Explorar el Código

More bushcraft cross-linking

master
David Larlet hace 2 años
padre
commit
37d3248b80

+ 1
- 1
david/2020/04/03/index.html Ver fichero

@@ -94,7 +94,7 @@
<h2 id="jusquau-declin">Jusqu’au déclin <a href="#jusquau-declin" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>J’avais besoin de me changer les idées alors pourquoi pas un film sur le survivalisme qui allait forcément être caricatural ?</p>
<p>Et puis finalement, pas pire. J’ai apprécié le contexte vu que je vois peu de films québécois. Le <em>scenario</em> comporte des rebondissements assez inattendus ce qui rend le truc difficilement crédible mais c’est ce dont j’avais besoin.</p>
<p>Cerise sur le gâteau, je me rends compte que j’étais sur le pont de la dernière scène il y a un mois (4 mars).</p>
<p><em>La forêt me manque.</em></p>
<p><em>La <a href="/david/bushcraft/">forêt</a> me manque.</em></p>
<figure>
<img src="/static/david/2020/pont_ouareau.jpg"
alt="Vue depuis le pont qui enjambe la rivière Ouareau."

+ 1
- 1
david/2020/05/20/index.html Ver fichero

@@ -49,7 +49,7 @@
<p>L’homme libre possède le temps. L’homme qui maîtrise l’espace est simplement puissant. En ville, les minutes, les heures, les années nous échappent. Elles coulent de la plaie du temps blessé. <mark>Dans la cabane, le temps se calme.</mark> Il se couche à vos pieds en vieux chien gentil et, soudain, on ne sait même plus qu’il est là. Je suis libre parce que mes jours le sont.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie">Dans les forêts de Sibérie</a></em>, Sylvain Tesson</cite></p>
</blockquote>
<p>Je n’étais pas allé en forêt depuis presque trois mois. En parallèle de quoi, je m’étais engagé sur un truc dont il faudra que je vous <a href="/david/2020/05/26/">parle prochainement</a> qui était très prenant. Bref, je manquais de temps. Je me suis quand même accordé 24 heures dans la forêt en partant depuis chez moi à <a href="#materiel">vélo</a>. Cela faisait un moment que je voulais tenter d’aller jusqu’au <a href="https://www.sepaq.com/pq/oka/">Parc national d’Oka</a> et quoi de mieux que de profiter de sa dernière journée de <strong>fermeture</strong> pour aller y faire un tour ?</p>
<p>Je n’étais pas allé <a href="/david/bushcraft/">en forêt</a> depuis presque trois mois. En parallèle de quoi, je m’étais engagé sur un truc dont il faudra que je vous <a href="/david/2020/05/26/">parle prochainement</a> qui était très prenant. Bref, je manquais de temps. Je me suis quand même accordé 24 heures dans la forêt en partant depuis chez moi à <a href="#materiel">vélo</a>. Cela faisait un moment que je voulais tenter d’aller jusqu’au <a href="https://www.sepaq.com/pq/oka/">Parc national d’Oka</a> et quoi de mieux que de profiter de sa dernière journée de <strong>fermeture</strong> pour aller y faire un tour ?</p>
<p>Me voilà donc en selle vers 14 heures sous un soleil assez violent après avoir reconnu une bonne partie du parcours l’avant-veille (ne jamais faire ça). L’objectif est d’arriver le plus loin possible sans trop transpirer, mission accomplie… jusqu’à la dernière montée, snif. Une cinquantaine de kilomètres plus loin, je m’approche de la forêt et je décide de rentrer dedans à pied en espérant trouver deux arbres pour accrocher mon <a href="#hamac">hamac</a>. Je suis rapidement assailli par une nuée de mouches noires : <strong>mon pire cauchemar dans ce pays</strong>.</p>
<p>Du mieux que je peux, je tente de trouver un chemin et je tombe sur un sentier qui devient praticable à vélo. Ouf ! Il faut impérativement que je trouve un terrain à découvert pour échapper aux mouches. Si vous suivez, vous remarquerez que c’est difficilement compatible avec une nuit en hamac ! Je distingue une éclaircie au loin et je tombe sur… un marais. Il va me falloir choisir mes <a href="https://en.wikipedia.org/wiki/Talk%3AQuebec_French_lexicon#Slang_terms">bibittes</a> préférées pour ces prochaines heures. Ça ressemble à une sortie galère. <em>Joie.</em></p>
<p>Et tout à coup, je découvre une structure qui va me sauver mon séjour :</p>

