreds behind to confuse trackers.&lt;/mark&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;These teenagers are relying on a sophisticated network of trusted Instagram users to post content from multiple different devices, from multiple different locations.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;If you wanted to confuse Instagram, here’s how.&lt;/p&gt;
@@ -165,7 +165,7 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &amp;quot;comme lu&amp;quot; (sa
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;C’est une somme de petits actes de résistance qui donnent de l’espoir, en particulier venant des jeunes générations. Je suis encore trop dans l’exclusion élitiste (ne pas aller sur Facebook) et pas assez dans le &lt;em&gt;hack&lt;/em&gt; collectif (y aller et participer au bruit alternatif pour se protéger… et protéger les autres ?).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Note: le contenu de l’article est plein de liens avec des attributs du type &lt;code&gt;data-link-tracker-options=&amp;quot;{&amp;amp;quot;action&amp;amp;quot;:&amp;amp;quot;inline-annotation|Mobile Apps|CNET_CAT_TOPIC|450&amp;amp;quot;}&amp;quot;&lt;/code&gt;, c’est assez succulent vu le contenu…&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ecologie-sociale&quot;&gt;Écologie sociale &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#ecologie-sociale&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;ecologie-sociale&quot;&gt;Écologie sociale &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#ecologie-sociale&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Dans mon esprit, écologie a toujours signifié écologie sociale : la conviction que l’idée même de dominer la nature découle de la domination de l’humain par l’humain, que ces soit des femmes par les hommes, des jeunes par leurs aînés, d’un groupe ethnique par un autre, de la société par l’État, de l’individu par la bureaucratie, aussi bien que d’une classe économique par une autre ou d’un peuple colonisé par une puissance coloniale.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;[…]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Aussi longtemps que persistera la hiérarchie, aussi longtemps que la domination imposera un système d’organisation élitiste à l’humanité, le projet de dominer la nature se perpétuera et conduira inévitablement notre planète vers l’extinction écologique.&lt;/p&gt;
@@ -173,7 +173,7 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &amp;quot;comme lu&amp;quot; (sa
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Ce que je trouve intéressant dans cette réflexion, c’est qu’il existe de très nombreuses formes de luttes qui permettraient d’aboutir (?) à un résultat proche et enthousiasmant. Chacun·e peut avoir son propre cheval de bataille plus ou moins léger s’ils finissent par converger, voire s’émuler. En ayant l’esprit souple, on peut potentiellement imaginer être sur plusieurs chevaux à la fois. Ou séquentiellement.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Quel cirque.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;alternumerisme&quot;&gt;Alternumérisme &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#alternumerisme&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;alternumerisme&quot;&gt;Alternumérisme &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#alternumerisme&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Il me semble que nous pouvons peut-être encore être pour l’alternumérisme. Mais ce qui tenait de l’affirmation devient chaque jour un peu plus une interrogation, tant ce que nous prônons, finalement n’arrive pas à devenir autre chose qu’un instrument, un argument même pour permettre aux excès du numérisme de devenir toujours plus excessifs.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;http://www.internetactu.net/2020/02/13/de-lalternumerisme-dautres-numeriques-sont-ils-possibles/&quot;&gt;De l’alternumérisme : d’autres numériques sont-ils possibles ?&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/ad8fd9818243ad950a794021d3dc794c/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
@@ -181,14 +181,14 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &amp;quot;comme lu&amp;quot; (sa
&lt;p&gt;J’aime ce double sens. À quel point est-ce qu’un autre numérique passe par une dé-numérisation de l’autre ? Ne plus communiquer par un biais numérique, ne plus partager des photos par un biais numérique, ne plus transmettre une émotion par un émoji, ne plus être informé que par des personnes physiquement proches.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je doute que ce soit &lt;em&gt;via&lt;/em&gt; le numérique que l’on réussira à inventer un autre numérique.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;🤖&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;sagesse&quot;&gt;Sagesse &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#sagesse&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;sagesse&quot;&gt;Sagesse &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#sagesse&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Il n’est pas nécessaire de faire un effort pour penser d’une manière particulière. Votre pensée ne devrait pas être partiale. Nous pensons simplement avec notre esprit intégral, et voyons sans un effort les choses telles qu’elles sont. Simplement voir, et être prêt à voir les choses avec notre esprit intégral, c’est cela la pratique de zazen. Si nous sommes prêts à penser, nous n’avons pas besoin de faire un effort pour penser. C’est ce qu’on appelle la conscience présente. La conscience présente est en même temps la sagesse. Par sagesse, nous n’entendons pas une faculté ou une philosophie particulières. &lt;mark&gt;Avoir l’esprit prêt, cette qualité est la sagesse.&lt;/mark&gt; Divers enseignements et philosophies, diverses formes d’études et de recherche, pourraient donc être la sagesse. Mais nous ne devrions pas nous attacher à une sagesse particulière, telle celle enseignée par Bouddha. La sagesse n’est pas quelque chose qui s’apprend. La sagesse viendra de votre conscience présente. Il s’agit donc d’être prêt à voir, et d’être prêt à penser. C’est ce qu’on appelle la vacuité de votre esprit. La vacuité n’est autre que la pratique de zazen.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#esprit-zen-esprit-neuf&quot;&gt;Esprit zen, esprit neuf&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Shunryu Suzuki&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Et si l’espoir était une pratique ? Un petit feu à alimenter régulièrement pour réchauffer notre cœur. Et pour éclairer les sourires des autres.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Une même flamme peut se partager à l’infini.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;(Il y a des chances de finir sur un tas de cendres par contre.)&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;empathie&quot;&gt;Empathie &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#empathie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;empathie&quot;&gt;Empathie &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/14/#empathie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;— Tu vois si tu m’expliques ça me permet d’avoir de l’empathie pour toi.&lt;br /&gt;
— C’est quoi l’empathie ?&lt;br /&gt;
— C’est essayer de ressentir ce que ressentent les autres.&lt;br /&gt;
@@ -206,30 +206,30 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &amp;quot;comme lu&amp;quot; (sa
<id>https://larlet.fr/david/2020/02/07/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;(Savoir) vivre dans un panoptique numérique.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;make-them-dance&quot;&gt;Make them dance &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#make-them-dance&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;make-them-dance&quot;&gt;Make them dance &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#make-them-dance&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Unequal knowledge about us produces unequal power over us, and so epistemic inequality widens to include the distance between what we can do and what can be done to us. Data scientists describe this as the shift from monitoring to actuation, in which a critical mass of knowledge about a machine system enables the remote control of that system. Now people have become targets for remote control, as surveillance capitalists discovered that the most predictive data come from intervening in behavior to tune, herd and modify action in the direction of commercial objectives. This third imperative, “economies of action,” has become an arena of intense experimentation. “We are learning how to write the music,” one scientist said, “and then we let the music make them dance.”&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.nytimes.com/2020/01/24/opinion/sunday/surveillance-capitalism.html&quot;&gt;You Are Now Remotely Controlled&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/f45cdbe527b4c4acead78cef9e4d533f/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Le plus triste est peut-être d’avoir réussi à compiler tous ces liens sur les &lt;abbr title=&quot;Google Apple Facebook Amazon Microsoft et compagnie&quot;&gt;GAFAM+&lt;/abbr&gt; en moins d’un mois. Et je ne parle même pas des failles de sécurité qui sont toutes plus cocasses &lt;a href=&quot;https://www.vice.com/en_us/article/dygy8k/researchers-find-anonymized-data-is-even-less-anonymous-than-we-thought&quot;&gt;les unes&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/efc69100e48d4016a6e167797da7ee13/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) que &lt;a href=&quot;https://mashable.com/article/google-photos-videos-glitch/&quot;&gt;les autres&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/3146f1a5743de3217adc3bc854897aaf/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;).&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;evil&quot;&gt;Evil &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#evil&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;evil&quot;&gt;Evil &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#evil&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;The tech industry doesn’t intoxicate us like it did just a few years ago. Keeping up with its problems—and its fixes, and its fixes that cause new problems—is dizzying. Separating out the meaningful threats from the noise is hard. Is Facebook really the danger to democracy it looks like? Is Uber really worse than the system it replaced? Isn’t Amazon’s same-day delivery worth it? Which harms are real and which are hypothetical? Has the techlash gotten it right? And which of these companies is really the worst? Which ones might be, well, evil?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://slate.com/technology/2020/01/evil-list-tech-companies-dangerous-amazon-facebook-google-palantir.html&quot;&gt;Which tech companies are doing the most harm?&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/566b71b4e3a0217d7a224f71aa255a35/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;On en est là : essayer de savoir qui est pire que l’autre. Et l’on appelle encore cela des services. C’est assez fou quand on y pense. C’est aussi ce à quoi cette industrie est très bonne : nous occuper de façon à ne pas trop penser.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;J’ai envie de travailler sur des produits qui nous aident à panser les maux des inégalités. J’ai le sentiment que cela ne pourra passer que par plus d’autonomie et de décentralisation. J’ai la conviction qu’&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2018/11/27/&quot;&gt;une seule génération&lt;/a&gt; suffit.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;mood&quot;&gt;Mood &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#mood&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;mood&quot;&gt;Mood &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#mood&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;But a more careful look into Spotify’s history shows that the decision to define audiences by their moods was part of a strategic push to grow Spotify’s advertising business in the years leading up to its IPO—and today, Spotify’s enormous access to mood-based data is a pillar of its value to brands and advertisers, allowing them to target ads on Spotify by moods and emotions. Further, since 2016, Spotify has shared this mood data directly with the world’s biggest marketing and advertising firms.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://thebaffler.com/downstream/big-mood-machine-pelly&quot;&gt;Big Mood Machine&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/5ddeb776b27bade5f581d66e40de4c6c/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Donne moi ton historique d’écoute et je te dirais le traitement dont tu as besoin pour te sentir mieux ; ou je t’enlèverai la possibilité de bénéficier d’une assurance. J’imagine une société où tu laisserais tourner en fond une liste de lecture douce, bienveillante et motivante pour montrer ta conformité et ton bonheur.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Le seul terme de &lt;em&gt;streaming surveillance&lt;/em&gt; me fait frissonner. Et cela ne se limite pas à la musique, c’est probablement encore pire avec la vidéo. &lt;a href=&quot;https://www.numerama.com/business/599695-un-francais-sur-dix-paie-un-abonnement-a-netflix.html&quot;&gt;Oups&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/f7f37a2f04e53d5fef5189fbd172f5b7/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;).&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;normalized&quot;&gt;Normalized &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#normalized&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;normalized&quot;&gt;Normalized &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#normalized&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Luckily as the year comes to a close, the music streaming platform Spotify provides its users with a tantalizing (and ready to share) glimpse of their listening habits. It’s fun! It’s shareable! And it’s a troubling reminder that being “fun” and “shareable” is one of the primary ways by which rampant surveillance becomes normalized.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://librarianshipwreck.wordpress.com/2019/12/06/who-listens-to-the-listeners/&quot;&gt;Who Listens to the Listeners?&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/662f4136a25b828f662a6e822d85575d/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Pratique que je dénonçais &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2016/cultural-intimacy/&quot;&gt;il y a déjà quatre ans&lt;/a&gt;. Nos &lt;strong&gt;voisins numériques&lt;/strong&gt; sont extrêmement nombreux, il ne s’agit plus des individus physiquement suffisamment proches pour vous écouter. Il y a les personnes qui sont directement sur le réseau, les personnes qui sont au niveau du service en lui-même, les personnes avec lesquelles ces données sont partagées à des fins de recherche, les personnes qui sont en charge des services de sauvegarde, les personnes à qui ces données sont vendues. Sans compter les personnes qui ont réussi à récupérer ces données depuis les machines des personnes du premier niveau. Si vous deviez les visualiser vous seriez au stade de France au moment d’appuyer sur &lt;em&gt;Play&lt;/em&gt; !&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Lorsque vous lancez une lecture sur Spotify/Youtube/Etc, il y a potentiellement des milliers de personnes qui savent dans quel état d’esprit est-ce que vous êtes à ce moment précis, à quel moment vous faites une pause, quels enchaînements vous semblent pertinents. Est-ce que vous êtes à l’aise avec ça ?&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;open-book&quot;&gt;Open book &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#open-book&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;open-book&quot;&gt;Open book &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#open-book&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;The data reviewed by Times Opinion didn’t come from a telecom or giant tech company, nor did it come from a governmental surveillance operation. It originated from a location data company, one of dozens quietly collecting precise movements using software slipped onto mobile phone apps. You’ve probably never heard of most of the companies — and yet to anyone who has access to this data, your life is an open book. They can see the places you go every moment of the day, whom you meet with or spend the night with, where you pray, whether you visit a methadone clinic, a psychiatrist’s office or a massage parlor.