+ 1
- 1
david/2020/06/12/index.html Ver fichero

@@ -105,7 +105,7 @@
<p>On peut aussi fermer les yeux : <mark>la paupière est l’écran le plus efficace entre soi et le monde.</mark></p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie">Dans les forêts de Sibérie</a></em>, Sylvain Tesson</cite></p>
</blockquote>
<p>Je n’ai pas pris le temps de raconter ma dernière escapade en forêt. C’est dommage car pour une fois ça s’est plutôt mal passé : pas la météo attendue et surtout difficulté à fermer les yeux sur ce monde l’espace de 48 heures.</p>
<p>Je n’ai pas pris le temps de raconter ma dernière escapade <a href="/david/bushcraft/">en forêt</a>. C’est dommage car pour une fois ça s’est plutôt mal passé : pas la météo attendue et surtout difficulté à fermer les yeux sur ce monde l’espace de 48 heures.</p>
<p><em>Si ma seule soupape se bouche, ça va exploser…</em></p>

<blockquote>

+ 1
- 1
david/2020/12/15/index.html Ver fichero

@@ -90,7 +90,7 @@
<h2 id="jusquau-declin">Jusqu’au déclin <a href="#jusquau-declin" title="Ancre vers cette partie" aria-hidden="true">#</a></h2><p>J’avais besoin de me changer les idées alors pourquoi pas un film sur le survivalisme qui allait forcément être caricatural ?</p>
<p>Et puis finalement, pas pire. J’ai apprécié le contexte vu que je vois peu de films québécois. Le <em>scenario</em> comporte des rebondissements assez inattendus ce qui rend le truc difficilement crédible mais c’est ce dont j’avais besoin.</p>
<p>Cerise sur le gâteau, je me rends compte que j’étais sur le pont de la dernière scène il y a un mois (4 mars).</p>
<p><em>La forêt me manque.</em></p>
<p><em>La <a href="/david/bushcraft/">forêt</a> me manque.</em></p>
<figure>
<img src="/static/david/2020/pont_ouareau.jpg"
alt="Vue depuis le pont qui enjambe la rivière Ouareau."

+ 1
- 1
david/2020/fragments/Echec.md Ver fichero

@@ -6,7 +6,7 @@
>
> <cite>*[Dans les forêts de Sibérie](/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie)*, Sylvain Tesson</cite>

Je n’ai pas pris le temps de raconter ma dernière escapade en forêt. C’est dommage car pour une fois ça s’est plutôt mal passé : pas la météo attendue et surtout difficulté à fermer les yeux sur ce monde l’espace de 48 heures.
Je n’ai pas pris le temps de raconter ma dernière escapade [en forêt](/david/bushcraft/). C’est dommage car pour une fois ça s’est plutôt mal passé : pas la météo attendue et surtout difficulté à fermer les yeux sur ce monde l’espace de 48 heures.

*Si ma seule soupape se bouche, ça va exploser…*


+ 1
- 1
david/2020/fragments/Jusqu_au_declin.md Ver fichero

@@ -6,6 +6,6 @@ Et puis finalement, pas pire. J’ai apprécié le contexte vu que je vois peu d

Cerise sur le gâteau, je me rends compte que j’étais sur le pont de la dernière scène il y a un mois (4 mars).

*La forêt me manque.*
*La [forêt](/david/bushcraft/) me manque.*

![Vue depuis le pont qui enjambe la rivière Ouareau.](/static/david/2020/pont_ouareau.jpg "Photo prise depuis le pont.")

+ 1
- 1
david/2020/fragments/Recit.md Ver fichero

@@ -4,7 +4,7 @@
>
> <cite>*[Dans les forêts de Sibérie](/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie)*, Sylvain Tesson</cite>

Je n’étais pas allé en forêt depuis presque trois mois. En parallèle de quoi, je m’étais engagé sur un truc dont il faudra que je vous [parle prochainement](/david/2020/05/26/) qui était très prenant. Bref, je manquais de temps. Je me suis quand même accordé 24 heures dans la forêt en partant depuis chez moi à [vélo](#materiel). Cela faisait un moment que je voulais tenter d’aller jusqu’au [Parc national d’Oka](https://www.sepaq.com/pq/oka/) et quoi de mieux que de profiter de sa dernière journée de **fermeture** pour aller y faire un tour ?
Je n’étais pas allé [en forêt](/david/bushcraft/) depuis presque trois mois. En parallèle de quoi, je m’étais engagé sur un truc dont il faudra que je vous [parle prochainement](/david/2020/05/26/) qui était très prenant. Bref, je manquais de temps. Je me suis quand même accordé 24 heures dans la forêt en partant depuis chez moi à [vélo](#materiel). Cela faisait un moment que je voulais tenter d’aller jusqu’au [Parc national d’Oka](https://www.sepaq.com/pq/oka/) et quoi de mieux que de profiter de sa dernière journée de **fermeture** pour aller y faire un tour ?

Me voilà donc en selle vers 14 heures sous un soleil assez violent après avoir reconnu une bonne partie du parcours l’avant-veille (ne jamais faire ça). L’objectif est d’arriver le plus loin possible sans trop transpirer, mission accomplie… jusqu’à la dernière montée, snif. Une cinquantaine de kilomètres plus loin, je m’approche de la forêt et je décide de rentrer dedans à pied en espérant trouver deux arbres pour accrocher mon [hamac](#hamac). Je suis rapidement assailli par une nuée de mouches noires : **mon pire cauchemar dans ce pays**.


+ 1
- 1
david/2020/fragments/Recul.md Ver fichero

@@ -4,7 +4,7 @@
>
> <cite>*[Splendid isolation: how I stopped time by sitting in a forest for 24 hours](https://www.theguardian.com/news/2020/jan/24/wilderness-solo-splendid-isolation-stopped-time-sitting-in-a-forest-24-hours)* ([cache](/david/cache/2020/3fc386b9b57aa937db0a1883502b9ab8/))</cite>

On dirait que je ne suis pas le seul à prendre du recul en allant me promener en forêt.
On dirait que je ne suis pas le seul à prendre du recul en allant me promener [en forêt](/david/bushcraft/).

Lorsque j’observe le changement qui a pu s’opérer dans notre famille depuis que l’on est en confinement en terme d’apaisement et d’équilibre, je me dis que j’ai besoin de temps pour accepter que l’instruction en famille est peut-être ce qui est préférable pour chacun de nous.


+ 3
- 3
david/log/index.xml Ver fichero

@@ -89,7 +89,7 @@
&lt;p&gt;On peut aussi fermer les yeux : &lt;mark&gt;la paupière est l’écran le plus efficace entre soi et le monde.&lt;/mark&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie&quot;&gt;Dans les forêts de Sibérie&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Sylvain Tesson&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je n’ai pas pris le temps de raconter ma dernière escapade en forêt. C’est dommage car pour une fois ça s’est plutôt mal passé : pas la météo attendue et surtout difficulté à fermer les yeux sur ce monde l’espace de 48 heures.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je n’ai pas pris le temps de raconter ma dernière escapade &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/bushcraft/&quot;&gt;en forêt&lt;/a&gt;. C’est dommage car pour une fois ça s’est plutôt mal passé : pas la météo attendue et surtout difficulté à fermer les yeux sur ce monde l’espace de 48 heures.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;Si ma seule soupape se bouche, ça va exploser…&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;