&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.nytimes.com/interactive/2019/12/19/opinion/location-tracking-cell-phone.html&quot;&gt;Twelve Million Phones, One Dataset, Zero Privacy&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/2390380d879c04ee56baf320b6f7e681/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
@@ -238,13 +238,13 @@ Ensuite je survole régulièrement et je marque &amp;quot;comme lu&amp;quot; (sa
Il n’a pas fallu attendre le « Temps d’écran » d’Apple pour réaliser la quantité de données historisées et localisées disponibles dans un téléphone et dans toute la chaîne de traitement et d’analyse de cette information.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Ce n’est pas tant d’être un livre ouvert que de l’être pour de très nombreuses personnes. Et je ne parle même pas de celles &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/15/#citizenfour&quot;&gt;à un niveau supérieur&lt;/a&gt; qui se mettent à croiser toutes ces données.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Notre téléphone indispensable (traduction de &lt;em&gt;smartphone&lt;/em&gt; locale que je trouve pertinente) est un confessionnal avec des milliers d’oreilles.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;telephone&quot;&gt;Téléphone &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#telephone&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;telephone&quot;&gt;Téléphone &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#telephone&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Le processus est simple, le téléphone est connecté à l’ordinateur ou la tablette. Ensuite, l’Ufed utilise les failles de sécurité des téléphones portables pour réaliser une copie du disque dur. Tout y passe : les photos, les vidéos, les emails, l’historique des navigations internet ou de la géolocalisation, les historiques de mots de passe, le carnet d’adresse, les données, les notes et les message des applis comme Snapchat, Facebook – même ceux des apps réputées « chiffrées » comme Signal ou Telegram…&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.streetpress.com/sujet/1579520319-police-gendarmerie-un-logiciel-pour-fouiller-portables&quot;&gt;Bientôt dans presque tous les commissariats, un logiciel pour fouiller dans vos portables&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/de93ff8ea46e134a57ecd2671897abee/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Il serait peut être temps de revenir à un &lt;em&gt;dumbphone&lt;/em&gt;, d’autant &lt;a href=&quot;https://www.reuters.com/article/us-apple-fbi-icloud-exclusive-idUSKBN1ZK1CT&quot;&gt;qu’Apple a fini par plier aussi&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/5abb317f078fc9f585712bfa3f772504/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;). Encore une fois se marginaliser pour garder un semblant de consistance.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je comprends de plus en plus ceux qui arrêtent tout pour faire &lt;a href=&quot;http://yohanboniface.me/&quot;&gt;du pain&lt;/a&gt; ou &lt;a href=&quot;https://blog.notmyidea.org/&quot;&gt;de la bière&lt;/a&gt;…&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;cars&quot;&gt;Cars &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#cars&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;cars&quot;&gt;Cars &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#cars&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;On a recent drive, a 2017 Chevrolet collected my precise location. It stored my phone’s ID and the people I called. It judged my acceleration and braking style, beaming back reports to its maker General Motors over an always-on Internet connection.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Cars have become the most sophisticated computers many of us own, filled with hundreds of sensors. Even older models know an awful lot about you. Many copy over personal data as soon as you plug in a smartphone.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;But for the thousands you spend to buy a car, the data it produces doesn’t belong to you.&lt;/p&gt;
@@ -256,12 +256,12 @@ Il n’a pas fallu attendre le « Temps d’écran » d’Apple pour réaliser
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;Ibid.&lt;/em&gt;&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Ceci n’est pas de la science-fiction, il y a aussi une intersectionnalité dans la surveillance et la manipulation. &lt;em&gt;Joie.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;sonos&quot;&gt;Sonos &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#sonos&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;sonos&quot;&gt;Sonos &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#sonos&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/sonos_obsolescence.png&quot; alt=&quot;Courriel envoyé par Sonos pour des enceintes achetées il y a moins de trois ans&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;&lt;strong&gt;PAS&lt;/strong&gt; Merci Sonos pour ce bel exemple d’obsolescence programmée.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
&lt;p&gt;Lorsque Sonos s’est mis à faire des enceintes connectées, je me suis empressé d’acheter les derniers modèles qui n’envoient pas un enregistrement continu de mon environnement (du moins je ne peux que l’espérer). Rétrospectivement, &lt;a href=&quot;https://www.bbc.co.uk/news/technology-50948868&quot;&gt;c’était une erreur&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/cbef115a80c646c9eddc61ac077a6891/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) et j’aurais dû m’en tenir à des enceintes &lt;em&gt;low-tech&lt;/em&gt; qui ne sont pas des ordinateurs à part entière.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ban-technology&quot;&gt;Ban technology &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#ban-technology&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;ban-technology&quot;&gt;Ban technology &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#ban-technology&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;“I’ve come to the conclusion that because information constantly increases, there’s never going to be privacy,” Mr. Scalzo said. “Laws have to determine what’s legal, but you can’t ban technology. Sure, that might lead to a dystopian future or something, but you can’t ban it.”&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.nytimes.com/2020/01/18/technology/clearview-privacy-facial-recognition.html&quot;&gt;The Secretive Company That Might End Privacy as We Know It&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/1d190443e06aa99b44dd2a4d55b1b58e/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
@@ -276,15 +276,15 @@ Il n’a pas fallu attendre le « Temps d’écran » d’Apple pour réaliser
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.nytimes.com/2019/10/04/technology/google-facial-recognition-atlanta-homeless.html&quot;&gt;Atlanta Asks Google Whether It Targeted Black Homeless People&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/384b330b3de6f4f2bac8c81f0f04c404/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Les paumes-de-mains-sur-le-visage ne manquent pas non plus. Pour des articles en français, je vous recommande la section &lt;a href=&quot;http://www.internetactu.net/tag/reconnaissance-faciale/&quot;&gt;reconnaissance faciale&lt;/a&gt; alimentée par Hubert Guillaud.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;endlessness&quot;&gt;Endlessness &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#endlessness&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;endlessness&quot;&gt;Endlessness &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#endlessness&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;On the demand side, too, TikTok achieves endlessness. It is endless horizontally, each video an infinitely looping GIF, and it is endless vertically, the videos stacked up in an infinite scroll. There is no exit from TikTok’s cinema. One college student I know, having recently downloaded the app, told me that she now finds herself watching TikToks until her iPhone battery dies. She can’t pull her eyes away from the screen, but she is still able to withstand the temptation to recharge her phone while the app’s running. Electrical failure is the last defense against infinite media.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;http://www.roughtype.com/?p=8677&quot;&gt;TikTok and the coming of infinite media&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/58add7873e65625beba4c859d40a278b/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Jusqu’où peut aller la captation de l’attention ? Je crois que l’on commence à avoir des réponses : il n’y a pas de limites.
On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaque pour nous faire aller de l’avant.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;newsletters&quot;&gt;Newsletters &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#newsletters&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Je pense que je vais arrêter de faire la promotion des listes de diffusion qui ne sont pas vierges de traçabilité. Si tu rédiges sur un espace qui est contrôlé par une entité qui transforme tous les liens que tu partages afin de voir qui est intéressé par quoi, tu contribues à un système (centralisé) même si tu ne vas pas toi-même consulter ces statistiques. Je sais que c’est élitiste de procéder ainsi &lt;em&gt;et&lt;/em&gt; j’imagine que s’il y a suffisamment de demandes de la part des utilisateur·ice·s, des services seront proposés qui soient un peu plus respectueux de la confidentialité de mes explorations.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;newsletters&quot;&gt;Newsletters &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#newsletters&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Je pense que je vais arrêter de faire la promotion des listes de diffusion qui ne sont pas vierges de traçabilité. Si tu rédiges sur un espace qui est contrôlé par une entité qui transforme tous les liens que tu partages afin de voir qui est intéressé par quoi, tu contribues à un système (centralisé) même si tu ne vas pas toi-même consulter ces statistiques. Je sais que c’est élitiste de procéder ainsi &lt;em&gt;et&lt;/em&gt; j’imagine que s’il y a suffisamment de demandes de la part des utilisateur·ice·s, des services seront proposés qui soient un peu plus respectueux de la confidentialité de mes explorations.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;À ma connaissance, il n’y a qu’&lt;a href=&quot;https://wdrl.info/archive&quot;&gt;Anselm Hannemann&lt;/a&gt; qui propose une liste hebdomadaire libre de tout traqueur. Et il y a Patrick Tanguay qui (re)publie ses &lt;a href=&quot;https://sentiers.media/category/sentiers/&quot;&gt;archives chez lui&lt;/a&gt; sans traçabilité une fois le courriel envoyé. Ça fait peu…&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;hyper&quot;&gt;Hyper &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#hyper&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;hyper&quot;&gt;Hyper &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#hyper&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Nous vivons aujourd’hui dans une société d’hypermnésie, d’hyperscopie, et d’hyperacousie. Nos habitus, nos « morales » individuelles et nos « endroits » […] sont surveillés, entendus et enregistrés, le plus souvent avec notre consentement paresseux. De la même manière que sont surveillés, entendus et enregistrés les comportements, les habitus, les morales et les endroits où nous faisons ensemble et où nous sommes société.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Une société dans laquelle, à la fois des états, des sociétés privés monopolistiques ou oligopolistiques, et des entités collaborationnistes réunissant les deux, disposent donc de la capacité à se souvenir de tout (hypermnésie), comme de celle de tout voir (hyperscopie) et de tout entendre (hyperacousie).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.affordance.info/mon_weblog/2020/01/pedophile-client-apple.html&quot;&gt;Un pédophile est un client Apple comme les autres.&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/59dac1925636ebf6358c3a598bf834f9/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
@@ -292,7 +292,7 @@ On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaq
&lt;p&gt;Il pourrait être pertinent de documenter le chemin qui nous a permis d’en arriver là, au moins pour que les futures générations en aient conscience avant de potentiellement reproduire une telle structure. De mettre bout à bout les petites choses &lt;a href=&quot;https://www.reuters.com/article/us-apple-fbi-icloud-exclusive-idUSKBN1ZK1CT&quot;&gt;que l’on perd au fil du temps&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/5abb317f078fc9f585712bfa3f772504/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;). À force de documenter, on arrivera peut-être à rompre le cycle ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Il suffit d’une seule génération pour en sortir mais il n’a suffit que d’une seule génération pour y entrer aussi.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Ma génération.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;credibilite&quot;&gt;Crédibilité &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#credibilite&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;credibilite&quot;&gt;Crédibilité &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#credibilite&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/dependances_affordance.png&quot; alt=&quot;Dépendances externes du site affordance.info par l’extension uMatrix&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;C’est bien la peine de se plaindre des GAFAM+…&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
@@ -312,13 +312,13 @@ On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaq
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Hyperconfort, incompétence ou inculture ?&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;hr /&gt;
&lt;p&gt;Parenthèse : je me demande parfois si des lecteur·ice·s préfèrent cliquer sur les liens en cache sur cet espace pour bénéficier d’une autre expérience de lecture (rapidité, vie privée et contenu lisible). Votre retour m’intéresse à ce sujet.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;surprise&quot;&gt;Surprise &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#surprise&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;surprise&quot;&gt;Surprise &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#surprise&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;What hasn’t been clear until recently is how Google is using the Chrome web browser to track individuals, even when ad blocking and in-built tracking prevention is enabled.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.magiclasso.co/insights/hey-google/&quot;&gt;“Hey Google, stop tracking me”&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/9a3fecdca72af16f1403b9e77b6e8e04/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;En parlant de navigation un tant soit peu privée, il peut être utile de rappeler qu’utiliser Google Chrome donne des informations à Google sur votre navigation. Dans la même veine, Facebook Instagram donne des informations à Facebook sur votre localisation et Amazon commence à pouvoir recréer avec une certaine confiance l’historique de votre navigation compte-tenu de sa main-mise sur l’hébergement mondial de sites et d’applications. #CaptainObvious&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Et pendant ce temps là, un &lt;a href=&quot;https://www.mozilla.org/fr/firefox/&quot;&gt;petit navigateur&lt;/a&gt; résiste encore et toujours…&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ok-google&quot;&gt;OK Google &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#ok-google&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;ok-google&quot;&gt;OK Google &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/02/07/#ok-google&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;[Un matin après avoir traîné dans le lit]&lt;/em&gt;&lt;br /&gt;
— OK Google, lève-toi !&lt;br /&gt;
— Gni ?!&lt;/p&gt;
@@ -335,10 +335,10 @@ On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaq
<id>https://larlet.fr/david/2020/01/31/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Les traditionnelles résolutions (?) de début d’année.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;simplanter&quot;&gt;S’implanter &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#simplanter&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Après trois ans sur le territoire canadien, il est temps de faire des choses localement. Découvrir davantage de personnes, m’impliquer dans la vie de quartier. Peut-être même trouver de quoi &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/pro/accompagnement/&quot;&gt;accompagner&lt;/a&gt; professionnellement avec proximité. J’espère un jour pouvoir enseigner &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/pro/enseignement/&quot;&gt;à nouveau&lt;/a&gt; également, même si (car ?) je ne sais toujours pas ce que ça veut dire.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;simplanter&quot;&gt;S’implanter &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#simplanter&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Après trois ans sur le territoire canadien, il est temps de faire des choses localement. Découvrir davantage de personnes, m’impliquer dans la vie de quartier. Peut-être même trouver de quoi &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/pro/accompagnement/&quot;&gt;accompagner&lt;/a&gt; professionnellement avec proximité. J’espère un jour pouvoir enseigner &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/pro/enseignement/&quot;&gt;à nouveau&lt;/a&gt; également, même si (car ?) je ne sais toujours pas ce que ça veut dire.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Il y aurait potentiellement des choses à transmettre &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/bushcraft/&quot;&gt;autour de la forêt&lt;/a&gt; aussi, pas sûr encore de savoir sous quelle forme pour que cela reste gérable en terme de sécurité. Peut-être commencer par des balades à la journée ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;N’hésitez pas à me contacter si vous avez des pistes pour chacun de ces axes.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;american-dream&quot;&gt;American Dream &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#american-dream&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;american-dream&quot;&gt;American Dream &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#american-dream&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Dans ce documentaire Noam Chomsky décrit les 10 principes de la concentration de la richesse et du pouvoir :&lt;/p&gt;
&lt;ol&gt;
&lt;li&gt;Réduire la démocratie&lt;/li&gt;
@@ -357,20 +357,20 @@ On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaq
&lt;p&gt;Je retiens notamment de ce documentaire — monté un peu trop lent à mon goût mais le contenu est éclairant — que l’on subit encore le retour de flamme des efforts démocratiques des années 60 qui ont été à l’origine d’une &lt;cite&gt;énorme offensive coordonnée du monde des affaires&lt;/cite&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Sous cet angle, je comprends un peu mieux les ficelles ayant pu mener à la situation actuelle. On pourrait facilement crier au complotisme et en même temps, en prenant un peu de recul, ça semble si facile à mettre en place lorsqu’on est un minimum privilégié.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;J’ai apprécié aussi le fait d’énoncer que la société actuelle ne soit pas capitaliste, auquel cas ce ne seraient pas les contribuables qui renfloueraient les banques en cas de krach boursier.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;comprendre&quot;&gt;Comprendre &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#comprendre&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Un besoin de comprendre comment est-ce que l’on a pu en arriver là collectivement. Chercher les biais du système, mes propres œillères, réinterroger les croyances populaires. Trouver peut-être un sens à tout cela ou au moins me sentir moins démuni. Tenter de rationaliser mon anxiété quitte à prendre des décisions radicales. Entre marginalisation active et acceptation passive, des choix pas évidents à faire en famille.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;comprendre&quot;&gt;Comprendre &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#comprendre&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Un besoin de comprendre comment est-ce que l’on a pu en arriver là collectivement. Chercher les biais du système, mes propres œillères, réinterroger les croyances populaires. Trouver peut-être un sens à tout cela ou au moins me sentir moins démuni. Tenter de rationaliser mon anxiété quitte à prendre des décisions radicales. Entre marginalisation active et acceptation passive, des choix pas évidents à faire en famille.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;En 2019, j’aurais compris au moins une chose : le corps et l’esprit sont extrêmement liés. Il faut apprendre à écouter les deux ainsi que leur dialogue interne.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;J’ai commencé à recenser les &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/&quot;&gt;livres&lt;/a&gt; et &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/15/&quot;&gt;vidéos&lt;/a&gt; qui me permette(ro)nt de faire évoluer ma pensée en 2020.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ecoute&quot;&gt;Écoute &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#ecoute&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;ecoute&quot;&gt;Écoute &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#ecoute&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Lorsque vous écoutez quelqu’un, abandonnez toute idée préconçue et toute opinion subjective ; vous devriez juste l’écouter, juste observer sa manière d’être. Nous nous occupons très peu de l’idée de bien et de mal, ou de bon et mauvais. Nous voyons seulement les choses telles qu’elles sont pour lui, et nous les acceptons. Voilà comment nous communiquons l’un avec l’autre.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Lorsque vous écoutez quelqu’un, vous entendez souvent ses paroles un peu comme un écho de vous-même. Vous écoutez en fait votre propre opinion. Si cela correspond à votre opinion, vous l’accepterez sans doute, sinon vous le rejetterez ou même, peut-être, ne l’entendrez-vous pas vraiment. C’est un des dangers lorsqu’on écoute.