&lt;blockquote&gt;
@@ -211,7 +211,7 @@
&lt;p&gt;L’homme libre possède le temps. L’homme qui maîtrise l’espace est simplement puissant. En ville, les minutes, les heures, les années nous échappent. Elles coulent de la plaie du temps blessé. &lt;mark&gt;Dans la cabane, le temps se calme.&lt;/mark&gt; Il se couche à vos pieds en vieux chien gentil et, soudain, on ne sait même plus qu’il est là. Je suis libre parce que mes jours le sont.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;cite&gt;&lt;em&gt;&lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/12/21/#dans-les-forets-de-siberie&quot;&gt;Dans les forêts de Sibérie&lt;/a&gt;&lt;/em&gt;, Sylvain Tesson&lt;/cite&gt;&lt;/p&gt;
&lt;/blockquote&gt;
&lt;p&gt;Je n’étais pas allé en forêt depuis presque trois mois. En parallèle de quoi, je m’étais engagé sur un truc dont il faudra que je vous &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/05/26/&quot;&gt;parle prochainement&lt;/a&gt; qui était très prenant. Bref, je manquais de temps. Je me suis quand même accordé 24 heures dans la forêt en partant depuis chez moi à &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/05/20/#materiel&quot;&gt;vélo&lt;/a&gt;. Cela faisait un moment que je voulais tenter d’aller jusqu’au &lt;a href=&quot;https://www.sepaq.com/pq/oka/&quot;&gt;Parc national d’Oka&lt;/a&gt; et quoi de mieux que de profiter de sa dernière journée de &lt;strong&gt;fermeture&lt;/strong&gt; pour aller y faire un tour ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Je n’étais pas allé &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/bushcraft/&quot;&gt;en forêt&lt;/a&gt; depuis presque trois mois. En parallèle de quoi, je m’étais engagé sur un truc dont il faudra que je vous &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/05/26/&quot;&gt;parle prochainement&lt;/a&gt; qui était très prenant. Bref, je manquais de temps. Je me suis quand même accordé 24 heures dans la forêt en partant depuis chez moi à &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/05/20/#materiel&quot;&gt;vélo&lt;/a&gt;. Cela faisait un moment que je voulais tenter d’aller jusqu’au &lt;a href=&quot;https://www.sepaq.com/pq/oka/&quot;&gt;Parc national d’Oka&lt;/a&gt; et quoi de mieux que de profiter de sa dernière journée de &lt;strong&gt;fermeture&lt;/strong&gt; pour aller y faire un tour ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Me voilà donc en selle vers 14 heures sous un soleil assez violent après avoir reconnu une bonne partie du parcours l’avant-veille (ne jamais faire ça). L’objectif est d’arriver le plus loin possible sans trop transpirer, mission accomplie… jusqu’à la dernière montée, snif. Une cinquantaine de kilomètres plus loin, je m’approche de la forêt et je décide de rentrer dedans à pied en espérant trouver deux arbres pour accrocher mon &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/2020/05/20/#hamac&quot;&gt;hamac&lt;/a&gt;. Je suis rapidement assailli par une nuée de mouches noires : &lt;strong&gt;mon pire cauchemar dans ce pays&lt;/strong&gt;.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Du mieux que je peux, je tente de trouver un chemin et je tombe sur un sentier qui devient praticable à vélo. Ouf ! Il faut impérativement que je trouve un terrain à découvert pour échapper aux mouches. Si vous suivez, vous remarquerez que c’est difficilement compatible avec une nuit en hamac ! Je distingue une éclaircie au loin et je tombe sur… un marais. Il va me falloir choisir mes &lt;a href=&quot;https://en.wikipedia.org/wiki/Talk%3AQuebec_French_lexicon#Slang_terms&quot;&gt;bibittes&lt;/a&gt; préférées pour ces prochaines heures. Ça ressemble à une sortie galère. &lt;em&gt;Joie.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Et tout à coup, je découvre une structure qui va me sauver mon séjour :&lt;/p&gt;
@@ -654,7 +654,7 @@
&lt;p&gt;J’avais besoin de me changer les idées alors pourquoi pas un film sur le survivalisme qui allait forcément être caricatural ?&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Et puis finalement, pas pire. J’ai apprécié le contexte vu que je vois peu de films québécois. Le &lt;em&gt;scenario&lt;/em&gt; comporte des rebondissements assez inattendus ce qui rend le truc difficilement crédible mais c’est ce dont j’avais besoin.&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;Cerise sur le gâteau, je me rends compte que j’étais sur le pont de la dernière scène il y a un mois (4 mars).&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;La forêt me manque.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;p&gt;&lt;em&gt;La &lt;a href=&quot;https://larlet.fr/david/bushcraft/&quot;&gt;forêt&lt;/a&gt; me manque.&lt;/em&gt;&lt;/p&gt;
&lt;figure&gt;
&lt;img src=&quot;https://larlet.fr/static/david/2020/pont_ouareau.jpg&quot;
alt=&quot;Vue depuis le pont qui enjambe la rivière Ouareau.&quot;

Cargando…
Cancelar
Guardar