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;L’autre danger est de rester accroché aux paroles exprimées. Si vous ne comprenez pas le vrai sens des paroles de votre maître, vous risquez fort de rester accroché à quelque chose qui touche votre opinion subjective, ou à la formulation particulière de ces paroles, sans comprendre l’esprit derrière la lettre. Ce danger est toujours présent.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#esprit-zen-esprit-neuf&quot;&gt;Esprit zen, esprit neuf&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Shunryu Suzuki&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je relis ce passage en essayant de l’appliquer à ma propre écoute. J’aimerais apprendre à mieux m’écouter, cela m’aiderait peut-être à mieux écouter les autres.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;proposer&quot;&gt;Proposer &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#proposer&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Envie de proposer des outils techniques pour personnes pas forcément techniques. De petites briques simples qui facilitent la vie, en étant à l’écoute des utilisateur·ice·s. Probablement avec une touche de pérennité. Je me demande dans quelle mesure cela pourrait être et rester à coût marginal une fois le don (initial ?) de développement effectué. J’ai de plus en plus de craintes sur le fait que ce soit encore &lt;a href=&quot;https://www.laquadrature.net/2020/01/22/coup-detat-sur-la-loi-haine/&quot;&gt;légalement possible&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/31d18361d64bd5e98d4199f2f40d2a4d/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;).&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;proposer&quot;&gt;Proposer &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#proposer&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Envie de proposer des outils techniques pour personnes pas forcément techniques. De petites briques simples qui facilitent la vie, en étant à l’écoute des utilisateur·ice·s. Probablement avec une touche de pérennité. Je me demande dans quelle mesure cela pourrait être et rester à coût marginal une fois le don (initial ?) de développement effectué. J’ai de plus en plus de craintes sur le fait que ce soit encore &lt;a href=&quot;https://www.laquadrature.net/2020/01/22/coup-detat-sur-la-loi-haine/&quot;&gt;légalement possible&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/31d18361d64bd5e98d4199f2f40d2a4d/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;À force de raconter ma vie ici, j’ai bien envie de proposer d’aider à compiler des récits communs. J’ai commencé à le faire et je compte bien continuer. Encore une fois, rien de bien précis, j’aimerais que cela se définisse au cours des expériences.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Car là réside la valeur, lorsqu’on fait des choses ensemble.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;power-imbalance&quot;&gt;Power imbalance &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#power-imbalance&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;power-imbalance&quot;&gt;Power imbalance &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/31/#power-imbalance&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;The first step to tackle this is for the person on the upward side of the power dynamic to acknowledge and admit to themselves their position. Only then can you honestly reflect on interactions you have with your pairing partner, and how power dynamics impact them. Try to think about your own positionality and situatedness. What can you actively do to neutralize power imbalance?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Recognizing these types of differences and adapting our behaviour to improve collaboration can be hard. It requires a lot of self reflection.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://martinfowler.com/articles/on-pair-programming.html&quot;&gt;On Pair Programming&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/bfce8545a2d7c8d51d3af19f61208134/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
@@ -386,26 +386,26 @@ On croyait la main du marché invisible, c’est en fait une œillère bien opaq
<id>https://larlet.fr/david/2020/01/29/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Réflexions poudreuses.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ski-de-fond&quot;&gt;Ski de fond &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#ski-de-fond&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;ski-de-fond&quot;&gt;Ski de fond &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#ski-de-fond&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/ski_de_fond.jpg&quot; alt=&quot;Des skis et une piste à travers la forêt.&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;J’ai croisé trois personnes en trente heures, bon ratio.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
&lt;p&gt;Je crois que je ne pourrais plus faire de sports qui nécessitent une autre énergie que la mienne. C’est en partie hypocrite vu qu’il m’a fallu un véhicule pour y aller et des machines pour faire la piste.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;La lenteur permet d’avoir des réflexions… de fond. &lt;em&gt;Ha ha ha.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Au final, j’aurais fait de l’ordre de 35 kilomètres dont une dizaine avec un sac de plus de 10 kilos. Je le consigne ici pour m’en rappeler lors de la préparation de futures excursions. Au passage, le ski de fond classique ça n’est pas vraiment adapté au transport d’une charge lourde !&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;refugie&quot;&gt;Réfugié &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#refugie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Quelqu’un me rejoint au refuge que j’ai réservé en exclusivité. Il est fatigué après avoir suivi une route que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter et dont le &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2018/into-the-mice/&quot;&gt;souvenir est suffisamment cuisant&lt;/a&gt;. Je lui explique que je n’ai l’exclusivité que parce que c’est le choix par défaut sur le site et qu’il faut sinon appeler dans la semaine précédant la sortie (ce qui m’est contraignant).&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;refugie&quot;&gt;Réfugié &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#refugie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Quelqu’un me rejoint au refuge que j’ai réservé en exclusivité. Il est fatigué après avoir suivi une route que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter et dont le &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2018/into-the-mice/&quot;&gt;souvenir est suffisamment cuisant&lt;/a&gt;. Je lui explique que je n’ai l’exclusivité que parce que c’est le choix par défaut sur le site et qu’il faut sinon appeler dans la semaine précédant la sortie (ce qui m’est contraignant).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Il y a bien assez de place pour deux.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;On s’est relayé pour maintenir le feu dans le poêle au cours de la nuit. Il faisait -21°C au réveil dehors, 7°C à l’intérieur. Pas pire.&lt;/p&gt;
&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/refuge.jpg&quot; alt=&quot;Refuge du Corbeau dans le Parc de la forêt de Ouareau&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;Refuge du Corbeau.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;migrants&quot;&gt;Migrants &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#migrants&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;migrants&quot;&gt;Migrants &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#migrants&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Troisième aspect de la question : faut-il parler de « réfugié » ou de « migrant » climatique ? La différence est de taille. Dans le premier cas, l’individu est considéré comme étant forcé de migrer. Dans le second, il s’agit d’un choix personnel. Lorsque cette notion est apparue, la catégorie de « réfugié » était couramment employée. Depuis les années 1990, une tendance s’est fait jour qui voit l’emploi de plus en plus fréquent de celle de « migrant ». On a pu relever dans cette évolution la montée en puissance d’une approche néolibérale de la gestion de la crise climatique. Les « migrants » tendent à être perçus comme des « entrepreneurs » qui disposent de la maîtrise de leur destin. La migration, dans cette perspective, est une possibilité parmi d’autres qui s’offrent à eux.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille&quot;&gt;La nature est un champ de bataille&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Razmig Keucheyan&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;De l’importance du vocabulaire. Le seul choix (ou non-choix) qui est fait c’est le nôtre. Riches consommateurs.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;poesie&quot;&gt;Poésie &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#poesie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;poesie&quot;&gt;Poésie &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#poesie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/poesie.jpg&quot; alt=&quot;Du temps que la nature en sa verve puissante, concevait chaque jour des enfants monstrueux, j’eus aimé vivre auprès d’une jeune géante, comme à son pied un chat voluptueux.&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;Poésie sauvage et anonyme.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
@@ -427,25 +427,25 @@ Dormir nonchalamment à l’ombre de ses seins,&lt;br /&gt;
Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je suis presque déçu qu’une telle beauté ne puisse être le fruit d’une réflexion une nuit froide face à un lac gelé dans un refuge perdu au fin fond du Canada. Lyrisme quand tu nous tiens.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;structureless&quot;&gt;Structureless &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#structureless&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;structureless&quot;&gt;Structureless &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#structureless&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Contrary to what we would like to believe, there is no such thing as a structureless group. Any group of people of whatever nature that comes together for any length of time for any purpose will inevitably structure itself in some fashion. The structure may be flexible; it may vary over time; it may evenly or unevenly distribute tasks, power and resources over the members of the group. But it will be formed regardless of the abilities, personalities, or intentions of the people involved.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.jofreeman.com/joreen/tyranny.htm&quot;&gt;The Tyranny of Stuctureless&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/542585b2d85213911f91b498a643e010/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;En m’endormant, je repense à ce qu’il se passe au sein de &lt;a href=&quot;https://beta.gouv.fr/&quot;&gt;betagouv&lt;/a&gt;. À partir de quelle taille est-ce qu’une &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/thoughts/#communities&quot;&gt;communauté&lt;/a&gt; n’arrive plus à prétendre à son horizontalité ? Se battre ou battre en retraite ?&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;pointe-critique&quot;&gt;Pointe critique &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#pointe-critique&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;pointe-critique&quot;&gt;Pointe critique &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#pointe-critique&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/hydroquebec_pointe_critique.png&quot; alt=&quot;Tableau rendant compte des gains en période de pointe critique par HydroQuébec&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;20,83 $CAN depuis le début de l’hiver.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
&lt;p&gt;Depuis cette année, &lt;a href=&quot;https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydro-Qu%C3%A9bec&quot;&gt;Hydro-Québec&lt;/a&gt; (équivalent EDF/Enedis local) propose des &lt;a href=&quot;http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/tarifs/tarification-dynamique.html&quot;&gt;forfaits&lt;/a&gt; qui notifient des périodes dites de « &lt;a href=&quot;http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/consommation/consommation-electrique-hiver.html&quot;&gt;pointe critique&lt;/a&gt; » pendant lesquelles on acquiert des crédits si on réduit sa consommation. Je trouve l’initiative intéressante car j’y vois un effort collectif pour lisser les courbes de demande.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Pour remettre en contexte si vous trouvez que les chiffres sont particulièrement élevés, ces périodes correspondent à des températures avoisinant les -20°C et notre chauffage est exclusivement électrique.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Cela permet de reconsidérer l’usage de la bouilloire ou du grille-pain le matin, d’effectuer une cuisson au four avant 16h avec la pierre qui continue de chauffer la cuisine, de se questionner à nouveau sur l’usage du &lt;em&gt;streaming&lt;/em&gt; sur ces périodes, de baisser le chauffage d’encore un degré, etc.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;suv&quot;&gt;SUV &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#suv&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;suv&quot;&gt;SUV &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#suv&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Pour gérer les crises personnelles, celui qui peut se le permettre, celui qui a du courage et celui qui est particulièrement inquiet s’arment d’un véhicule utilitaire sport (VUS). […] Les carrosses géants de l’élite de l’externalisation représentent davantage que l’incarnation du refus de voir les changements climatiques. Ils symbolisent aussi la volonté de s’armer contre l’inondation qui s’annonce pourtant, qu’il s’agisse ici de fortes pluies et d’inondations ou de flux de réfugiés et de vagues migratoires. Dans nos villes, celui qui conduit un VUS éveille l’image d’une personne en route pour se porter à la défense de ses frontières.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge&quot;&gt;À côté de nous le déluge&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Stephan Lessenich&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Au retour, je me rends compte que je suis entouré de &lt;em&gt;pick-ups&lt;/em&gt; sur l’autoroute. Se défendre, mais avec puissance s’il vous plait.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;La morphologie de ces véhicules me fait penser aux bisons, je m’imagine être au sein d’un troupeau ignorant et allant de l’avant. Quelle ironie.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;apocalypse&quot;&gt;Apocalypse &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#apocalypse&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;apocalypse&quot;&gt;Apocalypse &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/29/#apocalypse&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Il serait déplorable de penser qu’une nouvelle simplification remplace celles que j’ai dénoncées ci-dessus — à savoir que nous devons apprendre à accepter la « rareté » et même une rigoureuse « austérité » ainsi qu’un surcroît de travail pénible si nous voulons vivre en harmonie avec la nature. Déjà on entend dire que nous sommes condamnés à un « effondrement écologique » d’ici dix ans, comparable à l’« effondrement économique » prédit par les marxistes pour le début de ce siècle — une sort d’effondrement mécanique, et non la dégradation régulière, l’érosion de l’environnement, qui sont de loin la plus forte et la plus sinistre des probabilités. De même que les environnementalistes du type Zero Population Growth avaient créé naguère un climat de panique à propos de la croissance démographique, de même une nouvelle cuvée d’écologistes « radicaux » risque à présent de susciter l’angoisse à propos de l’abondance et du développement technologique, évacuant ainsi le cœur du problème, c’est-à-dire les rapports sociaux mercantiles, le système bourgeois de production pour la production ainsi que la distorsion des besoins humains qu’engendre la consommation pour la consommation.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;[…]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Paniquer face à cette crise, décrire en termes apocalyptiques l’inévitable « effondrement » de l’environnement d’ici quelques dix ans, cela revient à encourager la passivité, un fatalisme mortel, qui favorisent le maintien du pouvoir en place. De plus, toutes les prédictions apocalyptiques sont fausses.&lt;/p&gt;
@@ -463,7 +463,7 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
<id>https://larlet.fr/david/2020/01/22/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Les réactions du moment.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;visa&quot;&gt;Visa &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#visa&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;visa&quot;&gt;Visa &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#visa&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Le régime de liberté de circulation reposant sur l’octroi de visas se révèle ainsi être un système extrêmement complexe doté de différentes « vitesses » et reposant sur des probabilités structurées. Dans ce système, les citoyens des centres démocratiques capitalistes sont pratiquement toujours autorisés à sortir de leur pays et à gagner les destinations de leur choix ; toutefois, parmi les habitants des périphéries du prétendu village global, seuls ceux qui répondent aux critères restrictifs et arbitraires fixés par les gardiens du Graal de la richesse capitaliste ont le droit de gagner le centre, et dans ces cas-là, le plus souvent seulement pour de brefs séjours.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge&quot;&gt;À côté de nous le déluge&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Stephan Lessenich&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
@@ -473,7 +473,7 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;On encourage ceux qui voyagent pour faire des profits ; on condamne ceux qui voyagent pour survivre.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;La société assiégée&lt;/em&gt;, Zygmunt Bauman&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;vegetarien&quot;&gt;Végétarien &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#vegetarien&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;vegetarien&quot;&gt;Végétarien &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#vegetarien&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;J’ai l’impression que “manger sans nourrir le système industriel, le plus local et le plus respectueux de la nature” serait une proposition plus en ligne avec mes valeurs.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je suis curieux de savoir comment tu abordes cette question.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://oncletom.io/2020/01/12/vegetarien-carnivore/&quot;&gt;Végétarien carnivore&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/a1ba10f6326b0ed4c9ca343a214f671d/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
@@ -487,7 +487,7 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
&lt;/ol&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Dans mon contexte&lt;/em&gt;, je n’arrive toujours pas à trancher. Les trois options présentent des péremptions, des transformations et des modalités de transport très différentes.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Et ce n’est qu’un exemple…&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;popularite&quot;&gt;Popularité &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#popularite&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;popularite&quot;&gt;Popularité &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#popularite&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Quel est l’intérêt pour un magazine ou un blog de poster la liste des 5 ou 10 articles les plus populaires ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;karlcow sur ##openweb@freenode&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
@@ -495,20 +495,20 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Si je me reconnais dans le choix de la majorité, cela devient réconfortant pour moi de consulter un espace que je vais pouvoir renforcer par ma présence.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Si ce n’est pas le cas, je vais pouvoir me dire que je suis unique et avec cette vision élitiste avoir le sentiment de me démarquer de la masse stupide des autres internautes.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Pour l’auteur, s’en remettre à une éditorialisation par la popularité c’est laisser ce choix au public (en créant immédiatement un biais vu que ces articles sont mis en avant).&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;lectures&quot;&gt;Lectures &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#lectures&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;lectures&quot;&gt;Lectures &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#lectures&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je suis très curieuse de savoir si vous gardez une trace de vos lectures ou non. Si vous les partagez et si oui comment ? Quels seraient les critères de votre journal de lecture ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://bribesdereel.net/traces-de-lectures&quot;&gt;Garder une trace de ses lectures&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/b33f1c0179a41a26c9c75499fdc970d8/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je découvre la question &lt;a href=&quot;https://nrkn.fr/blog/2020/01/19/fragments-9/&quot;&gt;via Pep&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/7cdc8defab9f52baa06e657ffa9db057/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) et c’est ce que j’ai commencé à mettre en place pour cette année avec les &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/&quot;&gt;livres&lt;/a&gt; et &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/15/&quot;&gt;vidéos&lt;/a&gt; qui alimentent ma pensée.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Ce qu’il me manquerait à ce stade ce sont les références croisées pour voir toutes les citations que j’ai utilisé pour un ouvrage depuis la page recensant l’ensemble des lectures par exemple. Et &lt;a href=&quot;https://www.youtube-nocookie.com/embed/ZTeqM5gciH8&quot;&gt;vice et versa&lt;/a&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;C’est en cours de réflexion. Toujours intéressé par cette notion de lien bi-directionnel sur le Web. Notamment sur un même espace. Une balise HTML dédiée pour ce genre de relations ?&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;python-3&quot;&gt;Python 3 &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#python-3&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;python-3&quot;&gt;Python 3 &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#python-3&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Python 3.0 was released on December 3, 2008. And it took the better part of a decade for the community to embrace it. &lt;strong&gt;This should be universally recognized as a failure.&lt;/strong&gt; While hindsight is 20/20, many of the issues with Python 3 were obvious at the time and could have been mitigated had the language maintainers been more accommodating - and dare I say empathetic - to its users.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://gregoryszorc.com/blog/2020/01/13/mercurial%27s-journey-to-and-reflections-on-python-3/&quot;&gt;Mercurial’s Journey to and Reflections on Python 3&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/67c8c54b07137bcfc0069fccd8261b53/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;La charge est violente &lt;em&gt;et&lt;/em&gt; semble être justifiée dans le cas de Mercurial. Je dois avouer que je suis moi-même — en tant que simple utilisateur — assez circonspect des choix qui ont été fait à l’époque. Et rétrospectivement je trouve que cette migration a été un échec &lt;em&gt;mais&lt;/em&gt; je vois aussi que Python est plus populaire que jamais malgré/grâce à cela.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Peut-être que c’était un mal nécessaire pour que le langage devienne plus accessible à de nouvelles personnes. Je seconde le fait qu’un &lt;em&gt;post-mortem&lt;/em&gt; (&lt;em&gt;migratem&lt;/em&gt; ?) assumé de la part de l’équipe Python permettrait de clarifier une position et de rassurer sur de futures intentions.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;un-lien&quot;&gt;Un lien &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#un-lien&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Un lien est une promesse — pas toujours tenue — qu’un contenu va apparaître.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;un-lien&quot;&gt;Un lien &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/22/#un-lien&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Un lien est une promesse — pas toujours tenue — qu’un contenu va apparaître.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Un lien est un don — pas toujours bienvenu — d’un chemin de pensée différent.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Un lien est la consignation d’un intérêt — potentiellement révolu — qui attend un nouveau regard.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Un lien est une invitation — sans réponse attendue — à parcourir la complexité du monde.&lt;/p&gt;
@@ -524,22 +524,22 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Récit d’une expérimentation lors d’un accompagnement.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Note : cette page est en brouillon, le produit est en cours.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;contexte&quot;&gt;Contexte &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#contexte&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Nous avions tous les deux — avec &lt;a href=&quot;https://vinyll.anonym.dev/&quot;&gt;Vincent&lt;/a&gt; — travaillé sur le site &lt;a href=&quot;https://www.data.gouv.fr/&quot;&gt;data.gouv.fr&lt;/a&gt; qui est la plateforme des données ouvertes françaises pendant quelques années par le passé. Cette collaboration m’avait fait réfléchir au &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2016/minimalisme-esthetique/&quot;&gt;minimalisme&lt;/a&gt; et à la &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2016/simplicite-defaut/&quot;&gt;simplicité&lt;/a&gt; en raison des diverses frustrations plus ou moins techniques que je pouvais avoir sur le produit.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;contexte&quot;&gt;Contexte &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#contexte&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Nous avions tous les deux — avec &lt;a href=&quot;https://vinyll.anonym.dev/&quot;&gt;Vincent&lt;/a&gt; — travaillé sur le site &lt;a href=&quot;https://www.data.gouv.fr/&quot;&gt;data.gouv.fr&lt;/a&gt; qui est la plateforme des données ouvertes françaises pendant quelques années par le passé. Cette collaboration m’avait fait réfléchir au &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2016/minimalisme-esthetique/&quot;&gt;minimalisme&lt;/a&gt; et à la &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2016/simplicite-defaut/&quot;&gt;simplicité&lt;/a&gt; en raison des diverses frustrations plus ou moins techniques que je pouvais avoir sur le produit.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Fin 2019, Vincent m’indique que nous pourrions avoir l’opportunité d’expérimenter des choses de manière relativement frugale, itérative et prenant en compte les besoins des utilisateur·ice·s. Je n’ai pas été bien long à accepter sachant que ça trotte dans un bout de mon cerveau &lt;a href=&quot;https://github.com/davidbgk/justdata&quot;&gt;depuis un long moment&lt;/a&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;approche&quot;&gt;Approche &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#approche&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Nous avons commencé par analyser l’existant, il y avait les &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/user-research&quot;&gt;précédentes interviews&lt;/a&gt; réalisées par &lt;a href=&quot;https://oncletom.io/&quot;&gt;Thomas&lt;/a&gt;, une équipe d’éditorialisation en interne qui fait &lt;a href=&quot;https://www.data.gouv.fr/fr/posts/&quot;&gt;état des sorties mensuelles&lt;/a&gt; que nous avons interviewée, l’&lt;a href=&quot;https://doc.data.gouv.fr/api/reference/&quot;&gt;API&lt;/a&gt; avec laquelle nous avons commencé à jouer et les &lt;a href=&quot;https://stats.data.gouv.fr&quot;&gt;statistiques&lt;/a&gt; que j’ai toujours du mal à appréhender.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;approche&quot;&gt;Approche &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#approche&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Nous avons commencé par analyser l’existant, il y avait les &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/user-research&quot;&gt;précédentes interviews&lt;/a&gt; réalisées par &lt;a href=&quot;https://oncletom.io/&quot;&gt;Thomas&lt;/a&gt;, une équipe d’éditorialisation en interne qui fait &lt;a href=&quot;https://www.data.gouv.fr/fr/posts/&quot;&gt;état des sorties mensuelles&lt;/a&gt; que nous avons interviewée, l’&lt;a href=&quot;https://doc.data.gouv.fr/api/reference/&quot;&gt;API&lt;/a&gt; avec laquelle nous avons commencé à jouer et les &lt;a href=&quot;https://stats.data.gouv.fr&quot;&gt;statistiques&lt;/a&gt; que j’ai toujours du mal à appréhender.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Note : Il peut paraître étonnant de commencer par se soucier des données avant de réinterviewer les utilisateur·ice·s, dans ce cas cela nous a semblé pertinent car nous ne savions pas ce que nous allions être en mesure de pouvoir leur proposer.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;À partir de ces différentes sources, on a commencé un &lt;a href=&quot;http://recherche.etalab.studio/&quot;&gt;prototype sous la forme d’une page statique&lt;/a&gt; à ce jour. Le &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio&quot;&gt;code est bien sûr ouvert&lt;/a&gt; si vous voulez aller voir de quoi il retourne. Cette page constitue une base de discussion pour interviewer des utilisateur·ice·s et identifier leurs frustrations actuelles.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;L’objectif n’est pas de faire un produit qui nous convienne ou qui soit dirigé par l’équipe d’Etalab mais de proposer une interface qui soit motivée par les besoins des personnes utilisant le site régulièrement.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;strong&gt;Et pour cela, il faut déjà les trouver !&lt;/strong&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;metaphore&quot;&gt;Métaphore &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#metaphore&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;metaphore&quot;&gt;Métaphore &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#metaphore&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je suis dans la forêt. Je cherche une plante comestible. J’observe et j’espère en trouver une qui me soit suffisamment familière. Par chance, j’ai emporté avec moi un ouvrage permettant d’identifier les plantes. Cinq cent pages de descriptions dans un jargon d’experts qui n’est pas le mien. Je me risque à utiliser l’index, mais celui-ci est agencé d’une manière qui n’est techniquement compréhensible que pour un latiniste. Pas pour le promeneur que je suis. Je me couche le ventre creux.&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Si cette situation vous évoque une frustration que vous avez pu avoir en consultant le site &lt;a href=&quot;https://www.data.gouv.fr/&quot;&gt;data.gouv.fr&lt;/a&gt;, manifestez-vous ! Nous sommes en train de &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio&quot;&gt;travailler sur un outil&lt;/a&gt; qui présélectionne quelques plantes comestibles et vous permettra de nourrir vos scripts, de cuisiner vos bases de données et de partager vos recettes autour d’un feu de camp.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Mais pour cela nous avons besoin d’interviewer des personnes qui aiment se promener dans les données ouvertes. &lt;em&gt;Vous ?&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;a href=&quot;mailto:david%40larlet.fr&quot; title=&quot;Envoyer un courriel&quot;&gt;Contactez-moi directement.&lt;/a&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;interviews&quot;&gt;Interviews &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#interviews&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Nous avons échangé avec &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio#interviews&quot;&gt;deux personnes&lt;/a&gt; pour le moment. C’est peu mais cela nous a déjà permis de favoriser certaines pistes au détriment d’autres. L’intérêt d’itérer au cours des interviews est de pouvoir réajuster en direct pour pouvoir essayer une nouvelle approche d’un entretien sur les suivants. Même avec un très faible panel, certaines choses qui peuvent sembler acquises ou évidentes ressortent rapidement comme étant des points de friction plus ou moins bloquants.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;interviews&quot;&gt;Interviews &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#interviews&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Nous avons échangé avec &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio#interviews&quot;&gt;deux personnes&lt;/a&gt; pour le moment. C’est peu mais cela nous a déjà permis de favoriser certaines pistes au détriment d’autres. L’intérêt d’itérer au cours des interviews est de pouvoir réajuster en direct pour pouvoir essayer une nouvelle approche d’un entretien sur les suivants. Même avec un très faible panel, certaines choses qui peuvent sembler acquises ou évidentes ressortent rapidement comme étant des points de friction plus ou moins bloquants.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;À ce stade, nous aimerions avoir des retours de personnes qui ne sont pas forcément expertes de la donnée mais qui ont déjà eues à effectuer quelques recherches sur le site &lt;a href=&quot;https://www.data.gouv.fr/&quot;&gt;data.gouv.fr&lt;/a&gt;. Si vous avez été dans cette situation par le passé ou si vous êtes en train de chercher des choses, votre avis nous intéresse pour tenter d’améliorer cette plateforme et que cela profite à toutes et tous.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;pivot&quot;&gt;Pivot &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#pivot&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Après &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio#interviews&quot;&gt;cinq interviews&lt;/a&gt;, on décide de prendre un peu de recul sur les retours que l’on a pu écouter et discuter. Il s’avère que le problème se situe potentiellement en amont même de la recherche dans la façon de découvrir les données. Nous décidons d’explorer un nouvel angle qui consisterait à proposer des choix pertinents par défaut.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;pivot&quot;&gt;Pivot &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/17/#pivot&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Après &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio#interviews&quot;&gt;cinq interviews&lt;/a&gt;, on décide de prendre un peu de recul sur les retours que l’on a pu écouter et discuter. Il s’avère que le problème se situe potentiellement en amont même de la recherche dans la façon de découvrir les données. Nous décidons d’explorer un nouvel angle qui consisterait à proposer des choix pertinents par défaut.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Pour cela nous allons nous concentrer sur le moment où l’utilisateur·ice initie une recherche en cliquant dans le champ dédié. Avant même de proposer des suggestions relatives aux termes saisis, il pourrait être pertinent de proposer une autre forme d’exploration des données.&lt;/p&gt;
&lt;hr /&gt;
&lt;p&gt;Bientôt la suite :-).&lt;/p&gt;
@@ -553,14 +553,14 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
<id>https://larlet.fr/david/2020/01/15/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Quelques liens et réflexions liés à un arbre des possibles.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;topia&quot;&gt;Topia &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#topia&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;topia&quot;&gt;Topia &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#topia&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;It’s true that we’re not going to get utopia. The planet has already warmed by one degree Celsius. Most of the coral reefs are going to die, and many of the glaciers will melt. Climate change is here, leaving grubby human fingerprints on parched, burned, flooded and melted landscapes. But we don’t have to settle for dystopia. It’s going to be worse, but it doesn’t have to be bleak. We can have a “topia,” an ordinary future where we go about ordinary lives in cities on stilts, missing what we’ve lost but looking forward to better things. There is light in the future that doesn’t come from burning.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://blogs.scientificamerican.com/hot-planet/thinking-about-climate-on-a-dark-dismal-morning/&quot;&gt;Thinking about Climate on a Dark, Dismal Morning&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/c1c53ee2ef8544ad798629bf8a3b7249/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Tout dépend de ce que l’on considère avoir perdu. Plus on est privilégié et plus cette &lt;em&gt;topia&lt;/em&gt; sera difficile à vivre. Ce qui serait peut-être plus juste ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je lisais aussi un article sur le triptyque guerres-famines-épidémies qui nous pend au nez avec la raréfaction de l’énergie. Cela commencera probablement par toucher les plus pauvres.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Un peu moins juste.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;depression&quot;&gt;Dépression &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#depression&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;depression&quot;&gt;Dépression &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#depression&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;depression has a set of causes and a concrete context that transcend any diagnostic manual, as well as the neoliberal ideology of focusing on subjects, not structures; personal responsibilities, not collective ones; chemistry, not capital.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;[…]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Maybe a good place to start, then, with regards to the politics of depression, is to collectivize suffering, externalize blame, communize care. At this point, the question of responsibility returns in all its force. The neoliberal responsibilization of the depressed subject must be rejected, and, also, replaced by an idea of collective responsibility.&lt;/p&gt;
@@ -570,21 +570,21 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade.&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;rich-will-win&quot;&gt;Rich will win &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#rich-will-win&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;rich-will-win&quot;&gt;Rich will win &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#rich-will-win&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Most of the time, when a system is truly open, it’s open to being taken over by the powerful and the rich. The rest of us will never have the resources to protect the commons so any time the playing field is even, the rich will win.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.baldurbjarnason.com/past-present-future-web/&quot;&gt;Thinking about the past, present, and future of web development&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/17aa5580eb34f39f214e4a72458c535e/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Cela alimente ma réflexion sur les communs et l’open-source. J’associe souvent les communs à une licence MIT (c’est peut-être une fausse idée), est-ce qu’il serait préférable de les envisager sous une licence proche de la &lt;a href=&quot;https://wiki.p2pfoundation.net/Peer_Production_License&quot;&gt;Peer Production License&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/e0011ef1600cc4b439d215cfea7bef17/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Et de relire le travail de &lt;a href=&quot;http://maiadereva.net/&quot;&gt;Maïa&lt;/a&gt; sur la &lt;a href=&quot;https://contributivecommons.org/la-licence-contributive-commons/&quot;&gt;Licence Contributive Commons&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/abb215ff6b7cb9c876db622d42385aca/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;) et ce que j’en disais &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2016/code-social/&quot;&gt;à l’époque&lt;/a&gt;. Cette production mérite vraiment d’être mise en avant, je me demande si elle a été testée depuis ? Sachant que j’ai toujours des questionnements sur &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2019/07/23/&quot;&gt;la réciprocité et la dissolution&lt;/a&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;maximalist-assemblage&quot;&gt;Maximalist assemblage &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#maximalist-assemblage&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;maximalist-assemblage&quot;&gt;Maximalist assemblage &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#maximalist-assemblage&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Similarly, we might be able to hold the iPhone in our hands, but we should also be aware that the network of its consequences is vast: server farms absorbing massive amounts of electricity, Chinese factories where workers die by suicide, devastated mud pit mines that produce tin. It is easy to feel like a minimalist when you can order food, summon a car or rent a room using a single brick of steel and silicon. But in reality, it is the opposite. We are taking advantage of a maximalist assemblage. Just because something looks simple does not mean it is; the aesthetics of simplicity cloak artifice, or even unsustainable excess.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2020/jan/03/empty-promises-marie-kondo-craze-for-minimalism&quot;&gt;The empty promises of Marie Kondo and the craze for minimalism&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/73a689d4932b2952affd040014e9b85b/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Cela résonne fort avec &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#a-cote-de-nous-le-deluge&quot;&gt;À côté de nous le déluge&lt;/a&gt; où il est question d’externalisation du travail et de pillage des ressources. Facile d’avoir bonne conscience avec une &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2019/06/14/&quot;&gt;écologie de privilégié·e&lt;/a&gt; lorsqu’on réduit en esclavage une bonne partie de la planète.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;improbablocene&quot;&gt;Improbablocène &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#improbablocene&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Anthropocène, Occidentalocène, Capitalocène, d’un point de vue biologique j’ai l’impression qu’il serait plus adapté d’appeler cette période l’&lt;strong&gt;Improbablocène&lt;/strong&gt;. Le fait qu’une espèce — qui plus est dominante — soit responsable de sa propre extinction me semble être assez peu courant, même à l’échelle des temps géologiques.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;improbablocene&quot;&gt;Improbablocène &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#improbablocene&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Anthropocène, Occidentalocène, Capitalocène, d’un point de vue biologique j’ai l’impression qu’il serait plus adapté d’appeler cette période l’&lt;strong&gt;Improbablocène&lt;/strong&gt;. Le fait qu’une espèce — qui plus est dominante — soit responsable de sa propre extinction me semble être assez peu courant, même à l’échelle des temps géologiques.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Stupidité, arrogance, inconscience ? Un peu des trois semble-t-il. Il y a un moment où le plus improbable serait que l’on arrive quand même à survivre.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Vous pouvez revoir les films de science-fiction autour de l’arrivée d’aliens qui colonisent et épuisent les ressources de notre planète. Heureusement que nos technologies spatiales sont si peu avancées…&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;vieillir&quot;&gt;Vieillir &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#vieillir&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;vieillir&quot;&gt;Vieillir &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/15/#vieillir&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;C’est peut-être ça, vieillir : passer de l’envie que le monde change à l’angoisse que ça arrive ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://www.hypothermia.fr/2020/01/lhumain-du-futur/&quot;&gt;L’humain du futur&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/47f2c0c2984a00e8a6041232f4e87e1f/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
@@ -599,14 +599,14 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
<id>https://larlet.fr/david/2020/01/10/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Quelques bribes décousues d’un travail qui l’est tout autant. C’est probablement ce qui fait son intérêt.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;souvenance&quot;&gt;Souvenance &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#souvenance&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;En ce moment, on tente de se rappeler collectivement de ce qui a fait &lt;a href=&quot;https://beta.gouv.fr/startups/zam.html&quot;&gt;Zam&lt;/a&gt;. À la fois pour essayer de comprendre ce qui a pu nous permettre de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2019/faire-equipe/&quot;&gt;faire équipe&lt;/a&gt;, mais aussi pour être en capacité de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#writing&quot;&gt;raconter&lt;/a&gt; notre chemin. En décrivant ce qu’il y avait dans nos sacs respectifs, les passages difficilement franchissables, les coups de bol de météo, etc. Baliser un sentier afin que d’autres puissent y initier leur propre aventure. Et ouvrir une autre voie.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;metaphore&quot;&gt;Métaphore &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#metaphore&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;souvenance&quot;&gt;Souvenance &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#souvenance&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;En ce moment, on tente de se rappeler collectivement de ce qui a fait &lt;a href=&quot;https://beta.gouv.fr/startups/zam.html&quot;&gt;Zam&lt;/a&gt;. À la fois pour essayer de comprendre ce qui a pu nous permettre de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2019/faire-equipe/&quot;&gt;faire équipe&lt;/a&gt;, mais aussi pour être en capacité de &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#writing&quot;&gt;raconter&lt;/a&gt; notre chemin. En décrivant ce qu’il y avait dans nos sacs respectifs, les passages difficilement franchissables, les coups de bol de météo, etc. Baliser un sentier afin que d’autres puissent y initier leur propre aventure. Et ouvrir une autre voie.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;metaphore&quot;&gt;Métaphore &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#metaphore&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je suis dans la forêt. Je cherche une plante comestible. J’observe et j’espère en trouver une qui me soit suffisamment familière. Par chance, j’ai emporté avec moi un ouvrage permettant d’identifier les plantes. Cinq cent pages de descriptions dans un jargon d’experts qui n’est pas le mien. Je me risque à utiliser l’index, mais celui-ci est agencé d’une manière qui n’est techniquement compréhensible que pour un latiniste. Pas pour le promeneur que je suis. Je me couche le ventre creux.&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Si cette situation vous évoque une frustration que vous avez pu avoir en consultant le site &lt;a href=&quot;https://www.data.gouv.fr/&quot;&gt;data.gouv.fr&lt;/a&gt;, manifestez-vous ! Nous sommes en train de &lt;a href=&quot;https://github.com/etalab/recherche.etalab.studio&quot;&gt;travailler sur un outil&lt;/a&gt; qui présélectionne quelques plantes comestibles et vous permettra de nourrir vos scripts, de cuisiner vos bases de données et de partager vos recettes autour d’un feu de camp.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Mais pour cela nous avons besoin d’interviewer des personnes qui aiment se promener dans les données ouvertes. &lt;em&gt;Vous ?&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;a href=&quot;mailto:david%40larlet.fr&quot; title=&quot;Envoyer un courriel&quot;&gt;Contactez-moi directement.&lt;/a&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;decompte&quot;&gt;Décompte &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#decompte&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Le petit bout de code JavaScript que j’utilise pour compter le nombre de jours travaillés/facturables à partir de mon journal :&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;decompte&quot;&gt;Décompte &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#decompte&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Le petit bout de code JavaScript que j’utilise pour compter le nombre de jours travaillés/facturables à partir de mon journal :&lt;/p&gt;
&lt;pre&gt;&lt;code&gt;;(function displayTotalNumberOfBillableDays() {
const details = document.querySelectorAll(&#x27;details&#x27;)
Array.from(details).forEach(details =&amp;gt; {
@@ -629,10 +629,10 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
&amp;lt;/article&amp;gt;
&amp;lt;/details&amp;gt;
&lt;/code&gt;&lt;/pre&gt;
&lt;h2 id=&quot;demi-vie&quot;&gt;Demi-vie &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#demi-vie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;&lt;a href=&quot;http://scopyleft.fr/&quot;&gt;Scopyleft&lt;/a&gt; a eu &lt;a href=&quot;http://scopyleft.fr/blog/2013/acte-de-naissance/&quot;&gt;sept ans&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/f6f75ff6a361536ccb7a2861ee386bbd/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;). Je nous revois à Clapiers en train de nous attaquer à cette face nord. Pas de premier de cordée, pas vraiment de corde en fait. La motivation de créer des liens tout de même. De donner du sens à notre force de travail. Avec l’intention initiale de transformer la &lt;em&gt;coopérative&lt;/em&gt; en &lt;em&gt;collaborative&lt;/em&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;demi-vie&quot;&gt;Demi-vie &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#demi-vie&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;&lt;a href=&quot;http://scopyleft.fr/&quot;&gt;Scopyleft&lt;/a&gt; a eu &lt;a href=&quot;http://scopyleft.fr/blog/2013/acte-de-naissance/&quot;&gt;sept ans&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/f6f75ff6a361536ccb7a2861ee386bbd/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;). Je nous revois à Clapiers en train de nous attaquer à cette face nord. Pas de premier de cordée, pas vraiment de corde en fait. La motivation de créer des liens tout de même. De donner du sens à notre force de travail. Avec l’intention initiale de transformer la &lt;em&gt;coopérative&lt;/em&gt; en &lt;em&gt;collaborative&lt;/em&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Remettre en questions beaucoup de choses sans pour autant trouver de réponses universelles. Se planter, continuer à germer, sans se presser. Partager des choses, inspirer parfois, épauler quand on peut. Une autre façon d’envisager son activité, de manière plus apaisée d’un côté, avec des tiraillements plus profonds de l’autre.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;J’ai passé plus de temps au sein de scopyleft que dans l’ensemble des structures professionnelles par lesquelles je suis précédemment passé. Un quotidien de privilégié qui semble me convenir. En tout cas, cela m’a permis d’en prendre conscience. &lt;em&gt;Merci les scopains.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;environnement&quot;&gt;Environnement &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#environnement&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;h2 id=&quot;environnement&quot;&gt;Environnement &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/10/#environnement&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/environnement.jpg&quot; alt=&quot;Environnement de travail, 2019-12-31&quot; loading=&quot;lazy&quot; /&gt;
&lt;figcaption&gt;Mon open-space actuel.&lt;/figcaption&gt;
&lt;/figure&gt;
@@ -646,10 +646,10 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
<id>https://larlet.fr/david/2020/01/06/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;De l’importance d’écrire au quotidien. Pour pratiquer, pour soi, pour les autres.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;page-blanche&quot;&gt;Page blanche &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#page-blanche&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Il y a un plaisir certain à repartir d’une page blanche. Je remarque que j’ai souvent envie d’une nouvelle façon d’agencer mes idées sur cet espace en début d’année. Probablement forcé par le besoin car il faut de toute façon adapter l’outil de l’année précédente. Parfois, cela se solde aussi par un nouveau « design » lorsque j’atteins mon propre &lt;a href=&quot;https://omarabid.com/the-modern-web&quot;&gt;point de rupture&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/685842ac9d1a3206af33dbd51d08cbf0/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;).&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;page-blanche&quot;&gt;Page blanche &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#page-blanche&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Il y a un plaisir certain à repartir d’une page blanche. Je remarque que j’ai souvent envie d’une nouvelle façon d’agencer mes idées sur cet espace en début d’année. Probablement forcé par le besoin car il faut de toute façon adapter l’outil de l’année précédente. Parfois, cela se solde aussi par un nouveau « design » lorsque j’atteins mon propre &lt;a href=&quot;https://omarabid.com/the-modern-web&quot;&gt;point de rupture&lt;/a&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/685842ac9d1a3206af33dbd51d08cbf0/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Ce qui me fait penser qu’il faudra que je parle de saisonnalité à un moment.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;J’avais commencé à me rapprocher d’un rendu proche de &lt;a href=&quot;https://commonmark.org/&quot;&gt;CommonMark&lt;/a&gt; sur mon &lt;a href=&quot;http://larlet.com/&quot;&gt;profil pro&lt;/a&gt; et je m’y suis finalement attaché au point de vouloir le décliner ici. J’apprécie ce côté relativement minimaliste qui se rapproche de l’expérience d’écriture que j’ai. Un grand merci à &lt;a href=&quot;https://fvsch.com/&quot;&gt;Florens&lt;/a&gt; pour &lt;a href=&quot;https://fvsch.github.io/remarkdown/&quot;&gt;remarkdown&lt;/a&gt; dont la documentation est remarkable :-).&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;writing&quot;&gt;Writing &amp;gt; * &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#writing&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;writing&quot;&gt;Writing &amp;gt; * &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#writing&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Writing solidifies, chat dissolves. Substantial decisions start and end with an exchange of complete thoughts, not one-line-at-a-time jousts. If it&#x27;s important, critical, or fundamental, write it up, don&#x27;t chat it down.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;[…]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Five people in a room for an hour isn&#x27;t a one hour meeting, it&#x27;s a five hour meeting. Be mindful of the tradeoffs.&lt;/p&gt;
@@ -662,13 +662,13 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;J’accorde de plus en plus d’importance aux traces écrites qui accompagnent la vie d’un produit. Peut-être depuis que j’ai &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2013/utilite-code/&quot;&gt;pris conscience&lt;/a&gt; du fait que &lt;cite&gt;Je produis du jetable qui peut accidentellement durer longtemps&lt;/cite&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Ce qu’il en reste : l’expérience vécue et l’histoire que l’on a pu écrire ensemble le long du chemin. On en revient à &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2019/12/10/&quot;&gt;l’importance d’un journal&lt;/a&gt; pour consigner ces épisodes de vie.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;rss-readers&quot;&gt;RSS readers &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#rss-readers&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;rss-readers&quot;&gt;RSS readers &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#rss-readers&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;I think it would be reasonable to guess that the number of people who use an RSS reader is probably greater than a million, and could be several million people.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://inessential.com/2020/01/03/estimating_netnewswire_for_ios_demand&quot;&gt;Estimating NetNewsWire for iOS Demand&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/ceecad22409cbd161b85bf5f18b09413/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;En tant que personne produisant un &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/blog/2019/flux-rss/&quot;&gt;flux RSS&lt;/a&gt;, cela me réjouis. En tant que personne motivée par un Web acentré, cela me réjouis. En tant que lecteur, cela me réjouis.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Si vous produisez du contenu sur une plateforme ne produisant pas de RSS, cela m’attriste. Peut-être est-ce même la définition d’une plateforme…&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;meditation&quot;&gt;Meditation &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#meditation&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;meditation&quot;&gt;Meditation &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#meditation&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Meditation teaches humility and patience, because you must constantly confront that most disappointing person: yourself.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;[…]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Of those who practice meditation, some give up, because trying to still the mind is futile and absurd. Others continue meditating, because trying to still the mind is futile and absurd, but they have a taste for absurdity.&lt;/p&gt;
@@ -676,7 +676,7 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Ce guide me donne envie de tenter la méditation. Ou l’écriture caustique. Les deux vont peut-être de pair ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;La méditation serait probablement pour moi une anti-écriture, un moment où je n’essaye plus de recoller les morceaux. Il me semble que c’est un état auquel j’arrive lorsque je suis dans un &lt;em&gt;flow&lt;/em&gt; sportif. Épuiser le corps pour apaiser l’esprit.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;impermanence&quot;&gt;Impermanence &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#impermanence&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;impermanence&quot;&gt;Impermanence &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/06/#impermanence&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Si nous n’acceptons pas le fait que tout change, nous ne pouvons trouver la parfaite sérénité. C’est la vérité, mais nous avons malheureusement du mal à l’accepter. Comme nous ne pouvons accepter la vérité de l’impermanence, nous souffrons. La cause de la souffrance est donc notre refus d’accepter la vérité.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;[…]&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;C’est l’enseignement fondamental du bouddhisme. Le plaisir n’est pas différent de la difficulté. Le bon n’est pas différent du mauvais. Mauvais est bon ; bon est mauvais. Ce sont les deux côtés d’une même pièce. L’illumination devrait donc être dans la pratique. C’est cela, bien comprendre la pratique, et bien comprendre notre vie. Trouver le plaisir au milieu de la souffrance est donc la seule manière d’accepter la vérité et l’impermanence. Si vous ne comprenez pas comment accepter cette vérité, nous ne pouvez vivre dans ce monde.&lt;/p&gt;
@@ -693,23 +693,23 @@ Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.&lt;/p&gt;
<id>https://larlet.fr/david/2020/01/03/</id>
<summary type="html">
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Expérience d’agrégation de poussières d’idées.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;2020-01-01&quot;&gt;2020-01-01 &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#2020-01-01&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Je réfléchis à une nouvelle façon de publier des données. Horodatée, transverse, enrichissable. C’est peut-être ce qui me frustre le plus dans le système actuel : ne pas faire le travail de recoupement, de synthèse a posteriori. Et en même temps c’est dans le chemin tortueux des pensées que réside peut-être la valeur ? (au moins pour moi)&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;2020-01-01&quot;&gt;2020-01-01 &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#2020-01-01&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Je réfléchis à une nouvelle façon de publier des données. Horodatée, transverse, enrichissable. C’est peut-être ce qui me frustre le plus dans le système actuel : ne pas faire le travail de recoupement, de synthèse a posteriori. Et en même temps c’est dans le chemin tortueux des pensées que réside peut-être la valeur ? (au moins pour moi)&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je reviens à &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/stream/2019/12/10/&quot;&gt;mes considérations&lt;/a&gt; de notifications de mise à jour. Qui rejoignent des réflexions sur l’agrégation adéquate de ces publications pour leur donner une consistance. Peut-être qu’elles pourraient apparaitre dans un flux avant même d’avoir une URI ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je ne sauve pas encore ce fichier, ce serait déjà choisir une orientation. Je ne suis pas pressé.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;fragments&quot;&gt;Fragments &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#fragments&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;J’imagine des publications sous forme d’agrégation de blocs ou fragments. Cela me permettrait d’écrire en continu et de ne publier qu’aux moments opportuns. Peut-être que je joue trop aux Lego ces temps-ci.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;fragments&quot;&gt;Fragments &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#fragments&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;J’imagine des publications sous forme d’agrégation de blocs ou fragments. Cela me permettrait d’écrire en continu et de ne publier qu’aux moments opportuns. Peut-être que je joue trop aux Lego ces temps-ci.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je regarde du côté de &lt;a href=&quot;https://github.com/lepture/mistune&quot;&gt;mistune&lt;/a&gt;, j’aime bien leurs &lt;a href=&quot;https://mistune.readthedocs.io/en/latest/directives.html#include&quot;&gt;directives permettant l’inclusion&lt;/a&gt; et le fait que ça soit extensible. La documentation est faible et je sens que je pourrais participer à un moment, et puis il me suffit de lire le code :-).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;iAWriter (mon éditeur actuel) propose aussi les &lt;a href=&quot;https://ia.net/writer/support/general/content-blocks&quot;&gt;Content Blocks&lt;/a&gt; qui permettent d’insérer des ressources externes dans du markdown. Est-ce que combiner les deux serait souhaitable ? Je ne voudrais surtout pas introduire une dépendance à l’éditeur qui doit rester un outil annexe dans mon flux.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ancres&quot;&gt;Ancres &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#ancres&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;J’aimerais que chacun des blocs puisse être identifié par une ancre, je vais commencer à jouer avec du code pour voir si c’est possible en étendant &lt;a href=&quot;https://github.com/lepture/mistune&quot;&gt;mistune&lt;/a&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;ancres&quot;&gt;Ancres &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#ancres&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;J’aimerais que chacun des blocs puisse être identifié par une ancre, je vais commencer à jouer avec du code pour voir si c’est possible en étendant &lt;a href=&quot;https://github.com/lepture/mistune&quot;&gt;mistune&lt;/a&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Est-ce que je veux que mes fragments soient horodatés finalement ? La difficulté s’ils deviennent nombreux va être de les retrouver. Pas sûr qu’une date soit une aide dans ce contexte. Peut-être m’afficher une liste des blocs qui n’ont jamais été intégrés à une publication ?&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;illusion&quot;&gt;Illusion &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#illusion&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;illusion&quot;&gt;Illusion &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#illusion&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;Parce que vous vous perdez, votre problème en sera un pour vous. Si vous ne vous perdez pas, même si vous avez des difficultés, il n’existe en fait aucun problème. Vous êtes simplement assis en zazen au milieu de votre problème ; quand vous faites partie du problème, ou quand le problème fait partie de vous, il n’&lt;em&gt;existe&lt;/em&gt; pas de problème, parce que vous êtes le problème même. Le problème est vous. S’il en est ainsi, il n’existe pas de problème.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Quand votre vie fait constamment partie de ce qui vous entoure — en d’autres termes, quand vous êtes rappelé à vous-même au moment présent —, il n’existe alors pas de problème. Quand vous commencez à errer dans quelque illusion, ceci est quelque chose de séparé de vous-même, ce qui vous entoure alors n’est plus réel, et votre esprit n’est plus réel. Si vous-même êtes dans l’illusion, ce qui vous entoure est aussi une confuse et brumeuse illusion. Une fois que vous êtes immergé dans l’illusion, l’illusion est sans fin. Vous serez pris dans une suite ininterrompue d’idées tissées d’illusion.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;La plupart des gens vivent dans l’illusion, pris dans leur problème, essayant de résoudre leur problème. Mais le simple fait de vivre est vivre dans des problèmes. Et résoudre le problème, c’est en faire partie, faire un avec lui.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#esprit-zen-esprit-neuf&quot;&gt;Esprit Zen, esprit neuf&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Shunryu Suzuki&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;arborescence&quot;&gt;Arborescence &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#arborescence&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Après réflexion, je ne vais plus distinguer &lt;code&gt;stream&lt;/code&gt; et &lt;code&gt;blog&lt;/code&gt;, notamment dans l’URL. La distinction se fera dorénavant en fonction de l’année.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;arborescence&quot;&gt;Arborescence &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#arborescence&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;p&gt;Après réflexion, je ne vais plus distinguer &lt;code&gt;stream&lt;/code&gt; et &lt;code&gt;blog&lt;/code&gt;, notamment dans l’URL. La distinction se fera dorénavant en fonction de l’année.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;La source du présent article est une suite d’inclusions que vous pouvez &lt;a href=&quot;https://git.larlet.fr/davidbgk/larlet-fr-david/src/branch/master/david/2020/01-03.md&quot;&gt;retrouver ici&lt;/a&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;h2 id=&quot;pieces-of-content&quot;&gt;Pieces of content &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#pieces-of-content&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;h2 id=&quot;pieces-of-content&quot;&gt;Pieces of content &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/01/03/#pieces-of-content&quot; title=&quot;Ancre vers cette partie&quot; aria-hidden=&quot;true&quot;&gt;#&lt;/a&gt;&lt;/h2&gt;&lt;blockquote&gt;
&lt;p&gt;When I’ve used static site generators in the past ten years, there were a few pain points like lacking documentation and strange and incompatible conventions. But the nail in the coffin was always that it’s either impossible or way too hard to &lt;strong&gt;build a single page from several pieces of content&lt;/strong&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://fvsch.com/static-site-generators/&quot;&gt;About static site generators&lt;/a&gt;&lt;/em&gt; (&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/cache/2020/ff864f1890f6eb967b3f9645554708e0/&quot;&gt;cache&lt;/a&gt;)&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;

+ 2
- 1
site.py 파일 보기

@@ -36,7 +36,8 @@ class CustomHTMLRenderer(mistune.HTMLRenderer):
return (
f'<h2 id="{slug}">'
f"{text} "
f'<a href="#{slug}" title="Ancre vers cette partie">#</a>'
f'<a href="#{slug}" title="Ancre vers cette partie" '
f'aria-hidden="true">#</a>'
f"</h2>"
)
else:

Loading…
취소
저장